Attention Spoilers : The Last of Us Part II, avis et analyse du jeu de Naughty Dog

Si vous souhaitez connaître notre avis sur The Last of Us Part II, mais sans spoiler, vous vous êtes trompés d’endroit et nous vous invitons à vous rendre sur notre test du jeu, juste ici. Si vous restez, c’est que vous avez déjà terminé le jeu ! Dans cet article, nous allons revenir sur le scénario du jeu, ses personnages, et vous donner notre avis sur toutes ces décisions qui divisent les joueurs, jusqu’à provoquer des guerres et des pétitions complètement hors de propos. C’est parti pour notre avis avec spoilers !


Attention Spoilers : The Last of Us Part II, avis et analyse du jeu de Naughty Dog


Si le succès du jeu n’est plus à démontrer (4 millions de copies vendues en 3 jours), The Last of Us Part II divise les joueurs. Nous passerons rapidement sur les critiques homophobes, complètement stupides et répugnantes. En ayant joué au DLC Left Behind, nous savions d’ailleurs à quoi nous attendre… Là où le jeu est principalement critiqué, c’est concernant ses décisions scénaristiques. Attention, c’est votre dernière chance de quitter cette page si vous n’avez pas encore terminé le jeu. Après à peine 2 heures de jeu, le pauvre Joël est salement tué par Abby, l’autre personne que l’on va incarner. Ultra baraquée et pas vraiment féminine au premier abord, ce personnage a dérangé… On la déteste, forcément, car elle tue notre héros, et de manière vraiment violente avec un club de golf. Le pauvre Joël ne peut pas se défendre (elle lui a tiré dans la jambe juste avant), le pire étant qu’il vient tout juste de sauver Abby des infectés. Dur… Cette mort est véritablement choquante, déjà parce qu’elle arrive très tôt dans le jeu (de nombreux joueurs avaient hâte d’incarner à nouveau Joël depuis toutes ces années, c’est raté…) mais surtout parce qu’elle est rapide et brutale. Joël n’a même pas le temps d’adresser un dernier mot à Ellie, allongée au sol face à lui. Bam, première claque dans la tronche pour le joueur, qui ne s’attendait pas à ça (à moins d’avoir lu les leaks qui avaient fuité…).


Attention Spoilers : The Last of Us Part II, avis et analyse du jeu de Naughty Dog


Après cette mort, Ellie part donc en quête de vengeance. On la soutient, forcément, car même si Joël est un immense salopard égoïste qui a sacrifié l’humanité… Bah c’est notre Joël quoi ! Ellie tue, encore et encore, et on la contrôle avec une certaine jouissance… Mais la limite est rapidement franchie, notamment lorsqu’elle tue une femme enceinte… Ellie ne serait-elle pas allée trop loin ? Cette quête de vengeance dépasse toutes les limites, et Ellie sombre dans la violence. Cette chute est difficile à vivre, et on se questionne forcément sur nos actes… Mais c’est Ellie… Joël est mort… La vengeance est nécessaire, on en est à ce moment là encore presque convaincu ! Mais bien que l’on arrive à se convaincre de tout ça, cette violence va trop loin. Et puis le jeu va nous surprendre… Alors qu’Abby, qui découvre que tous ses amis ont été tués par Ellie, part la retrouver, tout va basculer. Il faut dire que la vengeance d’Abby est également compréhensible (elle venge la mort de son père médecin tué par Joël dans le premier jeu), mais celle-ci ne tue que Joël et épargne les autres, là ou Ellie tue tout ce qui bouge sans se poser de questions, aveuglée par son traumatisme. Le tour de force du jeu, à ce moment là, et de nous faire incarner à nouveau Abby, pour vivre son enfance et son histoire, mais de son point de vue.


A lire également : 


Attention Spoilers : The Last of Us Part II, avis et analyse du jeu de Naughty Dog


A ce moment là, nous étions perplexe, et n’avions clairement pas envie d’incarner Abby. Pour nous, elle a tué Joël et il sera forcément difficile de l’incarner et de s’immerger dans son histoire. Mais il faut bien continuer à jouer, alors on se force, malgré un arrière goût dans la bouche… On découvre qui elle est, sa relation avec ses camarades… Et puis le jeu réussit le tour de force de nous embarquer dans cette nouvelle aventure. Abby va même porter secours à 2 enfants Scars, et s’attacher à eux. Paradoxalement, nous joueurs nous attachons à elle également… Mais dans The Last of Us, il ne faut pas trop s’attacher aux personnages, ceux-ci mourant souvent de manière brutale (pauvre Jesse). Les heures passent, et on se retrouve dans cette séquences dans laquelle Abby est confrontée à nouveau à Ellie, dans le théâtre. Le combat se déclenche, et le jeu nous fait incarner… Abby face à Ellie ! A ce moment, et si on peut se permettre l’expression, notre cœur balance, et nous ne souhaitons la mort d’aucune des 2 jeunes femmes… L’attachement envers Abby est là, et étant donnée que nous venons de l’incarner durant quelques heures, nous n’avons pas envie de la voir mourir. Ce combat est ultra intense et émotionnellement difficile. Un véritable paradoxe. Abby remporte le combat, menace de tuer Dina (enceinte) mais l’épargne ainsi qu’Ellie, lui disant qu’elle ne veut plus jamais la revoir. Sa quête était de tuer Joël, et elle en reste à nouveau là, malgré la perte de tous ses amis….


Attention Spoilers : The Last of Us Part II, avis et analyse du jeu de Naughty Dog


Alors que l’on pense l’histoire terminée, Ellie va décider une dernière fois d’achever sa vengeance. Alors qu’elle est paisiblement installée dans une jolie maison avec Dina et son enfant, Tommy (que l’on pensait mort) va lui fournir une information sur Abby. Au grand désespoir de Dina, Ellie prend ses affaires et part achever sa quête pour mettre fin à ses cauchemars. Mais est-ce la meilleure solution ? Et c’est là que nous entamons la dernière partie du jeu, finalement plus courte que ce à quoi on pouvait s’attendre, mais surtout un peu trop orientée action… Ellie veut en finir avec Abby, qui vient d’être séquestrée par un nouveau groupe pendant des mois. La pauvre est véritablement affaiblie, amaigrie… Ellie a également changé physiquement, et on sent que les 2 jeunes femmes sont passées par des moments très difficiles. Alors que l’on pense qu’Ellie va laisser partir Abby (voyant son état…), elle a un flash de Joël au sol, mort…. Et décide d’entamer le combat. Un combat auquel on ne veut clairement pas participer. Abby a souffert, elle n’est plus que l’ombre d’elle-même (elle refuse d’ailleurs de se battre), et Ellie est aveuglée par sa vengeance. Le combat est intense, violent, presque insoutenable… Ellie prend le dessus mais finit par épargner Abby, dans un dernier élan d’humanité après avoir eu un dernier flash de Joël jouant de la guitare (leur lien durant tout le jeu). Ellie n’est pas totalement perdue… Mais a malgré tout perdu. De retour à la maison, elle découvre que Dina est partie… Ellie est seule, a perdu 2 doigts durant son dernier combat (elle ne peut plus jouer de guitare, ce qui rompt le dernier lien avec Joël), et décide de partir de son côté. Comme elle le disait dans le premier jeu : elle se retrouve toujours abandonnée…

Cette fin est à nos yeux une véritable tarte dans la tronche. Le jeu est parvenu à nous attacher à Abby (on parvient presque à lui pardonner), et nous ne voulions voir personne mourir lors du combat final ! Ellie pourrait presque être considérée comme la méchante de l’histoire, tant sa quête de vengeance l’emmène au delà des limites… Mais notre attachement envers elle fait qu’on lui pardonne également. Cette fin est profondément triste, car on découvre qu’après que Joël ait avoué à Ellie la vérité sur ses actes du premier jeu, leur relation s’était dégradée… Mais la veille de la mort de Joël, Ellie lui disait qu’elle aurait du mal à lui pardonner, mais qu’elle allait essayer. Joël, ému, pleure, et nous avec lui, connaissant ce qui s’est passé ensuite. La guitare, lien très fort entre Joël et Ellie, est abandonnée à la fin du jeu… Peut-être le seul moyen pour Ellie de faire son deuil et de tourner la page. Finalement, la fin du monde, les infectés… ne sont qu’un détail. Le réel danger pour l’homme reste et restera toujours l’homme lui-même. On repensera notamment aux films cultes de Romero, dans lesquels les survivants d’une invasion de zombies se réfugient près de militaires presque aussi fous et dangereux que les monstres mangeurs de chair qui rôdent dans le rues…


Attention Spoilers : The Last of Us Part II, avis et analyse du jeu de Naughty Dog


Oui, le jeu a choqué, surpris… Oui, jouer avec Abby a été difficile durant les premières heures, et les choix de Naughty Dog sont osés. Mais nous avons plus qu’aimé cette expérience, qui nous marquera à jamais. The Last of Us Part II nous présente un monde violent ravagé par la haine et la vengeance, mais profondément humain. Les choix d’Ellie sont discutables, et la jeune femme paye cher ses décisions. Nous pouvons comprendre que certains soient déçus de la tournure des événements, mais il faut saluer la prise de risque et sortir un peu de sa zone de confort. The Last of Us Part II fait partie de ces jeux majeurs dans l’industrie, et il est certain qu’il changera beaucoup de choses à l’avenir. Nous avons hâte de voir ça !


Lageekroom

Une pensée sur “Attention Spoilers : The Last of Us Part II, avis et analyse du jeu de Naughty Dog

  • 26 octobre 2020 à 0 h 28 min
    Permalink

    J’ai vraiment bien aimé ton analyse et je me suis tellement reconnu dans celle-ci c’est fou !

    « A ce moment là, nous étions perplexe, et n’avions clairement pas envie d’incarner Abby. Pour nous, elle a tué Joël et il sera forcément difficile de l’incarner et de s’immerger dans son histoire. Mais il faut bien continuer à jouer, alors on se force, malgré un arrière goût dans la bouche… On découvre qui elle est, sa relation avec ses camarades… Et puis le jeu réussit le tour de force de nous embarquer dans cette nouvelle aventure.  »

    C’est tellement ça !!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *