TEST : Finding Teddy II Definitive Edition sur Nintendo Switch

Si vous n’avez jamais joué à Finding Teddy premier du nom, pas de panique : cette suite vous propose un petit résumé pour vous mettre dans le bain ! Le roi Tarant, méchant du premier épisode, se fait chiper son trône par le magicien Anguis, votre nouvel ennemi donc. Amateurs de jeux d’action/aventure aux graphismes retro, vous êtes au bon endroit ! Laissez-nous vous faire découvrir le monde de Finding Teddy II à travers notre test de la version Nintendo Switch. C’est parti !


TEST : Finding Teddy II Definitive Edition sur Nintendo Switch blog gaming lageekroomSynopsis : « Le Roi Tarant qui règne sur le royaume d’Exidus reçoit tout l’amour de ses sujets. Mais cette harmonie crée l’envie et la haine chez les sujets les plus malveillants. Le magicien Anguis décide d’usurper le trône et de prendre le contrôle. Il scelle alors le portail entre les mondes et dissimule les quatre œufs de cristal aux quatre coins du royaume. Exidus se referme tel un piège sur notre héroïne, mais elle ne peut accepter son destin. Elle décide de se lancer dans une quête pour sauver le royaume Exidus du mal.Aidez le roi Tarant à s’échapper de sa prison, ramenez les cristaux à leur place pour rouvrir le portail magique, et débarrassez-vous du magicien Anguis. »


TEST : Finding Teddy II Definitive Edition sur Nintendo Switch blog gaming lageekroom


Direction le royaume d’Exidus pour notre héroïne, qui sera donc accompagnée par son ours en peluche (il ne sera donc ici plus question de le retrouver) désormais possédé par le Roi Tarant qui a bien besoin d’aide. Finding Teddy II est un jeu d’action/aventure lorgnant du côté de Metroid, en proposant un univers vaste dont certaines zones ne seront dans un premier temps pas accessibles. Impossible en effet au début du jeu de franchir les zones inondées, et il faudra dénicher la bonne amélioration pour cela. Les développeurs du studio Storybird s’avèrent généreux et les lieux à visiter son vastes et variés. Du côté des mécaniques de jeu, on reste dans du classique avec diverses améliorations à débloquer pour pouvoir progresser dans les différentes zones (possibilité de faire des sauts sur les murs, de faire un saut de l’ange ou encore de nager), mais le tout se fait de manière cohérente et progressive. Le gameplay se prend en main en quelques secondes, et votre personnage pourra se battre avec son épée, sauter sur ses ennemis ou encore sprinter. On entre donc rapidement dans le jeu, et l’immersion est au rendez-vous, tout comme l’envie de fouiller partout pour dénicher coffres ou passages secrets ! Mais ce n’est pas tout, et votre héroïne va rapidement mettre la main sur le Musicom, qui vous permettra de communiquer avec certains habitants, de déverrouiller portes et coffres spéciaux ou encore d’effectuer certaines interactions que nous vous laissons découvrir.

Pour utiliser le Musicom, il faudra dans un premier temps trouver des runes, qui correspondent à des notes qu’il faudra enchaîner pour communiquer. L’idée est bonne et composer ces différentes messages est clairement intéressant, même si cela est parfois un peu longuet et pas toujours ergonomique. L’idée aurait peut-être gagné à être un poil simplifiée. Il faudra d’ailleurs être concentré lors de l’aventure, le jeu laissant le joueur aller où bon lui semble sans le prendre par la main. Il arrive donc parfois de tourner un peu en rond malgré la présence d’une carte pouvant donner un coup de pouce. Aux phases de plateformes et de combats s’ajoutent donc quelques énigmes et un aspect RPG, avec un marchand qui pourra améliorer votre matériel ou encore vous redonner de la vie en échange des orbes récoltées dans les niveaux. Notez que le tout est intégralement en français, et que la durée de vie du jeu est tout à fait convenable : nous avons mis un poil plus de 15h pour le terminer.


TEST : Finding Teddy II Definitive Edition sur Nintendo Switch blog gaming lageekroom


Visuellement, il faut avouer que nous avons été conquis par le style tout en pixel art. Le rendu global est très bon, c’est coloré et détaillé et l’ensemble nous rappelle les belles heures de notre Super Nintendo. Les décors sont variés et les animations des ennemis ou encore des boss sont vraiment chouettes. Les développeurs jouent également avec la mise en scène, en proposant des cadrages plus ou moins larges suivant les écrans. Concrètement, certains écrans de jeu zoomeront sur l’action (occasionnant quelques pixels pas toujours bien jolis) tandis que d’autres afficheront une vue plus lointaine permettant de profiter de décors plus vastes. Certains plans lointains manquent un poil de lisibilité en mode portable, mais rien de bien grave. Le tout est en tout cas très immersif, et la bande-son s’avère elle aussi d’une grande qualité, mélangeant sonorités anciennes avec d’autres plus modernes. Certaines mélodies restent clairement en tête.


A lire également : 



Finding Teddy II Definitive Edition est une chouette petite surprise sur Nintendo Switch (le jeu est également disponible sur PlayStation 4 ou encore WiiU), et si nous vous en parlons aujourd’hui, c’est également pour vous présenter son édition physique disponible chez PixelHeart, limitée à 3000 exemplaires (il en reste moins de 500 disponibles à l’heure où nous écrivons ces lignes). Il serait dommage de passer à côté de ce jeu attachant, très joli et bien animé, et proposant une bande-son de qualité. Avec son gameplay facile à prendre en main, ses améliorations et trésors à découvrir et sa durée de vie tout à fait correcte, le jeu de Storybird est tout aussi généreux qu’attachant. On vous laisse découvrir l’édition physique du jeu sur le site de PixelHeart, juste ici !


Les +

  • le rendu en pixel art, très réussi
  • les animations, très chouettes
  • les combats, fluides et faciles à prendre en main
  • la progression intelligente, avec diverses améliorations à dénicher
  • bonne durée de vie
  • bande-son excellente, tout comme le sound design en général

Les –

  • on est parfois un peu perdu
  • le Musicom, qui aurait gagné à être plus ergonomique
  • certains plans larges qui manquent de lisibilité

Lageekroom

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *