Test : Adventure Time – Les Pirates de la Terre de OOO, un RPG coloré qui manque de finition

Adventure Time, la série dejantée qui secoue vos téléviseurs depuis une dizaine d’années maintenant, revient dans une adaptation vidéoludique au doux nom de « Adventure Time, Les pirates de la Terre de OOO ». Mais si, vous savez, Jake le chien et Finn l’humain ? Princesse Chewing Gum, BMO, ou encore le roi des glaces pour ne citer qu’eux sont également de la partie. La petite troupe aux aventures loufoques va devoir résoudre une étrange affaire de fonte des glaces et la récente apparition de pirates. Alors, prêts pour l’aventure ?


Dude !

Notre histoire commence donc sur les terres de OOO. Tout y est paisible jusqu’à ce que nos héros se réveillent les pieds dans l’eau. Une inondation a englouti le monde entier, rendant les déplacements à pied impossibles. C’est donc à l’aide de votre bateau nommé Jeff que vous devrez naviguer entre les différents endroits de la carte. Nous nous retrouvons dans un monde ouvert qu’il est possible d’arpenter selon nos envies. A vous la découverte du royaume des glaces, celui de la confiserie ou bien les îles qui jonchent la carte. La navigation elle, n’est pas sans rappeller un certain Zelda Wind Waker. On se plaît à admirer le paysage ou écouter les chants (trop peux nombreux) de votre équipage. Votre équipe, composée au départ de Finn et Jake, verra ses rangs renforcés au long de l’aventure par d’autre personnages bien connus des fans de la série. Le jeu nous gratifie de doublages de grande qualité et d’une traduction sous titrée en français pour les trois quarts du jeu, mais attention : il manque tout de même les chants et les dialogues secondaires. C’est dommage étant donnée la qualité du doublage original.



Mathmatical !

Alors bien sûr, la base du jeu reste son côté RPG à l’ancienne. De la castagne au tour par tour avec quelques idées piochées ça et là chez des titres un peu plus sérieux. Il est néanmoins plaisant de profiter des combats : aucune révolution dans le genre si ce n’est qu’il est possible d’utiliser un objet ET d’attaquer/défendre pendant le tour de son personnage. Très utile pour effectuer des soins sur un équipier mal en point car votre vie va fondre comme neige au soleil. La difficulté est bien dosée et c’est un gros plus. Il vous faudra choisir vos actions avec pertinence et vous aurez le choix entre une attaque simple, une super attaque que vous pourrez déclencher après avoir rempli la jauge ou encore les attaques magiques. Pour les utiliser, vous devrez dépenser des PM qui pourront être acquis de différentes façon mais vous en gagnerez au moins un à chaque action. Ils sont communs à l’équipe, alors faîtes attention à votre façon de vous en servir car certaines actions pourront vous sauver la vie. Des quêtes secondaires viendront rehausser la durée de vie et vous permettront de récupérer des pages de l’Enchiridion, un livre de magie venu d’une autre galaxie, ce qui aura pour effet de vous donner de nouveaux pouvoirs. Il est également possible d’interroger certains protagonistes mais cela ne change rien à l’histoire où à la suite des événements.


PLS

Pour Princess Lumpy Space, bien connue des aficionados de la série mais aussi pour position latérale de sécurité. Je m’explique : ce test a été réalisé sur une version Switch. Les baisses de framerate sont bien présentes et vont parfois même jusqu’à faire freezer la console pour repartir quelques secondes plus tard. Le jeu est beau, et on se croirait vraiment dans le cartoon, mais il n’exploite clairement pas les pleines capacités de la console. Je ne vous parle même pas des temps de chargement interminables, et certains peuvent prendre de 45 secondes à une minute… Au point même de faire planter la switch et de devoir relancer le jeu. Ce problème m’est apparu bien trop souvent. Autant vous dire que vous n’aimerez pas perdre un combat sous peine de devoir patienter encore, et encore, et encore… Autre défaut : au lancement, le titre annonce une sauvegarde automatique quand BMO s’affiche à l’écran… Je vous avoue que je cherche encore. On ne sait jamais quand le soft effectue une sauvegarde et les saves manuelles sont impossibles. Vous vivrez dans la peur de clore la partie au cas ou le jeu n’ait pas enregistré votre progression, un comble en 2018. Autre point noir au tableau, les musiques sont quasi inexistantes, portant un gros coup au soft qui ne demandait pas ça : cela manque de rythme, et on passe la plupart du temps à écouter les bruitages de son équipe. Pour le côté aventure épique, on repassera.



Adventure Time – Les pirates de la Terre de OOO est un jeu plaisant, agréable sur le côté RPG à l’ancienne, et propose un petit challenge lors des combats. Plutôt court (comptez une douzaine d’heures pour en voir le bout), le jeu permet de faire une escale humoristique bienvenue, loin des jeux plus sérieux, et ce n’est pas plus mal. Il est néanmoins entaché de soucis de framerate, de sauvegarde et de chargement, qui nuisent à l’utilisation globale du titre et rend votre progression douloureuse. D’une certaine façon, il m’a fait penser au très bon « Costume Quest ». Je le conseille donc plus aux fans inconditionnels du show plutôt qu’à ceux qui recherchent un « vrai » RPG. En espérant qu’un patch viennent corriger tous ces défauts dans les jours à venir…


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *