Besoin de décompresser ? Voici une sélection de jeux new-gen pour vous défouler !

Notre dossier précédent intitulé « Ces 10 jeux vidéo violents qui ont fait de nous des psychopathes (ou pas) » a réalisé un véritable carton et vous a beaucoup plu ! Son écriture et sa préparation se faisaient en parallèle d’un autre dossier, que nous sommes heureux de vous présenter aujourd’hui, et qui rejoint sur quelques points le précédent. Nous allons en effet vous parler aujourd’hui des jeux qui défoulent, ces titres qui font du bien et permettent de faire le vide sans réfléchir après une longue semaine de boulot ! Vous y retrouverez donc certains jeux de notre dossier précédent, mais pas que ! Sachez enfin que nous n’avons choisi que des titres sortis sur la dernière génération de consoles (PS4, Xbox One et Switch). Bonne lecture !


Doom : on commence tranquillement, et sans prendre de risque, avec l’ultra gore et défoulant Doom, dans sa version 2016. Un nouvel opus débarque cet année, mais passer à côté de celui-ci serait dommage, sachant qu’on le trouve désormais pour une bouchée de pain. La licence Doom est fidèle à elle-même, avec ses gunfights jouissifs à la tronçonneuse ou au fusil à double canon. Ça pète, ça saigne et ça explose, et le jeu est super beau ! Le défouloir par excellence. Découvrez notre test de Doom.



Wolfenstein II – The New Colossus : nous aurions pu également choisir Youngbloog, dernier opus en date bien bourrin, mais nous préférons néanmoins Wolfenstein II, plus long et plus complet en terme de narration. L’humour et l’action sont au rendez-vous de ce FPS qui traverse les générations avec toujours autant d’énergie et de folie. Blazko dégomme du nazi avec un flingue dans chaque main à la vitesse de l’éclair ! Les cadavres s’accumulent et l’action ne retombe que rarement. Wolfenstein propose qui plus est une bonne durée de vie et pas mal d’humour. Une valeur sûre ! Découvrez notre test de Wolfenstein II.



Rage 2 : par certains aspects, notamment techniques, nous avons été déçus par Rage 2. Le jeu possède malgré tout ses qualités, et le savoir faire des développeurs d’ID Software pour les gunfights. Le jeu s’avère donc bien souvent violent et défoulant, et les pouvoirs de notre personnage principal dynamisent encore plus l’action. A petite dose, Rage 2 casse des mâchoires et défoule comme il faut, idéal le dimanche après une semaine difficile. Découvrez notre test de Rage 2.



Shadow Warrior : certains concepteurs de Duke Nukem sont à l’origine de ce titre sorti sur Xbox One et PS4 en 2013, et qui se trouve être un reboot du jeu du même nom sorti en 1997 ! Connaissant les têtes pensantes derrière le projet, vous vous doutez bien l’action est au rendez-vous, et votre personnage, Lo Wang, manie aussi bien les armes à feu que son katana. Si les gunfights sont vraiment cool, c’est l’utilisation de votre lame qui va vous procurer le plus de plaisir. Ça tranche, ça gicle, le tout dans le joie et la bonne humeur. Le jeu fait donc la part belle à l’action et s’avère ultra défoulant et pas prise de tête, grâce également à une jouabilité au poil. Trouvable pour une bouchée de pain, on ne peut que vous le conseiller !



Redeemer : Enhanced Edition : testé récemment sur le blog, Redeemer a été pour nous une bonne surprise. Ce jeu en vue de dessus se lâche et on enchaîne les combats au corps à corps, à l’arme blanche ou à l’arme à feu avec une certaine vivacité. C’est violent et bourrin, et les éliminations en caméra rapprochée font carrément le taf. Plutôt joli, le jeu s’avère être un bon défouloir, bien qu’un peu court. Notez que le jeu est disponible sur toutes les consoles, et que c’est une version Nintendo Switch que nous avions eu la chance de tester sur le blog, tout aussi défoulante mais techniquement un bon cran en dessous. Découvrez notre test de Redeemer : Enhanced Edition.



A.O.T 2 – Final Battle : nous avons eu l’occasion de tester les jeux vidéo adaptés du manga l’Attaque des Titans sur le blog, et le moins que l’on puisse dire est que ce dernier opus est vraiment défoulant. Défoncer du titan avec votre équipement tridimensionnel est carrément jouissif, et les déplacements de votre personnage sont vifs et nerveux. Le sang gicle et démembrer un titan n’aura jamais été aussi excellent. Nous ne pouvons que vous conseiller le jeu si vous appréciez le manga ou l’anime, et encore plus si vous avez besoin d’un bon défouloir. Découvrez notre test A.O.T 2 – Final Battle.



Mortal Kombat 11 : Mortal Kombat peut être considéré comme défoulant tant les coups portés font mal ! Les os se brisent, les mâchoires se fracassent, et les cœurs finissent bien souvent hors de leur propriétaire. Jamais un jeu de baston n’aura été aussi violent. La prise en main est excellente et conviendra autant aux débutants qu’aux joueurs confirmés. Après une semaine difficile, et si vous appréciez les jeux de combat, Mortal Kombat 11 est idéal pour décompresser. Découvrez notre test de Mortal Kombat 11.



DMC 5 : attention, votre manette risque de morfler ! Devil May Cry 5 est tout aussi nerveux que ses prédécesseurs, et Dante ou encore Nero font pleuvoir les balles à vitesse grand V. Le jeu de Capcom vous demandera en effet de défoncer du démon, avec vos épées ou vos flingues, le tout accompagné d’une bande son rock et métal qui fout la patate. DMC 5 vous mettra également face à des boss bien balèzes qui vont vous en faire baver, et les renvoyer en enfer ne sera pas toujours une partie de plaisir. Les combos s’enchaînent, les ralentis super classes aussi, et le jeu mérite bien de faire partie de notre sélection. Ce n’est peut être pas le meilleur de la série, mais il fait quand même du bien par ou il passe. Découvrez notre test de DMC 5.



Just Cause 4 : si vous recherchez un open world gigantesque avec un tas de trucs à faire péter, Just Cause 4 est fait pour vous. Alors soyons francs, le jeu (et principalement son scénario et ses personnages) ne vole pas très haut, et on a vu mieux en terme de finition. Malgré tout, les nouvelles possibilités offertes pas le grappin de Rico sont vraiment classes et permettent de jouer avec la physique et de tout faire péter. Des véhicules aux bâtiments plus ou moins massifs, tout y passe, et les explosions s’enchaînent sans temps mort ! Si vous mettez la main sur Just Cause 4 à petit prix, celui-ci pourra clairement vous défouler ! Découvrez notre test de Just Cause 4.



Fist of The North Star : Lost Paradise : si vous aimez faire parler vos poings et éclater des mâchoires et des colonnes vertébrales, alors ce nouvel opus de Ken le Survivant est pour vous ! Le monde proposé et assez vaste et riche en personnages et en missions, mais c’est la baston qui prime. Forcément, si vous connaissez un minimum l’ami Ken, vous savez que là ou il met son doigt, ça fait mal (bizarre dit comme ça) ! Le Ryu Ga Gotoku Studio, à l’origine de la saga Yakuza, propose donc aux joueurs d’assister à des scènes de baston assez impressionnantes et vraiment violentes. Les boutons de votre manette risquent de sévèrement morfler ! Découvrez notre test de Fist of The North Star : Lost Paradise.



Bulletstorm : Full Clip Edition : sorti sur les consoles d’ancienne génération, Bulletstorm est revenu nous faire un petit coucou dans une version retravaillée plus fluide et beaucoup plus propre. Ce FPS développé par People Can Fly reste ultra nerveux et carrément bourrin, le but principal étant de défoncer ses ennemis avec un max de style. Comprenez par là que vous serez capable d’enchaîner les combos et de faire grimper le compteur de morts en utilisant des armes dévastatrices, en attrapant un ennemi avec votre lasso pour le ramener vers vous et lui éclater le tronche, ou encore en balançant un coup de pied dans votre adversaire pour l’envoyer en l’air et l’exploser en vol. Bref, ça castagne sévère et c’est ultra défoulant ! Découvrez notre test de Bulletstorm Full Clip Edition.



Dragon Ball FighterZ : FighterZ est un peu le rêve de tous les fans de la saga de Toriyama. Le jeu est ultra fidèle au manga et les animations sont excellentes, tout comme les graphismes ! Le gameplay peut s’avérer répétitif à la longue, mais le côté parfois bourrin du jeu fait plaisir, et les attaques spéciales déchirent littéralement l’écran ! Là encore, votre manette risque d’en baver ! C’est beau, ça pète, c’est visuellement très riche, et c’est défoulant : que demander de plus ? Découvrez notre test de Dragon Ball FighterZ.



Red Faction Guerilla Remarstered : cet opus de Red Faction n’est lui aussi qu’à moitié new-gen, étant sorti sur les générations de consoles précédentes. Le plaisir est néanmoins toujours là, et le moteur physique du jeu est vraiment hallucinant. On peut quasiment tout péter, que l’on utilise sa massue, des explosifs ou encore un lance-roquettes. Les bâtiments s’effondrent sur vos ennemis qui se retrouvent coincés sous des tonnes de débris ! Dans Guerilla, la physique a son importance, et on pourra par exemple piéger un pont pour que les tanks ou autres véhicules tombent dans le vide. Les séquences de course-poursuite sont vraiment excellentes et les carcasses de bagnoles s’accumulent dans le fossé. Le jeu est encore plutôt joli, et vraiment défoulant !



Et vous, quel est votre jeu idéal pour vous défouler un bon coup ?


Lageekroom

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *