TEST : Bayonetta & Vanquish 10th Anniversary Bundle, 10 ans déjà !

Le studio PlatinumGames aura réussi à marquer les joueurs ces dernières années, et c’est d’un anniversaire dont il va être question aujourd’hui ! On fête en effet les 10 ans de 2 excellents jeux du studio, qui font leur retour dans une compilation sur PlayStation 4 et Xbox One : Bayonetta et Vanquish. Nous avons eu la chance de recevoir un exemplaire PS4 du jeu, et après avoir découvert à nouveau ces 2 titres survitaminés, il est temps de vous en parler !


TEST : Bayonetta & Vanquish 10th Anniversary Bundle, 10 ans déjà !Revenons quelques instants sur le studio PlatinumGames, plutôt hyperactif ces dernières années. Certes, les développeurs japonais ont connu des hauts et des bas. On citera du côté de leurs jeux moins marquants quelques productions faites pour renflouer les caisses, comme Transformers: Devastation ou encore Teenage Mutant Ninja Turtles : Des mutants à Manhattan, des jeux loin d’être mauvais mais à des années lumières des plus grands succès du studio. On citera par exemple Nier: Automata, le violent MadWorld sur Wii, Metal Gear Rising: Revengeance ou le récent Astral Chain. Le studio ne chôme pas et bosse actuellement sur Babylon’s Fall ou encore le très attendu Bayonetta 3 ! On préférera par contre oublier la mésaventure Scalebound, annulé en 2017… Mais revenons-en aux 2 jeux qui nous intéressent aujourd’hui, et qui fêtent donc leurs 10 ans ! Soyons galants, et commençons par vous parler du tout premier Bayonetta !


TEST : Bayonetta & Vanquish 10th Anniversary Bundle, 10 ans déjà !


Avec Hideki Kamiya (papa de Devil May Cry) aux commandes, Bayonetta partait déjà avec un certain savoir faire ! Vêtements moulants, longues jambes, lunettes de secrétaire : notre héroïne sexy a la classe mais n’en oublie pas ses flingues ou autres armes magiques pour défoncer ses ennemis. L’action de Bayonetta est décomplexée et ultra riche, les combos s’enchaînent dans la bonne humeur et s’avèrent vraiment nombreux et impressionnants, tout comme les nombreux boss qui en imposent et prennent tout l’écran. Les attaques au corps à corps sont nombreuses et il sera également possible d’invoquer des démons pour achever tout ce qui bouge. Bayonetta a la classe, aussi bien dans son style de combat superbement chorégraphié que dans les cinématiques du jeu, parfois faites d’images donnant un aspect série B à l’ensemble. Avec sa galerie de personnages atypiques, son actions frénétique et sa bande son qui reste en tête, le jeu est toujours aussi bon, même si sa suite a placé la barre très haute. Cette version PS4 reprend toutes les qualités du jeu d’origine et reste fluide en toute circonstance, mais c’était déjà le cas à l’époque. On appréciera en tout cas la finesse des décors et des personnages, le tout étant plus propre et mieux contrasté qu’il y a 10 ans. Certes, les textures ou les modèles 3D parfois basiques trahissent l’âge de la belle sorcière, mais l’ensemble tient encore très bien la route. On regrettera par contre que certaines cinématiques souffrent d’une résolution loin des standards actuels et que ce portage ne propose aucun bonus.


TEST : Bayonetta & Vanquish 10th Anniversary Bundle, 10 ans déjà !


Ayant déjà terminé Bayonetta à sa sortie sur Xbox 360 puis plus récemment sur Nintendo Switch, c’est avouons-le le jeu que nous attendions le moins de ce bundle. Concernant Vanquish en revanche, nous avions hâte de nous lancer à nouveau dans l’aventure. Le jeu de Shinji Mikami avait marqué les joueurs à sa sortie par son action frénétique et sa jouabilité impeccable. Mais depuis 10 ans, de nombreux jeu d’action sont sortis et ont proposé leurs qualités et des gameplay parfois originaux. Vanquish a t’il vieilli ? Pas du tout, et on se rend compte dès les premières minutes que la jouabilité est toujours aussi fun et intuitive. On passera sur le scénario bien cliché du jeu et sur ses personnages souvent au raz des pâquerettes (pas aidés par une VF surjouée au possible) pour se concentrer sur les possibilités offertes par l’armure de votre personnage. Ayant récemment terminé le plutôt réussi Gears 5, nous devons avouer que la nervosité du gameplay de Vanquish le rend nettement plus fun et agréable à jouer. C’est bien simple, malgré sa courte durée de vie (7h en mode normal), on avance dans le jeu avec la banane !

L’armure de votre personnage permet d’activer des ralentis, en cas de blessure grave ou lorsque vous réalisez certaines actions, comme viser après une roulage ou en glissant. La glissade reste une composante importante de la jouabilité, et permet de se déplacer hyper vite pour contourner un boss ou un ennemi. Les animations de votre héros sont ultra classes et l’armement n’est pas en reste (lances roquettes, mitrailleuses lourdes, grenades) ! Il faudra bien ça pour défoncer les nombreux ennemis et les boss ultra imposants du jeu ! Le jeu déborde d’action et votre personnage Sam pourra compter sur Elena pour l’aider à mettre des taquets aux méchants russes. On enchaîne donc avec une classe internationale les headshots en faisant des roulades stylées ou en se mettant à couvert pour souffler quelques secondes. Il n’y a pas à tortiller, Vanquish n’a pas vieilli d’un poil et s’avère ultra jouissif et bien plus fun que les 3/4 des TPS sortis après lui ! Et techniquement, que donne ce portage ? Comme Bayonetta, le tout tourne en 60 images par seconde, et la fluidité ne bronche absolument jamais. Question nervosité, on est donc servi ! Visuellement, on ressent là encore que 10 années se sont écoulées. Les textures ont pris un coup de vieux malgré le lissage et la résolution améliorée, et on note pas mal de bugs au niveau des ombres. Les cinématiques sont une nouvelle fois un peu flous, et certains se permettent même de ramer… Dommage, car le tout reste plus propre qu’à l’époque (malgré quelques effets de flou qui persistent) et la fluidité impeccable fait vraiment plaisir !


A lire également : 



Même si le travail réalisé sur ces portages n’est pas exceptionnel (cinématiques en deçà et pas toujours fluides, pas de bonus inédits, textures qui accusent leur âge), retrouver Bayonetta et Vanquish est un réel plaisir ! Le premier est toujours classe et sexy tandis que le second procure une sensation de puissance excellente. La fluidité impeccable et la finesse des 2 titres font plaisir à voir, et nous avons tout particulièrement apprécié retrouver Vanquish. Le jeu est bourré d’action et enchaîne les séquences jouissives sans temps mort, et reste un classique encore aujourd’hui, bien au dessus de la concurrence. Alors que l’on sait déjà que PlatinumGames bosse sur Bayonetta 3, une suite à Vanquish serait la cerise sur le gâteau. En attendant, cette compilation s’avère indispensable si vous ne connaissez pas encore ces jeux, d’autant plus que le disque est vendu dans un superbe steelbook !


Les +

  • 2 jeux cultes sur le même disque
  • Bayonetta est toujours aussi sexy et accrocheuse
  • Vanquish est incroyablement nerveux et jouissif
  • le gameplay des 2 jeux reste excellent !
  • fluidité exemplaire
  • graphismes plus fin et plus propres

Les –

  • vendu peut-être un peu cher pour de simples portages
  • pas de bonus inédits
  • des textures qui accusent parfois leur âge
  • cinématiques parfois flous ou qui rament (Vanquish principalement)

Lageekroom

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *