TEST : Grip, le jeu de course arcade qui sent bon les années 90

Après un Onrush bourré d’énergie sorti en juin 2018 (notre test est à lire ici), le jeu de course arcade voit arriver à toute vitesse un nouveau représentant : Grip. Il faut dire que nous attendions le jeu de pied ferme, celui-ci puisant son inspiration dans l’excellent Rollcage, sorti en 1999 sur Playstation et PC. Avec ses véhicules capables de rouler aussi bien sur le sol que sur les murs ou au plafond, le jeu promettait des courses nerveuses et virevoltantes. Après 2 années passées en Early Access sur PC, le jeu déboule également sur PS4, Nintendo Switch et Xbox One. Pari réussi ?



Les années 90 ont été riches en jeux de course arcade, et les anciens se souviendront de POD, Speed Devils, de Wipeout bien évidemment, mais également de l’excellent Rollcage ! Grip, notre jeu du jour, reprend les bases de ce dernier, proposant des véhicules au design particulier (plats et possédant de grosses roues) pouvant rouler sur le sol, les murs et le plafond, et ne pouvant du coup pas se retrouver à l’envers. En résultent des courses nerveuses aux tracés tortueux, et une excellente sensation de vitesse. Passer dans un tunnel à vitesse maximale réserve des sensations vraiment intéressantes ! Le contenu de Grip s’avère plutôt bon, le jeu proposant 22 circuits, 15 véhicules à débloquer en montant en niveau, et 11 armes pour dessouder ses adversaires. Les armes restent classiques (mitrailleuse, bouclier, missile) mais efficaces, et donnent du pep’s aux courses dont les tracés traversent des environnements variés, à l’ambiance post-apocalyptique travaillée. On découvrira des décors enneigés, désertiques, ou plus futuristes. Il sera également possible de se tirer la bourre sans utiliser d’armes, à l’ancienne et en misant sur votre vitesse et votre skill. Les modes de jeux s’avèrent variés (course standard, contre la montre, éliminatoire, mode arène et mode campagne), faisant de Grip un jeu généreux en terme de contenu, étant également jouable à 4 en coop locale. Notez enfin que plusieurs vues sont disponibles, certaines étant plus difficile à maîtriser.



Mais manette en main, ça donne quoi ? Et bien les sensations de vitesse sont là, mais la maniabilité s’avère parfois capricieuse. Les véhicules sont un peu sensibles, et la physique nous a souvent joué des tours, les bolides ayant tendant à s’envoler avec une grande légèreté après avoir heurté un élément du décor. Les circuits sont plus ou moins difficiles, et proposent des tracés aussi bien complexes que basiques. Certaines courses pourront donc se terminer sans grande difficulté tandis que d’autres seront à recommencer à de nombreuses reprises, la faute parfois à des éléments du décor mal placés qui auront tendant à envoyer valser votre voiture sans raison… A ce titre, le level design mériterait quelques ajustements. C’est dommage car certaines courses sont vraiment haletantes, et il faudra faire péter le skill et éviter de cligner des yeux pour en voir le bout, avec des tunnels étroits et des virages serrés. La vitesse et le plaisir prennent le pas sur ces petits soucis de level design, même si l’agacement pourra parfois pointer le bout de son nez. Quelques véhicules seront plus lourds et peut être plus « pratiques » à manier si vous craignez la sensibilité au stick de la manette.

Le mode Carkour propose de son côté de se faire plaisir et de réaliser quelques figures et acrobaties avec son véhicule ! La vitesse sera au rendez-vous, tout comme les tonneaux, sauts démesurés ou encore loopings. Idéal pour ne pas se prendre la tête. Graphiquement, nous avons trouvé Grip un poil décevant. Le jeu est parfaitement fluide mais l’aliasing est présent et on notera un peu de clipping dans les décors de fond. Le tout est également un peu trop sage : l’ambiance post-apo impose forcément un univers sale et délabré, mais les graphismes sont du coup un peu ternes comparés au pétaradant Onrush ! On est un bon cran en dessous de la version PC, beaucoup plus propre. Grip reste tout à faire correct mais nous nous attendions à un peu plus de finition.



Grip procure de bonnes sensations ! Le jeu est fluide et rapide, et les courses proposent pas mal de challenge, que l’on utilise son armement ou non. Les circuits sont variés mais le level design pose parfois problème, entraînant des accidents frustrants. La physique fait également des siennes et votre véhicule aura tendance à s’envoler ou à se retourner pour pas grand chose. Cette frustration disparaît heureusement avec le temps, et Grip représente un bon défouloir et rappelle nos bons souvenirs sur Rollcage. Le jeu est moins coloré et joli qu’un Onrush, mais son ambiance post-apo reste travaillée. Si vous êtes en manque d’arcade, Grip pourra vous occuper pas mal d’heures avec son contenu, mais pourra vite montrer ses limites. A dénicher à un prix plus doux.


Les +

  • excellente sensation de vitesse
  • parfaitement fluide
  • 15 véhicules à débloquer et un armement efficace
  • circuits variés
  • pas mal de contenu
  • ambiance post-apo réussie
  • l’esprit années 90 qui fait plaisir

Les –

  • le level design qui pose problème
  • couleurs parfois fades
  • la physique décevante
  • manque d’identité visuelle
  • quelques soucis techniques

Lageekroom

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *