Avis Manga Kazé : We Never Learn – Tome 5

Hello tout le monde !  Je voulais revenir aujourd’hui sur le tome 5 de We Never Learn, fraîchement reçu à la maison. Un article du tome 1 est d’ailleurs disponible sur le blog (lien ici) mais il était temps de parler de la suite. C’est donc avec ce dernier tome que je reviens, en considérant que vous avez bien lu les précédents. Il se lit très facilement et je n’ai toujours pas changé d’avis à propos du vent de fraîcheur que We Never Learn peut apporter. Allez, je vous explique tout ça !


Synopsis:  « Vacances d’été : période aussi propice aux révisions qu’aux sorties entre amis… ou en amoureux ! Fumino en a bien conscience et tente de gérer les états d’âme de Rizu et Uruka. Nariyuki, lui, doit pallier l’étourderie légendaire de Mlle Kirizu et aider Asumi à calmer les suspicions de son père. Toute la petite bande va ainsi se retrouver lors d’un festival riche en émotions… »



Depuis la mort de son père, Nariyuki Yuiga et sa famille vivent dans la pauvreté. Pour le récompenser de ses bons résultats scolaires, le proviseur de son lycée lui accorde une bourse qui lui permettra d’intégrer l’université de ses rêves… Mais à une condition ! il doit devenir tuteur de Rizu, Fumino et Uruka, les trois génies qui font la fierté du lycée Ichinose ! Les péripéties s’enchaînent… Et Nariyuki apprend par hasard qu’Uruka est amoureuse de lui, mais cette dernière dément pour ne pas le gêner dans ses révisions.. Rizu, qui a rêvé qu’elle embrassait Nariyuki, tente de reproduire l’expérience dans la réalité… Mais le pire est que Nariyuki doit faire croire qu’il sort avec Asumi, une ancienne élève du lycée Ichinose, pour cacher le fait que la jeune fille travaille dans un maid café !

Voici ou nous nous sommes arrêtés dans le tome 4, et on assiste dans cette suite à de nombreuses péripéties plus drôles les unes que les autres. L’humour fonctionne vraiment bien et je dois avouer m’être bien souvent marrée à la lecture de ce dernier tome. Les relations entres nos personnages évoluent et on s’attache facilement à chacune des filles ( j’ai d’ailleurs du mal à choisir avec qui Yuiga va finir). Uruka et Yuiga se retrouvent mal à l’aise quand ils se retrouvent tous les deux, et c’est Fumino qui va décider de faire accélérer un peu les choses en aidant Yuiga à utiliser les bons mots avec Uruka. Plus tard, Rizu appelle à l’aide. Elle a en effet décidé de regarder un film d’horreur seule et n’ose plus sortir de chez elle ou même de changer de pièce. Rizu et Yugui se rapprochent alors un petit peu plus. Fumino décide de préparer un bon repas à Yuiga mais ne sait absolument pas s’y prendre et demande donc de l’aide à Rizu. On peut dire que We Never Learn possède un bon rythme, et on ne s’y ennuie pas une seconde. Le tout est parfois un peu cliché mais j’adhère à l’histoire et aux événements de chacun de nos personnages. Certaines répliques sont franchement drôles et aident à plonger davantage dans les péripéties qui s’enchaînent. L’entraide est au rendez-vous et ce petit groupe d’ami(e)s fonctionne, mais il faut garder en tête que We Never Learn reste avant tout une histoire d’amour, parfois ambiguë. L’objectif premier de Yuiga est de réussir son entrée à l’Université, et notre héros va donc tout faire pour réussir aux cotés de nos génies. Dans ce tome on s’éloigne un peu des révisions pour faire place à l’amitié.



Après avoir lu ce dernier tome, je dois dire que j’aime de plus en plus la tournure des relations de notre groupe d’amis, et je suis agréablement surprise par l’univers proposé.  We Never Learn propose des moments à la fois gênants et drôles mais également tristes, le tout étant distillé avec justesse et un rythme toujours bien travaillé. Ce manga détient un réel potentiel et permet au lecteur de s’attacher à chacun des personnages, et l’attente pour le tome 6 sera longue. Je ne peux que vous conseiller de vous lancer dans l’aventure ! N’hésitez pas à donner, vous aussi, votre avis ! Je suis également ouverte à toute proposition de manga à lire et à découvrir : il y a tellement d’œuvres de qualité que je suis certaine que vous saurez m’en conseiller ! A très vite !


Nouvia – Lageekroom

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.