Avis Editions H2T : God Save Kolkata (one-shot)

Certaines découvertes sont inattendues. Lorsque l’éditeur H2T nous a proposé de découvrir le one-shot God Save Kolkata, nous ne savions pas dans quoi nous allions nous embarquer. Avec son style unique et son contexte historique qui change de l’ordinaire, l’ouvrage nous intriguait beaucoup. Et après l’avoir terminé, il faut se rendre à l’évidence : malgré quelques maigres défauts, l’expérience fut ultra accrocheuse ! Vous souhaitez connaître notre avis complet ? C’est parti !


Synopsis : Septembre 1876, Calcutta. William Stuart, jeune médecin écossais, arrive au cœur des Indes Britanniques, missionné par son père. Très vite, le jeune homme se trouve mêlé à une vague d’assassinats qui décime les hauts cadres de l’armée britannique. C’est dans une Kolkata noyée par la mousson que William mène l’enquête, des ghats du temple de la déesse Kali aux quartiers miséreux de la « ville noire » et tente de remonter la piste jusqu’au meurtrier.



God Save Kolkata est un Graphic Novel dessiné et scénarisé par l’artiste Lorenzo d’après une histoire originale de Juliette Suiveng. Nos 2 auteurs français nous proposent un récit d’enquête historique se déroulant à Calcutta en 1876, le tout proposant une recherche et une documentation qui font plaisir et participent à l’immersion. C’est bien simple, et nous préférons vous le dire d’entrée de jeu : pour pleinement profiter du potentiel de l’ouvrage, il faudra être concentré et investi durant une lecture qui vous prendra environ une heure. Nous étions tellement plongés dans l’histoire et la mise en place du contexte et des personnages que nous avons relu God Save Kolkata une seconde fois pour profiter davantage des dessins. Les premières pages développent donc le contexte historique, présentent les personnages et les enjeux, et le tout s’avère très complet et riche en textes. Un maximum de concentration vous sera donc demandée, les informations étant déjà capitales pour la suite de l’enquête. Puis notre histoire va rapidement gagner en rythme et faire monter la pression !

Il est difficile de parler de l’histoire de God Save Kolkata sans révéler trop d’indices, mais le folklore indien est ici parfaitement exploité et donne envie d’en savoir plus. Les divinités ont toujours eu un rôle important à jouer dans cette culture, et cette religion se mélange avec brio avec le côté historique de l’histoire, qui revient sur des conflits sanglants. Notre héros William Stuart va donc en voir de toutes les couleurs et découvrir l’ambiance sombre de la « ville noire », dans laquelle la misère est totale. Les enfants sont victimes d’enlèvements, la pauvreté est partout et les menaces permanentes… L’environnement est donc particulièrement hostile mais notre médecin devra malgré tout enquêter et découvrir qui est l’auteur des meurtres. L’immersion fonctionne à merveille, grâce notamment aux illustrations de la ville et de ses ruelles d’une très chouette qualité. Les détails sont nombreux et on s’y croirait ! Le travail sur les décors et les arrières-plans est très intéressant, et le coup de crayon est à la fois précis et dynamique, jouant beaucoup sur les contrastes. Seuls les visages pourront diviser… Certains sont très réussis tandis que d’autres affichent des proportions étranges. On s’y fait rapidement, mais les premières pages demandent un petit temps d’adaptation de ce côté là. Le découpage des cases est lui très réussi, alternant suite de petites cases et illustrations plus massives, pour un rythme tout à fait cohérent. La lecture est agréable et fluide, et le tout est parfaitement lisible. Seule la partie enquête nous a légèrement laissé sur notre faim. Nous aurions aimé un poil plus de rebondissements, et la fin arrive trop vite. L’ouvrage mérite néanmoins le détour, davantage pour son ambiance et son folklore que pour son scénario finalement classique.


A lire chez le même éditeur : 


God Save Kolkata est un one-shot captivant, proposant un contexte politique riche et développé au service d’une enquête qui tient la route, bien qu’un ou deux rebondissements supplémentaires n’auraient pas été de refus. Techniquement, le tout est très immersif, et certains illustrations sont sublimes. Seuls les visages demandent un petit temps d’adaptation et pourront diviser, mais après quelques pages, on se retrouve immergé dans le scénario. Le tout est riche et demande une grande concentration pour ne pas se perdre dans les indications politiques, géographiques ou encore historiques, et il faudra compter sur une bonne heure de lecture. De notre côté, nous avons été captivés, et l’ouvrage en lui même bénéficie d’une belle finition (superbe couverture, papier épais, belle qualité d’impression). God Save Kolkata est une réussite, un ouvrage qui sort de l’ordinaire de part son contexte, qui mérite davantage de visibilité. Tentez le coup, vous ne serez pas déçus !


Lageekroom

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *