Test : Bulletstorm Full Clip Edition, un remaster plutôt réussi sur PS4 et Xbox One

Bulletstorm a déjà 7 ans. Sorti en février 2011, le jeu de People Can Fly édité par Epic Games a fait son retour sur Xbox One et Playstation 4 dans une version remastérisée, intitulée Full Clip Edition. On fait une nouvelle fois du neuf avec du vieux, mais on s’est replongé avec plaisir dans ce FPS nerveux et violent ! Que donne ce remaster ? Réponse ci-dessous.


Résultat de recherche d'images pour "bulletstorm full clip edition"


Résultat de recherche d'images pour "bulletstorm full clip edition"On ne reviendra pas sur le « scénario » du jeu qui n’intéressera personne : Bulletstorm est un pur jeu d’action, qui mettra votre skill à rude épreuve. Loin d’être un vulgaire FPS d’action, Bulletstorm propose au joueur des gunfights nerveux et accessibles. On se plonge dans l’action en quelques minutes et on commence à flinguer les lascars qui vous foncent dessus avec le sourire aux lèvres. Le but du jeu est de faire un maximum de points en enchaînant les meurtres de façon la plus stylée possible. Ces points permettront d’acheter des armes et des améliorations, afin d’avoir un arsenal encore plus puissant. Les armes sont nombreuses, surpuissantes, et on kiffera démembrer et désintégrer ses ennemis. Chaque arme dispose de ses propres skillshots, de plus en plus efficaces et gores. On kiffera contrôler la balle après un tir de sniper pour la planter dans le cul d’un pauvre lascar qui se barre en courant. Autre gros élément du gameplay : le coup de pied. Un vulgaire coup de tatane pour frapper un ennemi ? Non, un réel intérêt qui consistera à l’envoyer valser et à l’enchaîner à la sulfateuse pendant qu’il est en l’air. On peut également taper dans un bidon explosif pour l’envoyer sur un boss et lui faire exploser dans la tronche. Cerise sur le gâteau, le grappin, qui permet d’agripper un élément du décor ou un adversaire pour le ramener à soi. On vous laisse imaginer les combinaisons toutes plus jouissives les unes que les autres : un coup de grappin, un coup de tatane, et une petite finition au fusil à pompe. Combo gagnant ! L’intérêt du jeu consiste également à utiliser le décor pour bonifier ses meurtres. On balancera un mec dans le vide, contre un cactus ou un câble électrique pour encore plus de plaisir. Le fun est là, et le jeu a bien vieilli, et le joueur pourra même incarner Duke Nukem durant l’aventure.

Image associée

Mais le but de ce test reste de parler de la qualité du remaster. Franchement, le travail réalisé est plutôt bon. Malgré quelques chutes de frame rate lors de changements de zones, le titre tourne à 60 images par seconde. Une fluidité qui fait carrément plaisir, surtout pour un jeu de ce genre, qui mise sur le skill, la rapidité et la nervosité. Un travail a également été réalisé sur les textures et les couleurs, plus vives. Certains décors ont vieilli et le jeu est parfois terne, mais le tout est rehaussé en HD et propose une finesse bienvenue. Le jeu est vraiment propre, l’aliasing a disparu, et les arrières plans ne sont plus flous. Une petite mise à jour graphique qui fait franchement plaisir. 

Résultat de recherche d'images pour "bulletstorm full clip edition"


Bulletstorm : Full Clip Edition est un simple portage, il faut l’avouer. Mais si vous n’avez jamais joué à l’original, l’expérience peut être tentée. Le jeu est bien bourrin, fun, et propose des décors variés, tantôt lumineux en extérieur, tantôt plus sombres et dans des endroits plus confinés. La prise en main est immédiate, on peut utiliser son grappin, glisser et enchaîner avec des coups de pied, améliorer ses armes… C’est complet, jouissif et défoulant ! Nous avons mis la main sur le jeu en version physique (exclue Micromania chez nous) pour moins de 15 euros. N’étant qu’un remaster, le jeu ne vaut pas les 40 euros demandés à sa sortie, mais à petit prix, on dit oui !

Les +
– toujours aussi fun et jouissif
– violent, bourrin, explosif
– des scènes d’action qui claquent à mort
– facile à prendre en main
– le grappin, le coup de pied, les glissades
– armes évolutives
– utiliser le décor pour achever ses adversaires
– le système de points vraiment cool
– textures bien plus fines dans ce remaster
– ça tourne à 60 images par seconde

Les –
– quelques ralentissements
– des graphismes qui ont forcément un peu vieilli
– l’humour pas toujours de bon gout
– vendu un poil cher à sa sortie


Lageekroom

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *