Avis Manga Kana : Batman Ninja – Tomes 1 et 2 (série terminée)

L’anime Batman Ninja, réalisé par Jumpei Mizusaki et sorti en 2018, était quelque peu déstabilisant. Si le design général était de haute volée et vraiment original et que le tout était fun et décomplexé, le côté très WTF et certaines séquences partant vraiment en sucette laissait un curieux sentiment. Lorsque les éditions Kana ont annoncé l’adaptation en manga, le tout chapeauté par Masato Hisa , nous étions à nouveau curieux d’en découvrir le résultat ! Les 2 tomes sont désormais disponibles, et nous avons eu la chance de les recevoir pour vous en parler. C’est parti !


Avis Manga Kana : Batman Ninja - Tomes 1 et 2 (série terminée) blog manga lageekroomSynopsis : En voulant arrêter Grodd le Gorille, Batman se retrouve projeté dans le Japon féodal ! Là-bas, les pires méchants de Gotham se sont partagés le pays en devenant des seigneurs féodaux et se livrent une guerre sans merci. Le Joker compte bien en profiter pour devenir le nouveau Shogun et contrôler le Japon. Batman doit absolument trouver le moyen de ramener tout le monde dans le présent ! Tout le monde ? Autre temps, autres mœurs. Ne serait-ce pas l’occasion pour Batman de se débarrasser définitivement du Joker ?


Avis Manga Kana : Batman Ninja - Tomes 1 et 2 (série terminée) blog manga lageekroom


Ne cherchez pas une quelconque cohérence dans l’histoire de ce Batman Ninja, le scénario partant rapidement dans tous les sens. L’anime est un concentré de fan service et met en scène de nombreux personnages issus de l’univers du Chevalier Noir, gentils comme méchants. Alors que tout le monde se retrouve téléporté dans le temps en plein Japon féodal, Batman y déboule avec 2 ans de retard, ayant été aspiré par le vortex temporel avec quelques secondes d’écart. C’est de la mécanique quantique, si si… Tout ceci n’est qu’un prétexte à nous faire voyager et changer d’époque, et la lutte entre Batman et son pire ennemi le Joker va reprendre de plus belle en plein Japon féodal, l’univers présenté étant vraiment travaillé. Batman va donc retrouver ses partenaires et partir en guerre contre son ennemi, qui manipule comme à son habitude tout son petit monde pour arriver à ses fins… Dans un déluge de grand n’importe quoi ! Mais nous vous laissons découvrir tout ceci par vous-même. Que l’on aime ou non la mise en scène de l’anime, il faut avouer que les auteurs ont pris des risques pour proposer quelque chose de nouveau. L’adaptation en manga s’avère plus classique mais conserve le design des personnages, le tout étant une nouvelle fois chouettement mis en scène mais moins travaillé. Le trait se veut plus fin et le design fait plus enfantin que dans l’anime, mais l’esprit est là ! Les designs du Joker, de Gorilla Grodd et surtout de Batman sont vraiment classes, et le mangaka a réalisé un très chouette travail sur les décors, avec de belles illustrations en double page. Le résultat est forcément moins impressionnant que l’anime et parfois plus basique, mais l’immersion est au rendez-vous.

La série se terminant en seulement 2 tomes, le rythme n’a pas le temps de traîner. On entre très rapidement dans l’histoire et les séquences d’action s’enchaînent avec fluidité, les passages plus lents ne manquant pas d’intérêt. Certains duels sont vraiment classes (notamment celui entre Harley et Catwoman) et la fin du tome 2 envoie clairement la sauce, même si le tout est une nouvelle fois complètement dans l’abus. De nombreux lecteurs décrocheront à coup sûr de l’histoire (surtout les fans qui préfèrent un Batman plus classique), mais il serait dommage de passer à côté de ce grand moment de n’importe quoi. Si on adhère au genre, Batman Ninja se veut sans complexe et souvent très fun, le talent de l’auteur parvenant à mettre en scène de bien belle manière les personnages de l’anime. Néanmoins, nous vous conseillons de regarder ce dernier avant de lire le manga. L’oeuvre de Jumpei Mizusaki est en effet plus complète et plus originale, alternant des passages aux styles graphiques bien différents.


A lire également : 


L’adaptation en manga de Batman Ninja ne manque pas de qualités mais nous vous conseillons de visionner dans un premier temps l’anime de Jumpei Mizusaki. Les prises de risque de ce dernier explosent davantage en mouvement, et le manga ne propose pas la même énergie. Malgré tout, le talent de Masato Hisa fait plaisir à voir, et les personnages sont vraiment réussis, tout comme la plupart des séquences d’action. Le rythme est bon, et le tout déborde d’énergie, pour peu que l’on adhère au côté complètement WTF de certaines séquences, principalement dans le second tome. Voir Batman et le Joker s’affronter en plein Japon féodal reste quoiqu’il en soit une expérience vraiment unique. 


Lageekroom

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *