Avis Manga Glénat : Shadows House – Tome 3

C’est en juin dernier que nous vous présentions les 2 premiers tomes de Shadows House, une série débutée en 2018 au Japon et éditée chez nous aux éditions Glénat. Avec son ambiance à la fois sombre et mignonne, l’équilibre étant parfait, l’œuvre du duo de mangakas so-ma-to a su nous toucher avec ses personnages aussi intrigants qu’attachants. L’Exhibition vient donc de débuter, et chaque poupée devra donner le meilleur d’elle-même pour représenter au mieux son maître ou sa maîtresse afin de passer au stade d’adulte et éviter de finir à la poubelle. L’épreuve va se corser dans ce tome 3 !


Avis Manga Glénat : Shadows House – Tome 3 blog manga lageekroomSynopsis : L’Exhibition bat son plein. Cinq nouvelles poupées vivantes accompagnées de leur ombre maître sont en concurrence pour devenir adultes. Derrière l’examinateur Edward, les regards inquisiteurs se multiplient. Et certains traits de caractère commencent à se dévoiler derrière des visages toujours cachés dans l’ombre… Ce tome 3 est à découvrir sur le site des éditions Glénat, à cette adresse.


Avis Manga Glénat : Shadows House – Tome 3 blog manga lageekroom


Shadows House est une œuvre bien mystérieuse. L’ambiance gothique est très immersive, et l’attachement aux poupées vivantes, Emilico en tête, est bien là. L’Exhibition est une épreuve importante, et notre petite poupée est pour le moment dernière du classement. Cinq binômes sont en compétition, et les règles de cette épreuve restent parfois obscures. Certaines poupées se retrouvent rétrogradées en niveau sans trop comprendre pourquoi… La prise d’initiative ne semble pas forcément être une bonne chose. Mais le tout va encore se corser, et l’examinateur principal, Edward, a mis en place un labyrinthe tout particulier et rempli d’énigmes pour mettre les poupées à l’épreuve. Ce dernier souhaite faire bonne impression auprès de l’aïeul et ne pense qu’à une chose : gravir les échelons et atteindre les étages supérieurs du manoir. Les auteurs ne nous en disent pas trop sur cette « hiérarchie », mais on découvre quelques personnages hauts placés scrutant avec attention cette nouvelle épreuve. Faisant croire qu’il emmenait les maîtres et maîtresses en promenade, Edward les a contre toute attente piégés et chaque poupée vivante aura pour mission de les retrouver. Il leur faudra choisir un unique objet avant de se lancer dans leur quête, et le choix d’Emilico sera une nouvelle fois surprenant… Mais notre poupée réserve encore pas mal de surprises. Quasi l’intégralité de ce tome se concentre donc sur la progression des poupées dans cet immense parc labyrinthique, à la recherche de leur maître et maîtresse, l’objectif devant être atteint en moins de 2 heures.

Ce tome 3 tranche avec les 2 premiers, et l’ambiance y est nettement moins sombre. Malgré quelques longueurs et des énigmes qui auraient gagné à être un peu plus consistantes, on suit la progression de nos poupées avec plaisir. Les relations entre elles gagnent en épaisseur, et certaines dévoilent même ce qu’elles ressentent. Seraient-elles capables de s’attacher et de ressentir des émotions ? Emilico est une nouvelle fois très attachante. Celle que l’on surnomme « Simplette » a toujours le cœur sur la main et aide ses compagnons. Elle n’en reste pas moins ultra motivée pour retrouver sa maîtresse Kate ! Chaque poupée a son moment important, que l’on parle du caractère de Ricky ou de la relation « spéciale » entre Lum et sa maîtresse Shirley. Le travail sur les personnages est donc réussi et prend le pas sur l’ambiance en général. Moins appuyé, le côté gothique des 2 premiers tomes laisse sa place à une atmosphère plus légère et moins énigmatique. Malgré tout, de nombreux mystères sont toujours au rendez-vous, même si on en apprend davantage sur la suie ou encore sur les motivations de chacun. Du côté des dessins, on apprécie une nouvelle fois la bouille d’Emilico ainsi que de très chouettes visuels représentant les décors en détail. Le découpage se veut plus vif avec plus de petites cases qu’à l’accoutumée et moins de grandes illustrations. Emilico va t’elle retrouver Kate ? Et qui va remporter l’épreuve ? Nous le saurons dans le tome 4 !


A lire également : 


Ce tome 3 de Shadows House propose une ambiance un peu différente par rapport aux 2 premiers, et s’avère plus léger et moins sombre. L’épreuve qui attend nos poupées n’en reste pas moins prenante malgré quelques longueurs, et il est difficile d’en prévoir la conclusion. Emilico est toujours aussi attachante et bénéficie d’un chouette traitement, tout comme la majorité des poupées vivantes qui possèdent chacune leur moment. Comment va se terminer l’épreuve ? Et qui sont ces « observateurs » qui scrutent les moindres faits et gestes des poupées ? Jusqu’ou Edward est-il prêt à aller pour atteindre les étages supérieurs et se rapprocher de l’aïeul ? Espérons que le tome 4 répondra à certaines de ces questions !


Lageekroom

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *