Black Mirror : Bandersnatch, le nouvel épisode interactif de Netflix tient-il ses promesses ?

Vous le savez, nous aimons beaucoup la série Black Mirror, dont les thèmes abordés arrivent à nous toucher et à nous faire réfléchir. Malgré des épisodes inégaux en terme de qualité, nous attendons toujours avec impatience de retrouver la série, et Netflix remet le couvert en ce mois de décembre 2018 avec un nouvel épisode pour le moins original. Il est en effet ici question d’un épisode interactif, qui proposera au joueur… Au spectateur pardon, d’influer sur le cours de l’histoire et le déroulement du scénario. L’expérience vaut-elle le coup ?


Avis test Netflix Bandersnatch Black Mirror série interactive choix lageekroom blog gaming


Cet épisode se veut pour le moins original et prend des risques. Son système de progression rappellera aux joueurs leurs expériences sur les jeux Telltale comme The Walking Dead et Batman (loin d’être le meilleur au passage) ou encore Life is Strange des français de Dontnod ! Nous n’irons donc pas jusqu’à crier au génie comme certains, le tout ayant déjà fait ses preuves dans le milieu du jeu vidéo. Mais retrouver ce genre d’expérience et de « gameplay » dans une série Netflix s’avère néanmoins « nouveau » pour le grand public. A t’on été convaincu ? Oui, malgré quelques petits points à améliorer.

Bandersnatch, titre de cet épisode, est expérimental, et propose donc au spectateur de faire des choix, avec sa télécommande ou sa manette si l’on passe par l’appli PS4 ou Xbox One (manette qui vibre un petit coup avant chaque choix). Tout commence par des choix basiques, histoire de se mettre dans le bain et de se familiariser au concept. On choisira donc quelles céréales manger, ou encore quelle musique écouter dans son walkman. L’histoire se met en place, notre jeune codeur de jeu vidéo tout droit sorti de Ready Player One voit arriver une belle opportunité de créer son oeuvre, et des choix déjà plus importants émergent… Pouvant mener à de mauvaises fins ou même un Game Over. Pas de panique, on revient en arrière et on pourra changer les choses et prendre d’autres décisions, un peu comme dans l’Effet Papillon. Black Mirror oblige, l’ambiance reste lourde et pesante, et les choix mènent souvent à du négatif, voire pire encore. Notre personnage souffre, tente de se livrer (ou non) chez sa psy, et cohabite avec un père distant, et le quatrième mur sera même brisé lors d’un choix vraiment sympa. Les moyens mis en oeuvre pour immerger le spectateur sont excellents, et les transitions entre les scènes sont fluides, malgré quelques moments gênants ou les acteurs font traîner la scène le temps que l’on prenne notre décision.

Plusieurs embranchements seront disponibles, mais Bandersnatch gardera forcément une trame principale et un fil conducteur desquels on ne pourra pas s’écarter, jusqu’à arriver à la « vraie fin ». On passera par la case prison dans un autre dénouement, et vous aurez même la possibilité de choisir comment vous débarrasser d’une victime. Quelques énigmes (simplistes) seront même de la partie, et ça fonctionne plutôt bien.


Avis test Netflix Bandersnatch Black Mirror série interactive choix lageekroom blog gaming


Malgré toutes ses qualités, il est certain que Bandersnatch ne plaira pas à tout le monde et en laissera certains en cours de route, piégés dans une boucle temporelle difficile à cerner. Il ne faut pas se leurrer, vous n’aurez pas un contrôle total sur l’histoire, qui s’arrangera à reprendre son cours malgré vos choix. Certaines décisions seront davantage dictées par le scénario que par votre libre arbitre, qui en prendra un coup, surtout lorsque les 2 choix proposés seront les mêmes… Un comble. Mais les amateurs des jeux Telltale savent de quoi nous parlons, et la suspension consentie de l’incrédulité trouvera ici tout son sens. Si vous voulez apprécier l’expérience, il faudra l’accepter et en comprendre ses limites. On est loin par exemple d’un Detroit Become Human et de ses multiples embranchements, qui a tout de même mis 5 ans à voir le jour. Attention, certains choix seront importants malgré tout et pourront vous faire découvrir de nouvelles portions de l’histoire. Notre premier run a duré un peu plus d’une heure et trente minutes, mais il faudra quasi 1h de plus pour tout voir.



NOTRE AVIS


Bandersnatch est une expérience satisfaisante et vraiment bien foutue, malgré ses limites. La « prise en main » et les choix à effectuer se font de manière naturelle et mettent parfois une bonne petite pression, pouvant amener à des conséquences que l’on aurait souhaité éviter. Même si l’histoire manque un peu de consistance, les références sont nombreuses et on sent bien que Netflix a brossé les geeks dans le sens du poil. La moyenne d’âge des utilisateurs Netflix ? La trentaine… Et qu’aiment les trentenaires ? Les années 80, les références pop culture, et les jeux vidéo. On mixe tout ça et on obtient Bandersnatch, qui emprunte autant à Ready Player One qu’à Matrix ! Malgré les clichés et certains choix discutables, nous avons apprécié cet épisode, et l’immersion était clairement au rendez-vous. C’est bien écrit, les acteurs sont bons, et certains thèmes abordés sont bien travaillés. Cet épisode ne va pas aussi loin dans la métaphore que les plus réussis de la série, mais en temps qu’épisode interactif, le job est fait ! Tout ça est vraiment prometteur pour la suite, et les plus curieux d’entre vous pourront déjà trouver des schémas rassemblant tous les arcs narratifs de l’épisode sur le net ! On attend désormais avec impatience la nouvelle saison de Black Mirror, après cet en-cas des plus satisfaisants.


 


Lageekroom

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *