Avis Manga Kazé : Hell’s Paradise – Tome 7

Avec le confinement et le report de quasi l’intégralité des sorties manga, ces 2 derniers mois ont été plutôt calmes. Heureusement, les sorties commencent tout doucement à reprendre, et nous avons enfin pu nous replonger dans l’univers si particulier de Hell’s Paradise ! Souvenez-vous : Gabimaru et ses compagnons en ont appris beaucoup sur l’île et les monstres qui la peuplent, et nos amis n’en oublient pas leurs 2 missions principales : trouver l’élixir d’immortalité et quitter l’île ! Mais comment faire face à des menaces de plus en plus mortelles ? C’est parti pour notre avis sur le tome 7 de Hell’s Paradise !


Avis Manga Kazé : Hell’s Paradise – Tome 7 blog manga lageekroomSynopsis : Les renforts débarquent enfin sur l’île, le puissant Shugen à leur tête, et donnent la mesure de leur puissance face aux sôshin. Pendant ce temps, alors que Chôbê se familiarise avec les Tensen et découvre leurs véritables objectifs, Gabimaru et le reste des survivants cherchent à tout prix un moyen de quitter cet enfer. Entre ésotérisme, stratégie et affrontements, la tension monte d’un cran sur l’île !


Avis Manga Kazé : Hell’s Paradise – Tome 7 blog manga lageekroom


Attention, si vous n’avez pas lu Hell’s Paradise jusqu’au tome 6, nous préférons vous prévenir : il y aura des spoilers. Le tome 6 est en effet très riche en révélations, et nous en avons beaucoup appris sur l’île et son créateur, qui serait un fangshi  nommé Xu Fu. Pour résumer la situation, l’île est un lieu d’expériences, sur laquelle les Tensen étudient le Waidan, autrement appelé « élixir ». Tous les monstres sont créés de toutes pièces et chacun a un rôle à remplir. Le tao entre bien évidemment en compte. Rappelons qu’il s’agit d’une « force », la source de la vie et de toute chose, et que les Tensen cultivent la vie humaine pour en extraire un maximum. C’est grâce à cela qu’ils vivent aussi longtemps mais le procédé est encore instable. Mais l’arrivée de tous nos héros sur l’île serait donc une bénédiction et une énorme source de tao pour terminer le rituel. Il n’y a donc plus à tergiverser pour Gabimaru et les autres : ils doivent quitter l’île au plus vite, sans oublier d’aller piquer l’élixir au passage ! Ce tome 7 s’avère lui aussi assez riche et laisse les combats en second plan pour s’attarder sur nos personnages et les différents arcs narratifs. Il ne faut en effet pas oublier que des renforts sont arrivés sur l’île pour faire le ménage, avec à leur tête le très puissant Shugen, aussi émotif que violent et au passé sanglant. Une menace de plus s’ajoute donc, et nos héros vont devoir sérieusement cogiter pour mettre au point le plan le plus efficace. Il leur faudra prendre en compte les lieux (dont le palais, qui change constamment d’apparence) mais surtout la présence d’ennemis plus que dangereux. Une maîtrise parfaite du tao pour rester discret sera donc indispensable.

Le suspense est clairement au rendez-vous et l’infiltration dans le palais à la recherche de l’élixir réserve quelques surprises. On sent que Gabimaru a encore gagné en maturité et voit son tao se développer davantage. Lorsqu’un Tensen lui annonce qu’il possède un « don », Gabimaru réplique en précisant que c’est toute son expérience acquise depuis le début de l’aventure qui l’a rendu aussi puissant. Ses différents combats et rencontres lui en apprennent plus chaque jour, et le jeune homme ne résume pas son pouvoir à un vulgaire « don ». On sent toute la motivation dans ce personnage torturé, qui n’a qu’un seul but : survivre à tout ça et retrouver sa femme. On se demandait d’ailleurs si celle-ci existait vraiment ? Lui, en est convaincu ! Chaque personnage est important dans ce tome, même si certains restent en second plan. Nos héros vont donc se diviser en 2 groupes, l’un étant chargé de trouver l’élixir, et l’autre devant mettre au point l’évasion. On lit à plusieurs reprises « c’est ce soir que tout se termine », mais on sent bien que des rebondissements nous attendent ! Nos héros vont en effet tomber sur Ran, un Tensen puissant qui ne compte pas les laisser faire. Les combats sont, comme nous le précisions, moins nombreux dans ce tome, et laissent place à de nombreuses séquences de dialogues. Le découpage est donc plus classique et le rythme plus lent, mais on ne s’ennuie pas. Il manque néanmoins une ou deux illustrations en pleine page pour parfaire le tout.


A lire également :


Se replonger dans l’univers de Hell’s Paradise est un vrai plaisir. Moins accès sur les combats, ce tome éclaircit encore quelques zones d’ombre et met en place le plan de nos héros pour dérober l’élixir et quitter l’île. Avec l’arrivée de renforts sur l’île pour faire le ménage, les menaces sont encore plus nombreuses et le suspense est au rendez-vous ! On sent que la fin approche, mais il ne fait aucun doute que de nouveaux rebondissements sont à prévoir. On vous laisse découvrir ce tome 7 sur le site de Kazé (juste ici) et on vous donne rendez-vous pour le tome 8 dès le 3 juin 2020 !


Lageekroom

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *