TEST : LITTLE NIGHTMARES, un air de Limbo

Voilà 2 jours que Little Nightmares est sorti, et il a déjà conquis une bonne partie des joueurs. Jeu indépendant développé par Tarsier Studios et édité par Bandai Namco, Little Nightmares nous permet d’incarner Six, petit personnage vulnérable perdu dans un univers sombre et menaçant, directement inspiré d’un autre titre du genre nous ayant marqué ces dernières années. Revenons sur ces jeux.


Résultat de recherche d'images pour "little nightmares"


Malgré une durée de vie assez courte (un peu plus de 3h de notre côté, en ayant trouvé environ 50% des objets cachés), Little Nightmares plait aux joueurs grâce à son ambiance travaillée, oppressante, et magnifiquement glauque, piochant dans les univers de Tim Burton ou Jean Pierre Jeunet. Tout l’enrobage du jeu est superbe : les graphismes sont d’excellente qualité, le jeu proposant des textures fines et de très beaux effets, notamment en ce qui concerne les « créatures » que l’on croise durant les 5 chapitres du jeu. La musique est elle aussi absolument superbe, sait se mettre en valeur quand il le faut avec un dosage juste parfait. Et que dire de l’animation du personnage, fluide et précise, qui traduit une certaine fragilité mais également un instinct de survie important. Se plonger dans Little Nightmares, c’est se plonger dans une aventure prenant, stressante, étonnante même, qui réserve quelques surprises. Le jeu veut nous faire réfléchir, à base de métaphores parfois voyantes, mais le plus souvent mystérieuses, faisant passer des messages importants sur notre société actuelle et les menaces qu’elle engendre. On pourra voir en Little Nightmares un simple jeu d’horreur, mais il est bien plus que ça. Dommage malgré tout que la rejouabilité soit quasi nulle, et qu’une nouvelle partie ne changera quasiment pas dans son déroulement. Dommage également que les mécaniques de jeu soient assez limitées (on court, on se cache, on contourne, on grimpe), et que le tout manque un poil de développement.


Résultat de recherche d'images pour "little nightmares"


Dans Little Nightmares, il va falloir survivre. Si quelques indices nous indiquent ou nous nous trouvons, ce sera à vous de trouver des réponses et de progresser pour vous échapper. Pas de didacticiel ici, il faudra vous débrouiller pour avancer, ramper, vous cacher, et éviter des ennemis bien moches et flippants. Le passage dans la cuisine est vraiment intense, et le stress est au rendez-vous. Il faudra également parfois être rapide et agir vite pour éviter une menace. Attention toutefois, la jouabilité peut se montrer parfois imprécise lors de séquences un peu plus tendues, ou on tombera dans le vide par accident. Votre petit briquet permettra d’éclaircir légèrement le monde sombre et gris qui se présente devant vous, et bien qu’il ne serve pas beaucoup en terme de gameplay (il aurait été intéressant par exemple de pouvoir mettre le feu à un objet pour attirer un ennemi), il permet d’afficher de très chouettes textures. Nous avons testé le jeu sur PS4 Pro (il est également disponible sur Xbox One), et il s’est avéré extrêmement fluide, tournant sans soucis à 60 images par seconde. Etant donné son prix de vente relativement doux (une vingtaine d’euros), il serait dommage de passer à côté d’une telle expérience.


Mais la sortie de ce jeu atypique, dont les premières vidéos de gameplay étaient déjà convaincantes, nous a donné envie de vous parler d’un jeu culte, à l’ambiance similaire : Limbo.


Résultat de recherche d'images pour "limbo"


Cela fait déjà 7 ans que Limbo est sorti, sur à peu près toutes les consoles et le PC (la version PSVita est très réussie au passage). Ce qui avait marqué les joueurs à l’époque est encore valable aujourd’hui : la direction artistique de Limbo est juste superbe, portée par des graphismes en noir et blanc, des arrières plan flous et mystérieux, ou la lumière a beaucoup de mal a percer. Comme dans Little Nightmares, la poésie se mélange au cauchemar, ce qui perturbe le joueur, d’autant plus que la violence est extrêmement présente. Le pauvre petit garçon que l’on incarne va mourir, encore et encore, dans des séquences vraiment difficiles. Il faudra déjouer de nombreux pièges, éviter des ennemis mortels (l’araignée, brrrrr….), et même jouer avec la gravité et la physique. On s’attache au petit personnage que l’on incarne, et on fera tout pour qu’il vive, survive, à cet environnement hostile. Mais tout ceci est-il réel ? Est-ce un rêve ? Est-ce un purgatoire ? A vous de vous faire votre propre avis, même si de très intéressantes théories sont visibles sur le net. Vos peurs d’enfant risquent même de resurgir face aux situations rencontrées, et le tout est magistralement accompagné par une bande son discrète mais efficace. Si vous ne connaissez pas ce jeu, allez vite y jouer, vous ne serez pas déçus ! Notez qu’il existe une version collector du jeu sur PC, vraiment superbe, mais assez difficile à trouver.



La sortie de Little Nightmares nous a rappelé aux bons souvenirs de Limbo, ce jeu atypique glauque et magnifique à la fois. Nous avons également adoré Little Nightmares, mais il faut avouer que nous sommes un peu restés sur notre faim. Le jeu reste court et ne propose pas de situations suffisamment variées pour pousser à le recommencer ou à fouiner un peu dans les décors. Heureusement, l’enrobage est parfait, le jeu est superbe et la bande son est vraiment réussie. L’immersion est totale, mais il manque un petit chapitre supplémentaire histoire de rallonger un peu la durée de vie. Ne boudons néanmoins pas notre plaisir, car les jeux du genre se font rare.


Panzer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *