ET LE JEU DE LA SEMAINE EST…

Halloween, c’est demain ! Du coup, et pour continuer avec nos articles en lien avec cet événement, notre jeu de la semaine est un jeu d’horreur, sentant bon les slasher des années 80. Until Dawn, exclue PS4, a fait son petit effet à sa sortie en 2015, et nous avons eu l’occasion de terminer le jeu plusieurs fois. Malgré ses défauts, Until Dawn est un jeu super efficace, sur lequel nous avions envie de revenir aujourd’hui.


Résultat de recherche d'images pour "until dawn wallpaper"


Until Dawn, c’est le mélange idéal : de la peur, un psy au regard flippant, du suspense, un peu d’humour, ce qu’il faut de gore, un tueur, des poupées, et même des monstres. Le cocktail parfait ? Oui et non, le jeu étant parfois un peu trop « généreux » en jumpscares ou autres joyeusetés pour nous faire peur. Mais soyons honnête : nous adorons ce jeu malgré ses défauts, et nous avons bien souvent flippé face aux événements qui se passent dans le jeu. Josh, Jessica, Chris ou encore Ashley vont se retrouver aux prises avec un psychopathe (dans la première partie du jeu), et il faudra faire des choix. La plupart, cruciaux, détermineront le sort de vos personnages, et franchement : vous allez serrer les fesses. Bien que l’on contrôle par moments les personnages, le gameplay se résume la plupart du temps à des QTE, et il faudra faire péter les réflexes. Le jeu est bien souvent ultra stressant, et incarner une jeune demoiselle en petite tenue coursée par un taré armé fout bien la pression ! Les clichés sont là, les personnages sont souvent cons (tout comme certains dialogues), mais on finit par s’attacher à eux ! Et on fera tout pour les sauver.


Image associée


L’ambiance du jeu est vraiment excellente, tandis que les décors glacés et les intérieurs sombres et lugubres mettent la pression. Il faut dire également qu’Until Dawn est vraiment très beau, et que certains décors sont tout bonnement magnifiques, accompagnés de chouettes effets de lumière. Le jeu est vraiment prenant, et la plupart des joueurs le terminent en peu de temps, voire en une seule session. On veut connaître le fin mot de l’histoire et on ne lâche pas la manette ! Certaines séquences sont vraiment excellentes et foutent la pétoche, notamment celles dans les mines ou en forêt, et dès que le rythme passe la seconde et que l’on sent que l’on va jouer sa vie, le coeur se met à battre. Un mauvais choix pourra entraîner une mort stupide et beaucoup de regrets ! Attention toutefois, certains choix sont à double tranchant ! On pensera bien faire, mais ce sera tout le contraire. De bonnes surprises sont au rendez-vous.


Résultat de recherche d'images pour "until dawn"


On regrettera tout de même certains deus ex machina bien tirés par les cheveux mais qu’importe : Until Dawn ne se la joue pas Godard, et puis finalement, le scénario, on s’en tape un peu non ? Certaines scènes sont davantage orientées action, et le sang pourra aussi pas mal gicler, notamment lors de certains moments ou le joueur ne saura VRAIMENT pas quoi faire. A la Saw pourrait-on dire ! Sacrifier une partie de son corps pour se sauver d’une menace en approche restera un grand moment pour les joueurs PS4. Le but ultime étant bien sûr de sauver toute la troupe !


Résultat de recherche d'images pour "until dawn"


Until Dawn , c’est ce petit plaisir coupable : le jeu imparfait mais que l’on vit à 100%, et que l’on appréciera jouer plusieurs fois ! Une sorte de sucrerie interdite mais qui fait du bien. Les différents choix durant l’aventure changent le destin de vos personnages et le stress et la pression sont au rendez-vous. Superbe graphiquement, Until Dawn propose en plus une VF vraiment sympa et une ambiance sonore excellente. Quand on se dit qu’on peut trouver le jeu pour une vingtaine d’euros, pourquoi ne pas se laisser tenter ? Et vous, qui avez-vous réussi à sauver ???


Lageekroom

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *