TEST : Pineview Drive sur PS4 : combien de nuits survivrez-vous dans le manoir ?

Jeu d’horreur indépendant développé par Vis Games, Pineview Drive est déjà paru sur PC en 2004 et ne pointe le bout de son nez sur Playstation 4 que fin d’année 2017 en dématérialisé. Nous avons attendu, pour notre part, de mettre la main sur une version boîte (disponible via certains sites anglais uniquement pour le moment) pour tester ce jeu censé mettre nos nerfs à rude épreuve. Etes-vous prêt à passer 30 jours dans le manoir de la peur ? 


Résultat de recherche d'images pour "pineview drive cover"Votre personnage connait déjà très bien le manoir de Pineview Drive. En effet, il y est déjà venu en compagnie de sa femme Linda, 20 ans auparavant… mais celle-ci a mystérieusement disparu. Vingt ans plus tard donc, vous allez mener l’enquête pour découvrir ce qui est arrivée à la pauvre Linda, en fouillant les moindres recoins du manoir et ses extérieurs. Le but ? Trouver des pages racontant ce qu’il s’est passé à l’époque. Une page par jour, c’est ce que vous devrez trouver pour progresser dans le jeu. Mais ou donc se cachent ces pages ? Et bien dans des pièces, derrière des portes fermées, que vous ouvrirez en trouvant les bonnes clés. Youpi, un simulateur de portes ! Le gameplay se résume donc à chercher des clés, ouvrir des portes, et retrouver les pages les unes après les autres. Mais tout ne sera pas si simple et des événements étranges vont rapidement se produire.


Si les premiers jours se déroulent relativement sans encombres, les suivants vont vous donner plus de fil à retordre. Votre personnage est un brin neuneu : il ne commence à enquêter qu’en fin de journée. Forcément, la nuit tombe super vite et le stress est là. La pénombre n’aide pas, et seules quelques allumettes et votre lampe torche donneront quelques éclaircies à ces couloirs noirs et lugubres. Allumer un maximum de lumières aura son importance : vous disposez d’une barre de stress, qui se remplira lorsque votre personnage prendra peur. A chaque frousse, la barre augmente, et il s’agira de se détendre pour ne pas perdre pied. Les premiers stress arrivent avec des bruits bizarres, comme des grincements de porte, des soupirs, des bruits sourds… puis vous allez rapidement faire des rencontres peu amicales. Vos ennemis pourront vous surprendre, même de loin, et survivre ne sera pas une mince affaire. A chaque nuit de nouveaux événements étranges : il va falloir d’accrocher pour ne pas sombrer dans la folie.


Le jeu vous avait prévenu : personne n’a survécu plus de 30 jours. Pineview Drive reprend les codes de Joe’s Diner, que nous avions également testé sur le blog (article ici), mais le terrain de jeu est un poil plus vaste et varié. Avouons le : l’ambiance du jeu est vraiment réussie. Pineview Drive propose en effet une partie sonore vraiment travaillée et efficace. Oui, le jeu arrive à faire peur, souvent avec de simples jumpscares, mais également grâce à quelques musiques d’ambiance vraiment prenantes. On pourra même y trouver un petit côté Layers of Fear, en rapport à certains faits de jeu jouant avec votre santé mentale. Du côté des graphismes, par contre, ce n’est pas la même histoire…


Résultat de recherche d'images pour "pineview drive wallpaper"


Franchement, n’ayons pas peur des mots : Pineview Drive est vraiment dégueulasse, et ce portage console est vraiment limite… On remarque dès la première seconde de jeu que le titre est loin d’être fluide. Le tearing (image qui se déchire à l’horizontal quand on bouge la caméra) est assez affreux, surtout de jour. Les textures ? La plupart sont ultra basiques. Il n’y a qu’à voir les textures du ciel ou de la mer en extérieur…dignes d’une Playstation 2. En intérieur, c’est moins affreux, mais entre les miroirs aux reflets immondes, les éléments en 2D, les portes qui vous traversent, ou les effets de lampe torche ratés, on frôle la nausée. Pineview Drive est très mauvais graphiquement, et cela gâche franchement le plaisir.


Résultat de recherche d'images pour "pineview drive wallpaper"


Nous avons pu dégoter notre version boite pour moins de 20 euros, ce qui reste un prix correct pour un jeu qui propose une chouette ambiance et quelques sursauts. Mais sachez qu’il est possible de mettre la main sur le jeu en démat’ pour moins de 5 euros en général, un prix qui correspond davantage à la qualité globale du titre. Pineview Drive est un jeu d’horreur sympa le temps de quelques chapitres, mais beaucoup trop limité en terme de gameplay. On court, on trouve des clés, on ouvre des portes… et c’est tout. De plus, c’est vraiment vilain graphiquement. On vous conseille vivement de l’essayer avant de l’acheter.


Les +

  • ambiance réussie
  • partie sonore de qualité
  • le manoir, bien foutu
  • quelques frissons
  • un petit jeu d’horreur sympa quelques heures

Les – 

  • le gameplay ultra basique
  • le tearing qui arrache les yeux
  • c’est quand même bien moche
  • plein de bugs graphiques
  • ça tourne sur PS4 ça ?
  • on en fait vite le tour

Lageekroom

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *