Avis Manga Kazé : Jagaaan – Tomes 9 et 10

Après la double dose de Chainsaw Man, il est temps de revenir sur un autre manga tout aussi barré en provenance des éditions Kazé : Jagaaan ! Et nous allons une nouvelle fois revenir sur 2 tomes simultanément, à savoir le tome 9 sorti le 1er juillet 2020 et le tome 10 fraîchement débarqué ! Jagasaki et les membres sur S.K.A.T. se retrouvent face aux semi-Détraqués du Deader Castle, et notre héros va tout faire pour sauver Belle ! Action, violence et amour : le cocktail est-il toujours aussi explosif ?


Avis Manga Kazé : Jagaaan – Tomes 9 et 10 blog manga lageekroomSynopsis : La course aux points est lancée pour atteindre le Dead Castle et arracher Belle des griffes des semi-Détraqués… Après des combats acharnés, les membres sur S.K.A.T. décrochent enfin leur laisser-passer, mais Jagasaki devra à nouveau faire un choix cornélien. La frontière entre le bien et le mal s’estompe lorsque les intérêts personnels entrent en jeu…


Avis Manga Kazé : Jagaaan – Tomes 9 et 10 blog manga lageekroom


Explosif ! C’est le mot qui résume parfaitement ce tome 9 de Jagaaan, un manga dont on vous rabâche les qualités depuis des mois mais qui parvient encore à nous surprendre. Le début du tome se concentre sur 2 combats, le premier mettant en scène Jagasaki et le second son chef Mikazuchi, aux prises avec un ennemi qui utilise les ultra-sons de sa voix pour mettre le cerveau de son adversaire en bouillie. Comme souvent dans le manga, le pouvoirs des ennemis est plutôt recherché et l’originalité est de mise, rendant chaque combat différent et demandant des techniques bien spécifiques pour remporter la victoire. Jagasaki est quant à lui focalisé sur son objectif, qui est de sauver Belle… Mais une nouvelle fois, il devra faire un choix entre sauver Belle et sacrifier des centaines de personnes, ou l’inverse. Pire, le redoutable Pino va même lui proposer un troisième choix : faire revenir Yuriko (la petite amie de Jagasaki, morte au début de la série et qu’il veut à tout prix ressusciter) à la vie. Tout se mélange dans la tête de Jagasaki, et ce dernier va devoir écouter son cœur pour prendre sa décision. Les ennemis de ce tome constituent de véritables menaces pour nos héros, Norman en tête, qui va tenter de rallier Mikazuchi à sa cause en lui promettant de faire revenir son fils à la vie. Tout est chamboulé, et les trahisons ne sont pas loin… On retrouvera également Airi, qui subit le chantage d’un de ses nouveaux camarades. Mais ces personnages ne font qu’un passage éclair dans ce tome, durant lequel Airi va néanmoins croiser le regard de Jagasaki. L’action est au rendez-vous, le suspense également, et l’amour ou encore l’espoir font partie des thèmes abordés par l’auteur. La volonté des semi-Détraqués reste quoiqu’il en soit de fonder leur propre communauté, en profitant de la misère ou du désespoir des gens pour leur offrir une vie meilleure. Et ils vont avoir l’opportunité d’être mis en lumière… Nous vous laissons découvrir comment.

Toujours aussi nerveux, ce tome de Jagaaan est bourré d’énergie et les combats sont superbement chorégraphiés et bien violent. Les choix de Jagasaki sont difficiles, et il semblerait qu’il lui soit à chaque fois impossible de sauver tout le monde. Visuellement, ce tome est une réussite, et certains personnages comme Mikazuchi ont méchamment la classe ! Les visages sont ultra travaillés, et les détails nombreux sur les illustrations de grande taille. Le tout est souvent sombre, mais cette noirceur donne lieu à des contrastes réussis. Mention spéciale également au design des semi-Détraqués et à leurs pouvoirs, qui permettent quelques folies visuelles bien classes.


A lire également : 


Avis Manga Kazé : Jagaaan – Tomes 9 et 10 blog manga lageekroomJagaaan – Tome 10 : avant de lire ce paragraphe, assurez-vous d’avoir lu le tome 9 de Jagaaan (et les précédents bien entendu). Nous allons en effet revenir sur certains événements marquants de ce tome ! C’est parti ! Après la trahison de Mikazuchi, rien ne va plus. Jagasaki est traîné dans la boue et doit tirer un trait avec son ancienne vie, allant jusqu’à se séparer de la pauvre Belle. Depuis les événements du tome 9, cinq mois se sont écoulés et un nouvel arc narratif peut démarrer. Alors que Jagasaki rencontre une troupe de nouveaux personnages souhaitant se rallier à lui, un mystérieux semi-Détraqué débarque avec la ferme intention de lui faire la peau. Nous vous laissons découvrir ses motivations, mais sachez que l’affrontement sera intense. On retrouve également Norman Noface et les projets de Deader Land, qui consistent à créer un maximum de semi-Détraqués. Si Noface nous parle d’espoir pour l’humanité, son plan n’en reste pas moins nettement plus sombre, et il n’est pas le seul à tirer les ficelles. Mais Jagasaki compte bien exterminer tout ce petit monde, et mettre la main sur son ancien coéquipier pour lui faire payer sa trahison. On retrouve également Airi, en plein doute sur elle-même, qui ne va tarder à croiser à nouveau la route de Jagasaki. Ce tome 10 nous sert un excellent cocktail de violence, de sexe et de dialogues percutants, le tout accompagné d’une bonne dose d’action et de combats ultra nerveux. Du Jagaaan dans toute sa splendeur, qui parvient à se renouveler et à lancer un nouvel arc narratif sans lasser le lecteur, grâce notamment à des dessins de toute beauté. Nous en sommes déjà au tome 10, et on en redemande !


Lageekroom

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *