Avis Manga Kazé : The Promised Neverland – Tome 10, la chasse bat son plein

N’y allons pas par quatre chemins : The Promised Neverland fait partie de nos mangas préférés du moment, et nous attendons chaque tome avec impatience. Et nous en sommes déjà au tome 10 ! Après de nombreuses révélations dans le tome précédent, la chasse entre les enfants de Goldy Pond et les démons se poursuit. Voyons sans plus attendre ce que nous réserve ce nouveau tome, paru le 2 octobre aux éditions Kazé !


Avis Manga Kazé : The Promised Neverland – Tome 10, la chasse bat son pleinSynopsis : Au cœur de Goldy Pond, les chasseurs sont devenus des proies ! Menés par Emma et Lucas, les enfants traquent désormais les démons sur leurs terres… Luce et Nouma éliminés, il reste encore trois braconniers à abattre, et pas des moindres : Nouth, enragé par la mort de sa compagne, lord Bayon, le maître des lieux… et le plus terrifiant de tous, le grand-duc Leuvis ! Emma parviendra-t-elle à retenir ce dernier jusqu’à l’arrivée de ses camarades ?


Avis Manga Kazé : The Promised Neverland – Tome 10, la chasse bat son plein


Une fois n’est pas coutume, nous préférons vous prévenir : assurez-vous d’avoir lu les 9 premiers tomes de The Promised Neverland avec de lire notre avis sur le tome 10 ! Voilà, c’est dit ! Nous reprenons notre histoire en pleine chasse, et le plan des enfants pour tuer les démons et se regrouper ensemble face à Leuvis semblait bien huilé. Mais c’était sans compter la résistance de leurs ennemis et leur faculté à déjouer les pièges… Et de nombreux gamins vont rester sur le carreau. Blessure graves, morts : tout ne se passe pas comme prévu malgré le courage des enfants et leur volonté de liberté. Gillian est gravement blessée, tout comme Pepe, qui se retrouve avec un seul bras valide. On sert les dents (et pas que) à chaque affrontement, tout en jubilant lorsqu’un gamin parvient à blesser un de ces salopards de démon ! Emma est quant à elle face à Leuvis et tente de gagner du temps pour laisser un délai à ses amis afin qu’ils puissent la rejoindre. Mais ceux-ci tardent à arriver les minutes défilent…


Avis Manga Kazé : The Promised Neverland – Tome 10, la chasse bat son plein


Ce tome 10 est très orienté action. Comme nous le précisions dans notre avis sur le tome 9 du manga, The Promised Neverland a toujours su bien gérer son rythme, et c’est une nouvelle fois le cas. Les révélations sont donc peu nombreuses cette fois-ci, et le rythme général est nettement plus élevé. On retrouvera néanmoins avec plaisir des têtes connues qui font leur grand retour ! La tension est à son comble lors de la lecture, le scénario n’hésitant pas à faire sérieusement morfler les enfants. Leur survie n’aura jamais été aussi menacée, et le tout est vraiment violent. On retrouve une nouvelle fois un superbe coup de crayon et des illustrations dynamiques et détaillées. Le design des démons est très travaillé et certaines cases dégagent une grande énergie. Comme dit précédemment, la violence est bien présente, et certains enfants en prennent plein la tronche. La grande force du manga reste une nouvelle fois d’aller au bout de ses idées et de ne pas se censurer. Certains thèmes forts sont abordés, et on ne pourra s’empêcher de faire la relation entre l’élevage et la chasse des enfants par les démons et notre société de consommation actuelle, qui produit et gâche de la viande de façon dramatique.


Avis Manga Kazé : The Promised Neverland – Tome 10, la chasse bat son plein


Ce tome 10 de The Promised Neverland accélère son rythme, avant un tome 11 qui sera le dernier de l’arc Goldy Pond. Les révélations sont peu nombreuses et le tout davantage orienté action, la chasse reprenant de plus belle. La tension est à son comble et la violence graphique fait mal : les enfants en bavent et tombent comme des mouches. Toujours aussi intense et beau graphiquement, le manga se lit avec passion et nous avons hâte de découvrir la suite ! Rendez-vous le 27 novembre !


A lire également :


Lageekroom

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *