Test : LEGO Harry Potter Collection, le remaster sort sa baguette sur Nintendo Switch et Xbox One

Il y a un peu plus de deux ans, en octobre 2016, Warner Bros. Interactive Entertainment avait décidé de sortir une compilation des jeux LEGO Harry Potter dans une version remasterisée, et ce en exclusivité sur PlayStation 4. Cela permettait notamment d’accompagner le nouveau livre (adaptation de la pièce de théâtre) et de préparer l’arrivée du spin-off Les Animaux Fantastiques. Cette année, le deuxième long-métrage n’allant pas tarder à pointer le bout de son nez, l’éditeur a eu la riche idée de proposer le portage de cette compilation sur Xbox One et Nintendo Switch. Bonne idée ou overdose assurée ?


Test LEGO Harry Potter Collection Lageekroom Blog Gaming Xbox One Warner BrosLEGO Harry Potter Collection rassemble les versions remasterisées de LEGO Harry Potter Années 1 à 4 et de LEGO Harry Potter Années 5 à 7, ce qui permet de couvrir l’intégralité des huit films. Lorsque vous lancez le jeu, vous arrivez tout simplement sur un menu de sélection offrant un choix : celui de lancer l’un ou l’autre des deux jeux. A tout moment, en mettant l’un des deux opus en pause, vous pouvez revenir à cet écran de sélection pour switcher facilement entre les deux. Ceci dit, nous n’allons pas revenir sur les qualités et les défauts desdits softs puisque tout cela a déjà été détaillé dans les critiques des versions originales. Nous vous invitons donc à lire celle des Années 1 à 4 et celle des Années 5 à 7. Certes, vous balancer les liens des anciennes critiques peut paraître un peu facile mais en même temps, il faut bien avouer que ces versions remasterisées, qui ne sont clairement que des portages, n’ont pas évolué d’un poil.

Dans les grandes lignes, le gameplay n’a pas bougé d’un iota. Cela implique que les quelques bugs de l’époque sont toujours là, que les imprécisions pour l’utilisation de la magie ou les phases de plateforme sont toujours de la partie et que la caméra reste aussi capricieuse. De même, nous avons le droit aux mêmes allers-retours et à une surexploitation du Wingardium Leviosa. En contrepartie, nous sommes ravis de retrouver l’univers d’Harry Potter, avec cette touche LEGO qui fait toujours mouche. Les personnages sont mignons, les mimiques sont adorables, c’est fun et on prend un sacré plaisir à retourner à la gare, à Poudlard et dans quelques autres lieux bien connus. La coopération, malgré de très légères chutes de framerate parfois, reste agréable. C’est un délice de partager l’aventure, que ce soit avec son enfant, un(e) ami(e) ou son (sa) compagnon (compagne). Petite précision qui a son importance, il n’y a pas de doublages, donc pas de dialogues à proprement parler, le scénario suivant majoritairement ce que l’on connaît des œuvres, l’humour jouant sur le contexte, la répétition ou les mimiques accentuées pour faire passer les émotions. Bref, il n’y a rien de nouveau.


Test LEGO Harry Potter Collection Lageekroom Blog Gaming Xbox One Warner Bros


Le seul véritable travail, outre l’association des deux opus en un, c’est sur les visuels. Les développeurs ont ajouté un peu plus d’effets de brillance (avec une petite triche puisqu’ils ont surtout augmenté la lumière qui se reflète sur les modèles), ils ont lissé les textures et rehaussé un peu l’ensemble. Le truc, c’est que les LEGO Harry Potter, bien qu’agréables à l’œil grâce à la direction artistique, étaient déjà un peu en deçà des standards de leur époque. Avec le lifting, ils auraient été dans le haut du panier de l’époque… Comprenez par là que la réévaluation graphique reste somme toute assez légère. Le vrai bon côté, c’est qu’on a plaisir à arpenter (à nouveau) Poudlard et qu’il n’y a pratiquement plus d’aliasing (juste un peu sur certaines ombres, les lunettes de Potter sur les gros plans et deux ou trois autres détails dans le genre).

A l’heure actuelle, la LEGO Harry Potter Collection est proposée à 39,99€, soit un prix qui paraît des plus corrects pour 17 heures de jeu en ligne droite (à moduler à deux heures près selon votre habileté et le temps que vous passez ou non à explorer un poil les lieux) et une bonne quarantaine en exploitant le mode libre. En plus, sur le Microsoft Store, les versions Xbox 360 des deux jeux LEGO Harry Potter sont proposées à 19,99€ chacune, ce qui donne un total de 39,98€ pour les deux (à moins de les trouver en occasion à moindre prix, il faut bien avouer que les versions physiques sont à peu près au même tarif chez les revendeurs habituels). En somme, le portage et la compilation reviendraient théoriquement à 0,01€. Comme les deux versions Xbox 360 ne sont pas (encore ?) rétrocompatibles sur Xbox One, cela paraît tout à fait honnête pour les amateurs de l’univers Harry Potter qui souhaiteraient justement en profiter avec le maximum de confort (relativement parlant donc). Néanmoins, si vous avez déjà les jeux et une Xbox 360 ou du moins que vous y avez déjà joué, l’intérêt de cette collection est quasi nul… Autant attendre une éventuelle rétrocompatibilité un jour…


Test LEGO Harry Potter Collection Lageekroom Blog Gaming Xbox One Warner Bros


L’avis perso de Vincent // Un plaisir discutable…


Je sors de LEGO DC Super-Vilains et j’ai enchaîné avec cette collection. J’avais déjà fait les originaux de l’époque et avais encore une poignée de souvenirs. Néanmoins, il faut bien l’avouer, même si la recette est éculée, d’autant plus que je me suis confronté à la recette pré-2012, donc sans dialogue et avec pas mal d’imprécisions et d’allers-retours, j’ai pris du plaisir à y jouer. Déjà parce que j’aime l’univers du petit sorcier (pour l’anecdote mon fils est né quelques heures après que ma compagne et moi soyons sortis de la séance du film Les Animaux Fantastiques) et parce que depuis 2011, il n’y a pas eu grand-chose à se mettre sous la dent. Je dois bien le concéder, même si je frôle parfois l’overdose de jeux LEGO, ça reste toujours (ou presque) une valeur sûre, notamment pour la coopération en local. Toute la famille peut y jouer et ça reste un plaisir malgré tout. Néanmoins, je dois reconnaître que si le prix de la compilation est plutôt honnête, je reste assez déçu par la qualité du portage. C’est plus lisse, plus propre, un peu plus agréable à l’œil, mais que ces portages sont fainéants ! On aurait au moins pu avoir le droit à un rendu plus proche de celui du récent LEGO DC Super-Vilains, voire à quelques bonus. Là on a le strict minimum, sans plus !



Avec la Xbox One et la rétrocompatibilité, lorsqu’un remaster sort, on apprécie de pouvoir avoir le choix entre notre bonne vieille version Xbox 360 et le remaster. Cela permet de juger soi-même si le remaster offre suffisamment de nouveautés et/ou d’améliorations pour justifier l’achat. En l’occurrence, si vous avez la version 360 des deux jeux ou que vous y avez déjà joué, sachez que l’intérêt de cette collection est quasi nul. Mieux vaut donc attendre un éventuel ajout à la liste des jeux rétrocompatibles. En revanche, si vous aimez l’univers du petit sorcier, que vous n’avez pas touché aux versions X360 et que vous aimez l’humour LEGO, même lorsqu’il n’y a pas de doublages, alors vous pourriez bien succomber. Le prix est honnête puisqu’il est équivalent au total du montant des deux versions 360. Les portages sont fainéants mais permettent au moins de profiter de visuels plus nets, plus lisses et plus propres. Pour le reste, la formule LEGO est toujours la même, du moins avant le petit rafraîchissement opéré en 2012, et l’overdose ne tient qu’à votre expérience, selon que vous commenciez à découvrir la licence ou que vous avez déjà une vingtaine d’opus à votre actif… Toujours est-il que ces LEGO Harry Potter Années 1 à 4 et Années 5 à 7 restent de bons crus avec un charme fou.


Les +

 Les deux jeux en un !
 Bonne durée de vie
 La coopération à deux
 Un prix honnête (39,99€)
 Le plaisir de retrouver Poudlard
 Plus propre, plus net, plus lisse
 Switcher facilement entre l’un et l’autre

Les – 

 Portages fainéants
 Rien de neuf à l’horizon
 Caméra capricieuse
 Overdose de Wingardium Leviosa
 Les imprécisions
 Pas mal d’allers-retours


Test rédigé par Vincent P. (lien de l’article original) 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *