Avis Manga : The Promised Neverland Tome 6, on fait le point sur l’histoire et les révélations

Le tome 6 de The Promised Neverland déboule dès demain, mercredi 6 février 2019, en librairie ! Nous profitons donc de l’occasion pour revenir sur ce manga prenant, qui nous tient en haleine depuis son tout premier tome. ATTENTION, CET ARTICLE CONTIENT DES SPOILERS SUR LE TOME 6 : nous vous conseillons de ne le lire qu’une fois votre lecture du manga achevée !


Avis Manga The Promised Neverland Tome 6 histoire révélations kazé blog gaming test manga« Emma et ses amis, tous orphelins, ont été placés dans un établissement spécialisé lorsqu’ils étaient tout jeune. Bien que leur liberté soit limitée et que les règles soient parfois un peu strictes, ils mènent une vie agréable tous ensemble et la femme qui s’occupe d’eux est généreuse. Cependant, une question anime Emma et tous les autres : pourquoi n’ont-ils pas le droit de sortir de l’orphelinat ? ». Après avoir posé les bases et présenté les personnages, le premier tome se termine sur des révélations choquantes pour nos héros. L’orphelinat, lieu sécurisant dans lequel l’amour déborde à chaque minute, n’est pas ce qu’ils croyaient, et cache un bien horrible secret. Les enfants sont élevés pour être livrés à des démons, qui dégustent leurs cerveaux. L’évasion s’impose, mais « Maman » ne va pas faciliter les choses, et les enfants vont devoir rivaliser d’ingéniosité pour s’évader face à celle qui les a élevés.

Avis Manga The Promised Neverland Tome 6 histoire révélations kazé blog gaming test manga


Les premiers tomes, plutôt bavards, laissent place à un rythme plus soutenu. Dès le tome 4, les choses s’accélèrent. Les enfants n’ont plus le choix, et vont devoir agir vite avant de perdre un autre de leurs camarades. C’est Norman qui va se « sacrifier » et regarder par delà le mur, histoire de préparer la future évasion. L’orphelinat de nos amis n’est pas le seul, et l’élevage intensif s’étend à d’autres bâtisses. Un seul chemin pourra les mener vers l’extérieur, et il faudra tenter le tout pour le tout. Après avoir mis le feu à l’orphelinat et laissé les petits en arrière (nos héros prenant la fuite viendront les chercher plus tard), la fine équipe prend son courage à deux mains et s’échappe de l’enceinte en utilisant des tyroliennes bricolées avec les moyens du bord.  Mais le monde qu’ils vont découvrir à l’extérieur s’avère tout autant menaçant, et la survie devient le maître mot de cette quête risquée. Moins de dialogues, moins de préparatifs, et davantage de rythme et de vivacité dans les décisions : voilà ce qui caractérise ce dernier tome de The Promised Neverland. Aidé par un « couple » à échapper aux démons qui les traquent, ils vont devoir retrouver la piste du mystérieux William Minerva pour espérer renouer contact avec l’humanité.

Mais les révélations s’enchaînent dans ce dernier tome. Après avoir rapidement découvert que Mujika et Sonju étaient eux-mêmes des démons (mais qui ne mangent pas les humains, quoique…), les enfants découvrent la triste réalité du monde qu’ils pensaient connaître. Cela ne fait pas seulement quelques dizaines d’années que le monde a changé, mais bel et bien 1000 ans ! De nombreuses décennies donc, durant lesquelles humains et démons ont séparé le monde suite à des guerres meurtrières. Evidemment, nos pauvres amis se retrouvent dans la mauvaise partie du monde, côté démons donc. Leur périple sera encore plus compliqué que prévu.

 


Avis Manga The Promised Neverland Tome 6 histoire révélations kazé blog gaming test manga


Notre attachement envers la petite troupe est toujours aussi fort, et on a peur pour leur vie à chaque instant. Le monde qu’ils découvrent est hostile et de nombreuses menaces leur sont inconnues. La fuite reste bien souvent la meilleure solution, et les plus petits comptent bien évidemment sur Emma et Ray, qui font tout pour gérer la situation. Avec son rythme plus intense et ses grosses révélations, ce tome 6 se lit avec plaisir et fluidité, et propose des dessins toujours aussi qualitatifs. On aime le style et l’énergie qui se dégage du graphisme, et certains dessins en pleine page sont toujours aussi superbes. Les démons sont autant menaçants que les enfants innocents et mignons. C’est cet affrontement des styles qui donne une force incroyable à l’histoire. On en veut encore !

Lageekroom

Une pensée sur “Avis Manga : The Promised Neverland Tome 6, on fait le point sur l’histoire et les révélations

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *