Avis Manga Editions H2T : Rasetsu Primal Hunt – Tome 2

Cela fait déjà presque un an que nous avons parlé du premier tome de Rasetsu Primal Hunt sur le blog ! Le duo brésilien formé par Paulo (scénariste) et Giovana (dessinatrice) également appelé EUDETENIS est donc de retour aux éditions H2T avec un tome 2 disponible depuis le 23 septembre dernier. Nous avions hâte de continuer l’aventure aux côtés de Ren et de son nouveau « pouvoir », et il est temps de voir ce que cette suite a dans le ventre. C’est parti !


Avis Manga Editions H2T : Rasetsu Primal Hunt – Tome 2Synopsis : Bien décidé à en savoir plus sur Ryo et Nata, Ren accepte de mettre ses aptitudes au service d’un mystérieux groupe de chercheurs fondé par une coalition internationale. Sa mission : infiltrer l’organisation des Kravyads pour retrouver le scientifique à l’origine de sa mutation, Démétrio Chagas. Tout porte à croire que son frère aîné, Ryo, se trouve avec lui. Ce tome 2 est à découvrir sur le site de l’éditeur à cette adresse.


Avis Manga Editions H2T : Rasetsu Primal Hunt – Tome 2


Le premier tome de Rasetsu Primal Hunt avait su nous convaincre, avec des personnages intéressants, une histoire qui commençait à prendre forme et un bon dosage entre le suspense et l’action. Avec ce tome 2, vous pouvez faire un trait sur le scénario, l’aspect scientifique ou certains thèmes forts abordés, tant le tout laisse place à l’action. Après avoir terminé ce deuxième tome, nous avons tout de suite pensé aux 2 premiers films Predator, le premier se déroulant en pleine jungle tandis que sa suite se déroule en ville, à l’image de notre manga du jour. Ren arrive en effet à New-York et part à la recherche de Big Fish, qui pourrait avoir des informations sur Ryo et Nata. Oubliez l’infiltration (qui est le plan de base), car c’est l’action qui va prendre le dessus, et Ren fonce tête baissée pour faire face à son ennemi et à ses sbires. Ren est puissant, et dispose même d’un pouvoir spécial, celui « d’absorber » les souvenirs de ses ennemis en leur bouffant le cerveau, sous condition qu’ils ne soient pas encore morts. Cela lui permet d’accéder à des informations capitales dans sa quête, mais également d’améliorer drastiquement ses capacités au combat. Vous l’avez compris, ce tome 2 ne fera pas dans la subtilité, et les combats bourrins et violents s’enchaînent, nous rappelant certains films ou mangas des années 1990/2000 à base de gros muscles et de punchlines qui claquent. C’est clairement fun et accrocheur, mais le tout se lit bien trop vite, et les auteurs ont complètement mis de côté le travail sur les personnages et sur les enjeux, ce qui laisse un sentiment d’inachevé.

Attention, nous ne boudons pas notre plaisir lorsque l’action est au rendez-vous, mais les bases prometteuses du premier tome ont ici disparu, laissant la place à un enchaînement de bonnes grosses patates de forain. Côté scénario, on repassera donc, et le tout n’avance quasi pas, ce qui est vraiment dommage après une si longue attente. Par contre, là où ce tome 2 monte en puissance, c’est du côté de ses visuels. Un peu chargés dans le premier tome, les dessins gagnent en précision dans cette suite, et le tout est vraiment superbe. Les scènes d’action sont mieux mises en scène et on gagne énormément en lisibilité, avec un super dynamisme et des illustrations en pleine page ou double page qui tuent. Visuellement, on est donc monté d’un cran, et les transformations de Ren sont super classes, tout comme celles de ses ennemis, Big Fish en tête. C’est beau, badass et jouissif, cela ne fait aucun doute !


A lire également : 


Avec ce tome 2 de Rasetsu Primal Hunt, on ne peut malheureusement pas tout avoir. Si ce nouveau volume est superbe visuellement et que les dessins ont gagné en lisibilité, le scénario a semble-t-il été mis de côté pour faire place à l’action. Cette dernière est présente à chaque instant, les gros muscles et les morsures bien sanglantes sont de sortie, mais l’histoire n’avance pas malgré l’arrivée d’un nouveau personnage qui devrait gagner en importance. C’est beau, jouissif et bien violent, mais le scénario a été un peu oublié et on reste sur notre faim. Espérons que la suite saura rebondir et remettre l’intrigue en avant.


Lageekroom

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *