Avis Manga Ki-oon : Jujutsu Kaisen – Tomes 1 et 2

Largement mis en avant par son éditeur Ki-oon sur les réseaux sociaux, Jujutsu Kaisen était très attendu de notre côté. Il s’agit de la première série de l’auteur Gege Akutami, qui nous parle d’exorcisme, de fléaux, et de jeunes lycéens prêts à en découdre. Un peu déjà-vu ? Oui, mais ces 2 premiers tomes de Jujutsu Kaisen parviennent à apporter ce petit quelque chose qui accroche et donne envie de tourner les pages. Voici notre avis sur les 2 premiers tomes ! Notez enfin qu’un unboxing du press kit est disponible à cette adresse.


Avis Manga Ki-oon : Jujutsu Kaisen - Tomes 1 et 2 blog manga lageekroomSynopsis : Chaque année au Japon, on recense plus de 10 000 morts inexpliquées et portés disparus. Dans la majorité des cas, ce sont les sentiments négatifs des êtres humains qui sont en cause. Souffrance, regrets, humiliation : leur accumulation dans un même endroit provoque des malédictions souvent fatales… C’est ce que va découvrir à ses dépens Yuji Itadori, lycéen et membre du club de spiritisme. Il ne croit pas aux fantômes, mais contribue tout de même aux différentes missions du groupe… jusqu’à ce que l’une d’elles tourne mal. La relique qu’ils dénichent, le doigt sectionné d’une créature millénaire, attire les monstres ! Le jeune homme n’hésite pas une seconde : il avale la relique pour conjurer le mauvais sort ! Le voilà possédé par Ryomen Sukuna, le célèbre démon à deux visages. Contre toute attente, Yuji réussit à reprendre le contrôle de son corps. C’est du jamais vu ! Malgré tout, il est condamné à mort par l’organisation des exorcistes… Une sentence qui ne pourra être repoussée qu’à une seule condition : trouver et ingérer tous les doigts de Sukuna afin d’éliminer la menace une fois pour toutes. Et pour ça, l’adolescent va devoir s’initier à l’art occulte et mystérieux de l’exorcisme !


Avis Manga Ki-oon : Jujutsu Kaisen - Tomes 1 et 2 blog manga lageekroom


La lutte contre les démons a le vente en poupe, et c’est un thème que l’on retrouve dans de nombreux mangas récents, à commencer par l’excellent Jagaaan. Notre histoire commence ici d’une manière tout à fait classique ! Des lycéens mettent la main sur une relique dont ils ignorent les pouvoirs et qui va faire apparaître tout un tas de monstres plus cradingues les uns que les autres. Notre héros, Yuji, possède déjà des capacités sportives hors du commun et s’avère être une tête brûlée vite attachante. D’instinct, et pour protéger ses amis, le jeune homme va avaler la relique, un doigt bien dégueu venant d’une créature qui ne demande qu’à revenir faire la misère aux vivants. Contre toute attente, Yuji va reprendre le contrôle de son corps et de son esprit, et cohabiter avec le démon, un peu à l’image du héros de Parasite. Recruté dans un établissement à Tokyo, Yuji va prendre la décision de mettre la main sur toutes les autres reliques pour les absorber et sauver des vies… Tout en connaissant déjà son destin. Les bases sont posées, et elles sont claires pour le lecteur ! Ce premier tome démarre rapidement et propose un rythme soutenu, mais n’en oublie pas de présenter ses personnages. On sent de nombreuses inspirations dans ces débuts, et les personnages bénéficient déjà d’un excellent traitement, certains ne manquant pas de charisme. On retrouve donc Yuji, notre lycéen qui n’en fait parfois qu’à sa tête, Megumi, un élève exorciste plus posé à l’air parfois hautin, la jolie et très énergique Nobara qui décide de quitter sa campagne pour aller défoncer du démon dans une grande ville ou encore le professeur mystérieux qui n’intervient quasiment jamais. Tout se petit monde commence donc à faire connaissance, de manière un peu rapide parfois, mais non sans humour. Ce premier tome nous a souvent bien fait sourire, et l’énergie qui s’en dégage est très convaincante. On reste donc face à une histoire assez classique, mais ces personnages atypiques et quelques idées de scénario pourraient bien faire la différence avec ce qu’on lit habituellement. Nos héros se voient confier leur première véritable mission en fin de tome, et les choses vont rapidement se corser.

Nous l’avons déjà dit, ce premier tome est dynamique et ne manque pas de rythme, ce qui pourra en brusquer certains. On notera que le découpage est souvent fait de petites cases, et quelques illustrations plus grandes nous présentent les fléaux avec plus de détails. Nous aurions aimé davantage de ces grandes illustrations, le bestiaire étant vraiment impressionnant. Ce découpage permet néanmoins de proposer des séquences plus détaillées en terme de mise en scène mais manque un poil de lisibilité. C’est dommage car le coup de crayon est réussi, principalement lors des scènes d’action. On regrettera que certains visages soient inégaux d’une case à une autre, mais on soulignera une nouvelle fois qu’il s’agit de la première série du mangaka. Il ne fait aucun doute qu’il va se roder dans les tomes suivants. Les dessins de Gege Akutami s’avèrent néanmoins très percutants, notamment lors des dernières pages du tome, qui promettent beaucoup pour la suite, sur laquelle nous allons revenir ci-dessous !



A lire également : 


Avis Manga Ki-oon : Jujutsu Kaisen - Tomes 1 et 2 blog manga lageekroomLe premier tome de Jujutsu Kaisen promettait de belles qui se concrétisent déjà dans cette suite ! Ce tome 2 s’est avéré ultra prenant à lire et à découvrir, densifiant clairement l’univers mis en place par son auteur. On débute par un combat dynamique qui nous réserve déjà une grosse surprise. On sent que la relation entre Yuji et le démon Sukuna promet de belles choses, et un pacte vient déjà conclure une scène tout à fait surprenante. Ce tome 2 fait intervenir de nombreux personnages dont de nouveaux élèves de l’école d’exorcisme, mais surtout les antagonistes du récit. On découvre enfin certaines têtes pensantes des fléaux, et ceux-ci ont pour projet de s’attaquer à Satoru Gojo afin de prendre la place des humains. Ces derniers seraient des imposteurs rongés par les sentiments négatifs, et les démons se considèrent comme étant des créatures vraies et pures. Ce deuxième tome est du coup l’occasion de voir ce que vaut réellement Satoru Gojo, dans un combat ultra classe qui laisse exploser la puissance et le charisme de ce personnage. Le mangaka en profite d’ailleurs pour encore plus développer son univers via des pages de texte entre les chapitres décrivant certains pouvoirs comme le pouvoir de l’infini, complexe à appréhender mais vraiment classe ! On monte donc d’un cran dans ce tome 2 en terme d’univers et de personnages, le rythme étant toujours aussi élevé. Les dessins sont également plus lisibles et on a davantage de grandes cases permettant aux monstres d’exprimer leur chara-design réussi. Le tout est donc plus agréable à lire, et il nous tarde vraiment de découvrir la suite de ce shonen qui ne manque pas de punch et qui s’avère bien plus riche qu’il n’en a l’air !


Lageekroom

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *