TEST : 9 Monkeys of Shaolin, réveillez le guerrier qui est en vous

Testé en juillet 2019 sur le blog, Redeemer Enhanced Edition était un bon gros défouloir à petit budget, violent et défoulant mais forcément répétitif. La petite équipe russe derrière ce projet (le studio Sobaka) est de retour en ce mois d’octobre avec 9 Monkeys of Shaolin, un beat’em up à l’ancienne dans lequel il va falloir tataner un maximum d’ennemis seul ou en coop ! Toujours édité par Buka Entertainement et disponible en version physique chez nous grâce à Koch Media, le jeu est disponible depuis aujourd’hui, et il est temps de vous en parler !


TEST : 9 Monkeys of Shaolin blog jeux video gaming lageekroom


TEST : 9 Monkeys of Shaolin blog jeux video gaming lageekroomOn passera rapidement sur le scénario du jeu, mis en scène de façon relativement basique (dialogues et images fixes) mais finalement assez accrocheur. Vous incarnez Wei Cheng, un pêcheur qui va partir en quête de vengeance après le meurtre de sa famille et ses amis par des pirates. Votre personnage, déjà habile au combat, va apprendre de nouvelles techniques auprès des moines shaolin, afin de se servir de ses poings, de ses pieds et de son bâton avec classe. Le gameplay se prend facilement en main, et on dispose de plusieurs coups, de différentes esquives et de bâtons chinois et japonais ayant chacun leurs propres caractéristiques. On débloquera d’ailleurs différents équipements au fur et à mesure des missions, permettant d’obtenir des esquives spéciales et divers bonus. Votre personnage montera donc en puissance, et ce ne sera pas du luxe tant le challenge peut être relevé suivant le mode de difficulté choisi (changeable à tout moment).


TEST : 9 Monkeys of Shaolin blog jeux video gaming lageekroom


9 Monkeys of Shaolin est un beat’em up à l’ancienne, mais les ennemis sont loin d’être léthargiques. On n’est pas dans un Assassin’s Creed ici, et vos ennemis vous attaqueront parfois simultanément. Bien maîtriser les esquives et surtout les contres sera nécessaire pour survivre. En appuyant sur la gâchette au bon moment, on pourra en effet contrer et étourdir l’ennemi pour l’enchainer ensuite. Certaines attaques spéciales seront disponibles, de manière limitée en utilisant une jauge spéciale, et il sera par exemple possible d’envoyer un coup de pied retourné dans la tronche d’un adversaire ou d’en éclater plusieurs avec une attaque circulaire. Idéal face à certains boss, particulièrement balèzes. Le level design s’avère très basique : on avance et on frappe tout ce qui bouge, et il est malheureusement impossible d’utiliser d’autres objets que votre bâton. Ce dernier est donc interchangeable, et certains permettront de faire des dégâts critiques ou de provoquer des saignements tandis que d’autres seront plus adaptés contre certains ennemis comme les fantômes. Le jeu tente de varier un peu les missions, l’une d’entre elle vous demandant de libérer des prisonniers tandis qu’une autre sera chronométrée afin de sauver un allié capturé. Le tout reste néanmoins très basique : on avance et on frappe. Heureusement, des sceaux magiques s’invitent à la fête, et il sera possible d’envoyer des ennemis en l’air pour les enchaîner ensuite ou encore de les attirer vers soi pour les étourdir et les punir. Ces différents éléments à utiliser s’avèrent sympathiques, même s’ils sont loin d’être indispensables pour terminer le jeu.


TEST : 9 Monkeys of Shaolin blog jeux video gaming lageekroom


Les niveaux sont assez variés, et on compte pas mal d’environnements vraiment chouettes, allant de monastères, de ruines, de forêts ou encore de manoirs japonais (certains plans sont très réussis comme vous pouvez le voir sur notre screen ci-dessus). On voit donc du pays (il y a plus de 25 niveaux), et le tout propose une chouette patte graphique malgré le manque de budget. On n’est clairement pas face à un AAA, mais la direction artistique est réussie. La progression dans le jeu est assez agréable, et pas prise de tête. Votre QG vous permettra de rejouer certaines missions, seul ou en coop (locale ou en ligne), afin de grapiller des points d’expériences, utilisables pour débloquer les nombreuses améliorations de votre personnage. Si nous avons mis 5h pour terminer le jeu en ligne droite en mode normal, il faudra facilement compter le double pour tout faire en difficile. Une durée de vie qui s’avère finalement honnête. Le jeu se veut assez complet au niveau des combats, et la répétitivité ne se fait pas trop sentir, d’autant plus que les animations sont travaillées. Le manque de budget se fait néanmoins sentir, avec une narration basique et des transitions dans les niveaux un peu abruptes.


TEST : 9 Monkeys of Shaolin blog jeux video gaming lageekroom


9 Monkeys of Shaolin est un jeu vraiment plaisant. Le manque de budget se fait souvent sentir et nous avions peur de découvrir un jeu trop classique et répétitif, mais le système de combat s’avère complet et agréable à prendre en main, avec des attaques variées et des coups spéciaux sympathiques. Ce n’est clairement pas le jeu de l’année mais on y passe un bon moment, d’autant que le challenge est au rendez-vous et que de la coopération est de la partie. Graphiquement limité par son budget, le jeu affiche tout de même de chouettes décors et des animations réussies. Vendu une trentaine d’euros, 9 Monkeys of Shaolin est donc un titre sympathique pour les amateurs du genre. Les autres attendront une baisse de prix avant de se lancer !


Les +

  • direction artistique réussie
  • chouette ambiance rappelant les vieux films de Kung-Fu
  • diversité des environnements
  • système de combat complet
  • challenge au rendez-vous
  • rapport prix/durée de vie correct
  • animations fluides et détaillées
  • jouable en coop locale et en ligne

Les –

  • court en ligne droite
  • un certain manque de finition
  • narration basique
  • certains niveaux très courts (moins de 5 minutes)
  • manque 1 ou 2 boss

Lageekroom

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *