Avis Manga Mana Books : Sekiro – Hanbei L’Immortel (one-shot)

Vous aussi, vous en avez bavé sur Sekiro : Shadows Die Twice, un jeu superbe mais surtout exigeant, développé par FromSoftware (les papas de Dark Souls ou encore Bloodborne) ? Si votre aventure continue de vous hanter, sachez que l’éditeur Mana Books a pensé à vous et propose depuis aujourd’hui un one-shot reprenant l’univers du jeu. Vous allez cette fois-ci découvrir le passé de Hanbei, un personnage mystérieux que l’on rencontre dans le jeu vidéo. Nous nous sommes plongés dans cette lecture, et il est temps de voir si elle s’avère suffisamment tranchante !


Avis Manga Mana Books : Sekiro - Hanbei L'Immortel (one-shot)Synopsis : Japon, ère Sengoku. En ces temps troublés, le maître épéiste Isshin Ashina se dresse contre le destin et se lance dans une course à la domination du pays. Bâtissant sa province par la force, il ne recule devant rien, et ceux qui s’opposent à lui risquent de perdre bien plus que la vie. Mais les dieux capricieux mettent alors sur sa route un curieux samouraï du nom de Hanbeï, incapable de mourir…


Avis Manga Mana Books : Sekiro - Hanbei L'Immortel (one-shot)


Se plonger dans l’univers de Sekiro, assis confortablement dans son canapé et sans s’arracher les cheveux face à un boss qui vous tue pour la vingtième fois, fait clairement plaisir. On se retrouve donc à nouveau dans un Japon médiéval-fantastique durant l’ère Sengoku, avec un contexte géopolitique riche et bien expliqué. Notre histoire va néanmoins s’attarder sur Hanbei et ses nouveaux compagnons, des villageois victimes de nombreuses disparitions. Celles-ci sont elles dues à une menace mystérieuse venant de la forêt ? Les bandits du coin en sont-ils responsables ? Ou la menace est-elle bien plus grande ? Bien que le contexte puisse sembler compliqué au premier abord, c’est le côté humain du récit qui parvient à toucher le lecteur, et bien entendu la découverte du passé de Hanbei. Le vieillard immortel n’a rien perdu de son talent au sabre, et ça va trancher bien comme il faut durant les plus de 200 pages de ce one-shot. La narration est vraiment rythmée, entrecoupée de quelques flashbacks, et on ne s’ennuie pas une seule seconde. Certaines séquences sont clairement violentes, et le sang gicle abondamment.

Ce qui frappe d’entrée de jeu, c’est l’aspect visuel ! Après 2 sublimes pages en couleurs qui mettent dans l’ambiance (sanglante), on découvre un coup de crayon vraiment inspiré et réaliste, mettant en valeur les personnages, leurs animations et leurs visages. Les combats sont ultra dynamiques et parfaitement lisibles, et on sent que l’auteur Shin Yamamoto se fait plaisir. Le grand format de ce one-shot (proche des formats perfect) permet aux illustrations de gagner en lisibilité et en nervosité, et certains plans sont très fournis. Le récit alterne entre des phases d’action aux nombreux détails, des séquences plus posées durant lesquelles les personnages se découvrent, et des plans larges de toute beauté. Techniquement, c’est donc du lourd, et le mangaka a parfaitement retranscrit la puissance des combats du jeu vidéo ainsi que son ambiance si particulière, mélangeant folklore japonais et fantastique. L’action prime donc globalement sur la narration, et le côté fantastique et plutôt bien dosé, histoire de ne pas en faire trop et de conserver l’aspect réaliste de l’histoire. On découvre qui plus est des personnages vraiment charismatiques, et le scénario réserve quelques surprises. Tout ceci est presque trop court, et on en redemande !


A lire également : 


Sekiro – Hanbei L’Immortel est une belle réussite, et ce n’était pas gagné, tant il est parfois difficile de conserver l’essence d’une oeuvre pour la transposer au monde du manga (on pensera notamment à Batman Ninja, un net cran au dessus en anime qu’en manga). Ce one-shot s’intéresse au personnage de Hanbei et propose une narration intéressante et prenante ainsi que des combats très spectaculaires, fortement aidés par le format de l’ouvrage. C’est beau, nerveux et sanglant, et le coup de crayon réaliste de l’auteur fait plaisir à voir. Il y a juste ce qu’il faut de fantastique pour ne pas nous sortir du récit, et la violence graphique fait clairement mal ! Si vous avez aimé le jeu vidéo et que vous souhaitez vous replonger dans cet univers (sans vous arracher les cheveux), on ne peut que vous conseiller cet ouvrage, disponible chez Mana Books.


Lageekroom

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *