Avis Manga Kurokawa : Imperium Circus – Tome 1

A l’image du très bon premier tome de Ragnafall, Imperium Circus fait partie de la gamme Kurotsume de l’éditeur. Direction le monde du cirque cette fois-ci, pour un premier tome qui pose les bases de son univers si particulier, présente ses personnages et leurs enjeux. Le monde du cirque cache de nombreux secrets et nos 2 héros, Léo et Nathaniel, vont voir leur destin bouleversé. Revenons sans plus attendre sur ce premier tome !


Avis Manga Kurokawa : Imperium Circus - Tome 1Synopsis : Léo ne rêve que d’une seule chose : monter son propre cirque avec son ami Nathaniel. Pour cela, il doit tout d’abord se libérer du contrat qui le lie au Cirque du Chapelier. L’opportunité se présente lorsque la Commission décide d’organiser un Underground Circus entre le Cirque du Chapelier et celui du Marquis Bleu. Sombre, violent… Léo va apprendre à ses dépens que le monde du cirque est impitoyable…


Avis Manga Kurokawa : Imperium Circus - Tome 1


On retrouve derrière ce premier tome Robin Dall Armellina au scénario ainsi que Codaleia et Alexandre Desmassias aux dessins. La création de l’ouvrage est assez particulière, et on apprend dans la postface que l’idée du thème du cirque vient du PDG de Tsume, Cyril Marchiol. Tout ça pour dire que Robin Dall Armellina est davantage un fan d’héroïc fantasy et de science-fiction, et cela se sent dans la création de son univers. On retrouve en effet de nombreux éléments issus de ces genres aux codes si particuliers, que ce soit dans le développement des personnages ou le background en général. Dans Imperium Circus, un cirque ne peut pas s’implanter dans une ville et faire ses représentations comme il le souhaite. Il faut d’abord détrôner le cirque en place en participant à un Underground Circus durant lequel les combats sont particulièrement violents. Il existe également des Undergrounds non officiels, histoire d’amuser et de distraire les politiques. Notre jeune héros Léo ne pense qu’à une chose : quitter le cirque du Chapelier (il y est contre sa volonté à cause d’un contrat bidon) et monter le sien avec sa propre troupe. Mais un événement tragique va rapidement surprendre le lecteur et lancer l’aventure, entravant la marche vers la liberté du jeune homme !

Il est important de saluer la prise de risque des auteurs, même si l’événement en question aurait mérité d’être un peu plus émouvant. Le tout arrive peut-être un peu vite et déstabilise quelque peu la lecture. A côté de ça, on ne peut que saluer le travail réalisé sur l’univers de ce premier tome. On nous parle d’Ostend, une énergie ambiante qui permet d’utiliser des arts bien utiles durant les combats, d’artistes, de privilégiés ou encore de la Destina qui fixe les règles des Undergrounds Circus. Bref, tous ces termes trouvent rapidement un sens et participent à la création d’un univers intéressant mis en avant par une narration de qualité, malgré quelques séquences un peu fouillis. Le scénario prend forme et commence à intriguer, et de nouveaux personnages apparaissent en fin de tome. Du côté des dessins, on notera une certaine inégalité dans le chara design. Certains personnages sont très classes tandis que d’autres apparaissent plus classiques et moins charismatiques. La tout reste très clair et dynamique, et il se dégage une chouette énergie lors des combats. Espérons que les prochains affrontements soient encore plus audacieux.


A lire également



Ce premier tome d’Imperium Circus est une bonne surprise. Si le thème du cirque ne nous tentait pas plus que ça, il faut avouer qu’il est bien exploité et reprend certains codes issus de l’héroïc fantasy avec brio. Le tout fonctionne bien et les auteurs sont parvenus à nous surprendre assez tôt dans ce tome. Même si nous avons trouvé le chara design inégal, le coup de crayon reste de qualité et il se dégage une belle énergie de ce premier tome qui ne manque pas d’ambitions. A voir si la suite sera tout aussi intéressante !


Lageekroom

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *