TEST : Animal Crossing New Horizons, le jeu qui tombe à pic ?

Les temps que nous vivons sont particuliers. Alors que le mot confinement n’est plus un secret pour personne (à part quelques-uns qui se croient en vacances, et notre jeu du genre est également fait pour eux), tout le monde reste à la maison. Certains le vivent mieux que d’autres, et il faut avouer que les joueuses et joueurs sont plutôt bien lotis en ce moment, avec des nouveautés attendues depuis longtemps telles que Doom, Final Fantasy VII Remake, Resident Evil 3 et bien entendu Animal Crossing New Horizons. Nous avons reçu un exemplaire de ce dernier (nous remercions au passage chaleureusement LaBoitecom et Nintendo France), et nous allons vous expliquer pourquoi il s’agit du jeu qui tombe à pic pour votre confinement. C’est parti !


Ecrire un test d’Animal Crossing New Horizons à l’heure actuelle est presque impossible, sachant qu’il s’agit d’un jeu qui se vit sur des mois voire des années et non une quinzaine de jours. Le jeu est, comme ses prédécesseurs, basé sur l’horloge interne de votre console. Comprenez par là que lorsque vous jouez le 1er avril, la date est la même dans le jeu, et il en est de même pour les heures ou encore les saisons. C’est pour cette raison qu’Animal Crossing est un jeu qui se déguste et se découvre sur du long terme, à moins de « tricher » et de modifier l’horloge interne de votre console, ce que nous n’avons bien entendu pas fait. Le style du jeu reste le même : votre personnage débarque sur une île et va devoir gérer sa maison, chasser des papillons, pêcher, déterrer des fossiles et les faire analyser ou les offrir au musée du coin, planter des fleurs, ramasser des fruits, rencontrer tout un tas de personnages et entretenir ses relations avec ses voisins. Mais plutôt que de vous proposer un test « classique » du jeu de Nintendo, nous allons vous dire, en 5 points, pourquoi Animal Crossing New Horizons est le jeu qui fait du bien en ce moment !



1/ Le dépaysement est total !

Animal Crossing New Horizons est beau, tout mignon et coloré. En plus de proposer une très belle direction artistique, le jeu affiche de belles couleurs et des décors vraiment chouettes, un net cran au dessus de l’opus Nintendo DS que nous avions squatté des centaines d’heures. Les différentes personnages (Méli et Mélo, Nook, Thibou, Sarah ou encore Joe) sont tous attachants et joliment modélisés. On retrouve les façons de parler habituelles des habitants et autres marchands, et les connaisseurs ne seront pas dépaysés. Animal Crossing peut certes paraître « simple » graphiquement, mais sa diversité est incroyable, et jouer tôt le matin ou tard le soir n’a pas du tout la même saveur. Le vent souffle et fait bouger les arbres, la mer se fracasse contre les rochers, et le ciel peut également se gâter. Et comme le jeu se cale sur la date et les différentes saisons, le tout va être amené à se diversifier. Nous avons hâte de découvrir les belles couleurs oranges de l’automne et notre île recouverte de neige cet hiver. En période exceptionnelle de confinement comme en ce moment, tout ceci fait du bien et nous donne presque l’impression de partir en vacances tout en restant dans notre salon ou au fond du lit. Animal Crossing, un jeu bon pour le moral ? Clairement oui ! Notez que l’intégralité de l’île n’est pas accessible tout de suite, en tout cas pas avant d’avoir une perche pour passer au dessus de l’eau ou avant d’avoir construit des ponts. Il sera même possible, plus tard dans le jeu, de changer le paysage en modifiant le cours des rivières ou en élevant et en abaissant des falaises. De quoi se créer son île parfaite, voire même son look parfait, vos vêtements étant eux aussi personnalisables.


2/ La courbe de progression est excellente

Dans Animal Crossing, on ne vous donne pas de but particulier (du moins durant les premières heures), si ce n’est de rembourser le prêt de votre maison à Tom Nook (qui s’en met une nouvelle fois plein les poches). Le joueur pourra parfois se sentir un peu perdu devant les nombreuses possibilités offertes par le jeu. Puis on en découvre les secrets, lentement mais surement, et les différents objectifs débarquent. Le rythme est en dent de scie et certaines journées seront parfois plus calmes que d’autres, mais il y a toujours quelque chose à faire ! Nous avons passé des heures entières à tout simplement pêcher ou capturer des papillons. Puis les choses avancent… Thibou débarque sur l’île, votre maison s’agrandit, vous pouvez voyager sur d’autres îles pour y dénicher des ressources ou de nouveaux fruits… Il faudra parfois attendre le lendemain matin pour que le jeu évolue (agrandissement de la maison ou évolution des boutiques), ce qui obligera à être patient. Le jeu réserve toujours des surprises, et il ne faudra pas hésiter à tout essayer, parler à tout le monde, écrire des lettres, faire des cadeaux, aller voir ses amis sur leur île en ligne ou en local. J’en vois encore certains se demander quel est le but du jeu… Il n’y a qu’en jouant que l’on peut s’en rendre compte. La progression se fait donc tranquillement, et New Horizons demandera également au joueur de crafter ses objets. Attention, les filets à papillons ou cannes à pêche peuvent se casser, à moins d’en fabriquer de plus solides. On cherche donc des plans de fabrication, dans les boutiques ou des bouteilles échouées sur la plage, pour continuer à s’améliorer. Il sera même possible de récupérer des mauvaises herbes et des boites de conserves pour se confectionner un petit truc sympa ! En plus de dépenser vos clochettes, New Horizons vous propose aussi de dépenser des Miles Nook, des crédits à débloquer en terminant certains objectifs, souvent basiques (pêcher des poissons, attraper un papillon de telle espèce, couper du bois, fabriquer un objets), mais qui permettent de débloquer tout un tas d’améliorations (objets inédits, coupes de cheveux…), en passant par votre Nook Phone. Ce dernier est équipé d’une carte, d’une encyclopédie (le musée est d’ailleurs impressionnant !) ou encore d’un appareil photo. Vous n’êtes pas au bout de vos surprises.



3/ De nombreux événements arrivent !

Comme nous le disions précédemment, Animal Crossing New Horizons est un jeu qui se savoure sur du long terme. Le jeu est amené à s’enrichir dans les mois qui arrivent, en témoigne par exemple l’événement qui a débuté aujourd’hui (nous sommes le 1er avril lorsque nous écrivons ces lignes) et qui consistera en une chasse aux œufs. De nombreux œufs et autres plans de fabrication seront à trouver sur votre île dans les jours qui viennent, afin d’obtenir un cadeau spécial le 16 avril. Du coup, l’intérêt du jeu est sans cesse relancé et on ne s’ennuie jamais. Dans le même ordre d’idée, et cela est souvent calé sur les saisons, vous ne pêcherez pas les mêmes poissons ni attraperez les mêmes papillons d’un mois à l’autre. Oui, certains type de poissons ou requins ne pourront être chopés que cet été par exemple ! On se souvient également de la fabrication de bonhommes de neige dans l’opus DS qui sera sans doute de la partie dans ce nouvel opus ! Dans le même ordre d’idée, vos voisins fêteront leur anniversaire ou vous donneront des rendez-vous. Il ne fait aucun doute que Nintendo va continuer à proposer des contenus inédits dans les années à venir, le jeu étant déjà un franc succès partout dans le monde.


4/ Aménager son intérieur et ses extérieurs est nettement plus ergonomique

Un des gros points forts d’Animal Crossing a toujours été de pouvoir aménager sa maison ! Gagner un max de clochettes (la monnaie du jeu) ne sert pas qu’à rembourser l’ami Nook mais également à acheter des centaines d’objets différents pour sa maison. Visiter le magasin quotidiennement sera donc important pour découvrir toutes les nouveautés. Cela ira d’une nouvelle table basse à un papier peint, en passant par de la déco, des tableaux ou encore des choses pas forcément utiles. Etre bien chez soi (même si c’est peut-être un peu trop le cas en ce moment) est important, surtout lorsque vous faites venir un ami visiter votre salon. On achète, on échange, on revend donc ses objets (il arrive même d’en trouver en secouant les arbres, entre 2 piqûres d’abeille), le tout étant beaucoup plus ergonomique qu’avant. On peut en effet passer en mode « déco » et déplacer ou faire pivoter facilement ses objets pour tout agencer de la plus belle des manières. En plus de ça, ce nouvel opus permet de décorer ses extérieurs. Si vous fouinez un peu sur le net, vous découvrirez des choses assez incroyables créées par d’autres joueurs. Alors qu’on commencera par s’acheter des petites chaises longues et un barbecue, les choses pourront vite évoluer. A vous de laisser libre court à votre imagination, d’autant que les objets proposés sont ultra nombreux.


5/ La communauté est déjà très active !

En plus d’être joli, accrocheur et addictif, Animal Crossing New Horizons est un jeu qui rapproche les joueurs. Il n’y a qu’à voir les nombreux forums qui pullulent déjà sur le net. Chacun montre ce qu’il a acheté, aménagé ou fabriqué, et les joueurs ne manquent pas d’imagination. Le mode online permettant de prendre l’avion vers l’île d’un autre joueur ou de le faire venir chez soi permet de procéder à des échanges, comme des meubles, des vêtements ou encore des fruits. Chacun y va de son petit conseil pour faciliter les débuts des autres joueurs. Voir cet engouement et cette solidarité fait plaisir par les temps qui courent ! Comme chaque partie est différente (nous avons tous des habitants différents plus ou moins lourdingues, une île unique et des objets uniques), le jeu parvient à ne pas lasser et à donner envie de découvrir les univers des autres joueurs.



Dire qu’Animal Crossing New Horizons arrive pile au bon moment est un euphémisme. Le succès du jeu le prouve : la nouvelle exclusivité Nintendo Switch était très attendue et permet aux joueurs de « prendre l’air » sans avoir à sortir de chez eux (pas le choix de toute façon). Le jeu est ultra addictif, très joli et ultra complet, et se dégustera sur les mois voire les années à venir. Forcément, il faut aimer le genre (j’en vois se plaindre du trop plein de partages sur les réseaux sociaux en rapport avec le jeu ou encore ne pas comprendre quel est le but de l’expérience), mais il faut avouer que la progression est parfaitement bien gérée. Avec ses musiques entraînantes (bien que parfois répétitives) et son ambiance qui fait du bien, le jeu est une valeur sûre pour tous les joueurs Switch ! On y retourne !


Les +

  • un jeu très joli et vraiment mignon
  • la progression, parfaitement bien gérée
  • et calée sur l’heure, les jours et les saisons
  • tellement addictif
  • toujours quelque chose à faire, à construire, à aménager
  • le crafting bien fichu
  • les événements en cours et à venir (œufs de pâques)
  • les musiques
  • cette envie d’y jouer au quotidien pour voir les nouveautés
  • les interactions avec vos voisins

Les –

  • parfois un peu bavard
  • musiques qui peuvent être répétitives
  • une seule île par console, dommage…
  • quelques soucis d’ergonomie dans les menus
  • des journées parfois plus calmes que d’autres
  • la possibilité de « tricher », qui gâche clairement l’intérêt sur le long terme

Lageekroom

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *