TEST : Hitman 2, devenez le parfait tueur à gages avec l’Agent 47

Après un précédent jeu sorti en 2016 en format épisodique, l’agent 47 nous revient en cette fin d’année pour de toutes nouvelles missions ! Notre chauve préféré va une nouvelle fois faire preuve d’ingéniosité pour réaliser des assassinats encore plus originaux dans des niveaux bourrés de PNJ. Les nouveaux contrats de l’agent 47 sont-ils de qualité ?


test hitman 2 lageekroom blog gaming warner bros xbox one x agent 47Nous aimons beaucoup la saga Hitman depuis ses débuts, et Hitman 2 sur Xbox restera pour nous un grand moment de jeu vidéo. La saga est revenue en force en format épisodique, mais l’opus qui nous intéresse aujourd’hui, sobrement intitulé Hitman 2, est un jeu complet. Les danois de IO Interactive et Warner Bros sont parvenus à boucler leur jeu malgré les quelques couacs, et le résultat est vraiment bon ! Vous allez tout d’abord vous faire la main dans une mission moins vaste, dans laquelle il s’agira d’infiltrer un loft pour y dénicher des preuves et faire le ménage. Un tuto idéal pour se remettre en tête (et en main) les nombreuses possibilités de votre personnage. Celui-ci pourra se planquer dans un placard, contre un mur, en hauteur, et utilisera armes et gadgets pour détourner l’attention de ses ennemis et leur trancher la gorge. Les possibilités sont nombreuses et variées, et augmenteront au fil des missions. La mission suivante à Miami s’avère nettement plus vaste, et on s’y perdrait presque. Les PNJ sont ultra nombreux, et assassiner vos cibles ne sera pas une mince affaire. Le jeu laisse place à l’improvisation, et on s’amusera à se déguiser et à utiliser le décor pour arriver à ses fins. Les réactions des policiers ou des promeneurs s’avèrent plutôt réalistes, malgré quelques bugs, et l’immersion est excellente. N’ayez crainte, car si vous vous sentez un peu dépassé par les événements, sachez qu’il existe des fils conducteurs davantage scriptés pour terminer les missions. Ces moyens d’arriver à vos fins seront détaillés et le joueur sera guidé dans les différentes étapes. Terminer une mission peut être relativement rapide, mais tout l’intérêt de cet opus réside dans sa faculté à renouveler ses actions pour tester les possibilités. Des dizaines de défis sont à débloquer dans chaque mission, en effectuant des actions précises : tuer un ennemi en l’empoisonnant, en l’écrasant sous un élément du décor, en le faisant chuter… Les moyens sont nombreux et parfois loufoques !


test hitman 2 lageekroom blog gaming warner bros xbox one x agent 47
Certains niveaux sont vraiment vastes

L’IA de vos adversaires est plutôt intéressante et relève le challenge, même si les gardes ont souvent tendance à vous oublier trop vite, une fois planqué dans un buisson ou trop loin de leur zone de recherche. Même si ces couacs ont de quoi péter l’ambiance à certains moments, il faut avouer que certaines réactions s’avèrent surprenantes et réalistes. L’IA reste malgré tout imparfaite, problème que l’on retrouve très (trop) régulièrement dans les jeux récents. Quoi qu’il en soit, on apprécie grandement la variété des actions à effectuer et des décors proposés dans ce Hitman 2. Les niveaux s’avèrent variés et certains sont très vastes, proposant un level design fouillé, jouant souvent sur la verticalité, et des environnements qui ne se répètent pas. On passera donc de la foule plutôt dense de Miami à la jungle Colombienne bourrée de sales gueules prêtes à vous trancher les oreilles !  Techniquement réussie, la version One X propose même de faire tourner le jeu en 60 images par seconde. Les puristes de la 4K opteront pour le mode « graphismes », mais nous avons une préférence pour l’augmentation du taux de rafraîchissement. Hitman 2 est vraiment beau, souvent coloré, parfois un peu fouillis, mais toujours cohérent. On notera tout de même des animations parfois un peu rigides, quelques bugs de collision, et des détails qui trahissent un développement un poil compliqué. On citera par exemple ces cinématiques faites d’images fixes vraiment pas terribles, n’aidant pas à se plonger dans le scénario de cet opus.


test hitman 2 lageekroom blog gaming warner bros xbox one x agent 47
La petite référence qui fait plaisir !

Ce qui fonctionne vraiment avec Hitman 2, c’est que l’on se prend très vite au jeu ! Le niveau propose des chemins scriptés pour atteindre votre but ? Non merci, je vais me débrouiller moi même et trouver la façon la plus classe ou la plus sale de tuer ma cible. Chaque détail a son importance, et chaque information glanée pourra être utilisée pour arriver à vos fins, tous les runs étant différents. C’est en apprenant le plus d’infos sur vos ennemis que vous pourrez les approcher avec plus de facilité. Terminer tous les défis proposés par le jeu est un réel challenge, et recommencer à plusieurs reprises chaque contrat n’a rien de redondant, au contraire. On s’amuse à fouiller partout, à parler avec les PNJ, à observer leurs réactions… Faire diversion, attirer quelqu’un en lançant une pièce, se planquer et attendre sagement la venue de votre victime, dissimuler un explosif sous un corps, se dissimuler dans la foule ou dans la végétation… Ce sera à vous de voir ! Tous les moyens sont bons, l’armement est complet, et l’expérience est vraiment jouissive. Malheureusement, les choses peuvent se gâter en cas de faux pas, et Hitman 2 montrera à ce moment là quelques faiblesses dans ses gunfights ou autres altercations au corps à corps, dont les QTE ne sont pas très instinctifs. Précisons enfin que le jeu est en anglais sous-titré français, ce qui pourra en gêner certains, qui passeront à côté de dialogues qui défilent parfois un peu vites, et que 3 modes de difficulté sont disponibles. De quoi convenir à tous les joueurs.



Hitman 2 est une réussite ! L’infiltration est de retour avec un Agent 47 au top de sa forme, qui aura fort à faire dans des environnements travaillés, vastes, et riches en possibilités. Les sadiques pourront chercher le meilleur moyen de tuer leur victime tandis que les joueurs occasionnels suivront un chemin davantage scripté pour arriver à leur fin. Hitman 2 est beau, long, parfois difficile, accrocheur, et ses petits défauts techniques ou son manque de développement en terme d’histoire ne gâchent pas l’expérience, loin de là. Ajoutez à cela les modes Cible Fugitive, fantôme et Sniper Assassin histoire de varier les plaisirs en multi, et vous obtenez un cocktail complet à la rejouabilité excellente.


Les +

  • des maps grandes et variées
  • des dizaines et des dizaines de moyens de tuer vos cibles
  • le level design
  • l’IA, qui ne s’en sort pas si mal
  • un gameplay riche et facile à prendre en main
  • recommencer les missions sans se lasser
  • le mode 60 images par seconde sur One X
  • très bonne durée de vie
  • l’interface du titre, qui inclut le premier Hitman

Les –

  • quelques réactions curieuses de l’IA
  • les gunfights en retrait (et donc à éviter)
  • quelques soucis techniques et bugs de collision
  • le scénario, qu’on lâche assez vite

Lageekroom

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *