Avis Manga Mana Books : Steins;Gate – Tome 1

Le voyage dans le temps est décidément très à la mode en ce moment, en témoignent nos critiques sur Tokyo Revengers ou encore Doppelgänger, et tout ceci n’est pas pour nous déplaire. Sorti le 2 janvier aux éditions Mana Books, le premier tome de Steins;Gate nous présente un scientifique et sa bande tenter d’envoyer des mails dans le passé pour changer la réalité. Mais à trop vouloir jouer avec le temps, nos héros risqueraient bien de chambouler l’espace temps. Il est temps de vous présenter ce premier tome, et de vous donner notre avis !


Avis Manga Mana Books : Steins;Gate - Tome 1Synopsis : Rintaro Okabe est un étudiant à l’imagination débridée. Savant fou autoproclamé, il passe ses journées avec deux de ses amis à inventer des objets farfelus dans son « Laboratoire des gadgets futuristes ». Lorsqu’ils branchent un téléphone portable sur un micro-ondes, ils découvrent avec stupeur qu’ils ont la possibilité d’envoyer des messages dans le passé ! Ce grand pouvoir implique une responsabilité colossale, mais qui peut prédire ce qu’en feront ces trois otaku ?


Avis Manga Mana Books : Steins;Gate - Tome 1


Steins;Gate a d’abord vu le jour en jeu vidéo, avant d’être adapté en anime en 2011, les 24 épisodes reprenant le scénario d’origine. Puis cette oeuvre atypique est venue à nouveau nous faire un coucou en jeu vidéo avec l’adaptation de l’anime, sortie début 2019 sur Nintendo Switch et PlayStation 4 (notre test est à découvrir ici). Aujourd’hui, la licence change à nouveau de média, et se retrouve adaptée en manga via l’éditeur Mana Books. Nous avons dévoré ce premier tome, qui reprend les qualités du jeu d’origine, en apportant un rythme plus élevé qui permet d’aller rapidement à l’essentiel. Adapter un jeu vidéo aussi long que Steins;Gate en manga était relativement risqué, mais ce premier tome s’en sort avec les honneurs. On retrouve donc Rintaro Okabe et son équipe (qui s’enrichit de page en page), occupés à découvrir les secrets du voyage temporel grâce à leur télé-micro-ondes permettant d’envoyer des mails dans le passé. Mais après avoir expérimenté leur découverte de manière basique, nos amis vont passer aux choses sérieuses et tenter de réellement modifier la réalité, entraînant, vous vous en doutez, toutes les conséquences liées à ces changements. L’effet papillon porte une nouvelle fois bien son nom, et Rintaro va se rendre compte qu’il est le seul à se souvenir de son passé, même après des changements radicaux. Les mystères sont nombreux, mais la mangaka Yomi SARACHI nous propose un premier tome qui démarre plus rapidement que le visual novel d’origine et nous met rapidement dans le bain. Il ne faut quoiqu’il en soit pas trop faire traîner les choses : la série se termine en 3 tomes.

Il est important de signaler que même si vous ne connaissez pas du tout le jeu vidéo ou l’anime, ce premier tome s’avère très agréable à lire (bien qu’un peu bavard) et facile à comprendre. On est certes un peu perdu devant les nombreuses données scientifiques et des séquences encore mystérieuses, mais le tout ne demande pas une connaissance particulière de cet univers, ce qui est un excellent point et ne sera pas un frein pour les nouveaux arrivants. Ce premier tome de Steins;Gate mélange avec réussite science et humour, avec une grosse dose de suspense. Les personnages sont attachants et on en découvre de nouveaux au cours du tome, et chacun aura son importance. Les effets engendrés par les actions de nos héros seront plus ou moins importants, mais les choses vont rapidement s’accélérer. L’aspect humain n’est pas oublié et des thèmes importants sont abordés, comme l’acceptation de soi. Même le geek se service, bras droit de Rintaro, notre scientifique un peu perché, s’avère attachant et loin d’être lourd comme c’est souvent le cas. Il faut néanmoins avouer que certains ne sont que peu développés par rapport au jeu vidéo, et passent clairement en second plan. L’humour fonctionne heureusement bien, et l’immersion est renforcée par des dialogues bien écrits et un coup de crayon qui rend hommage au jeu d’origine. Les personnages sont réussis et certains dessins les représentant individuellement ou en groupe en jettent ! Les traits sont parfois exagérés pour exprimer les réactions de chacun, et malgré quelques arrières plans en retrait, le tout fonctionne vraiment bien ! On aurait peut être aimé davantage d’illustrations sur Akihabara, histoire de nous rappeler de chouettes souvenirs !


A lire également : 


Ce premier tome de Steins;Gate est un peu bavard mais nous met rapidement dans le bain, nettement plus que le jeu vidéo d’origine qui prenait son temps. Certes, les personnages sont moins développés, mais le tout gagne en dynamisme et s’adresse à tous les publics, connaisseurs ou non du jeu de base. L’effet papillon est pour le moment bien maîtrisé et le suspense est au rendez-vous. La fin du tome promet du lourd pour la suite !


Lageekroom

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *