TEST : Resident Evil 2, Claire et Léon repartent à la chasse aux zombies !

Quand on réalise que cela fait déjà 21 ans que Resident Evil 2 a vu le jour, forcément, ça donne un coup de vieux… Le survival horror culte de Capcom fait son grand retour en ce début d’année 2019, avec un remake très attendu par les fans et officialisés à l’E3 2018 ! Le dernier remake de la saga à avoir vu le jour, Resident Evil « Rebirth » sur Gamecube (puis porté sur d’autres consoles) avait su garder l’esprit de l’original, son atmosphère, tout en y apportant une touche de nouveauté et des environnements inédits. Qu’en est-il de ce Resident Evil 2 ?


TEST : Resident Evil 2, Claire et Léon capcom survival horror blog gaming lageekroom zombies


Réaliser un remake n’est pas chose facile, et les développeurs ont systématiquement, pardonnez-nous l’expression, le cul entre 2 chaises. Il faut contenter le fan de l’époque, en gardant les mécaniques de gameplay et l’histoire qu’il connait par cœur, mais ne pas oublier les nouveaux venus habitués aux jeux récents. Les jeux ont changé et évolué à vitesse grand V ces dernières années, et Resident Evil 2 a la lourde tache de devoir contenter tout le monde. Parlons tout d’abord de ce que l’on attend d’un remake, à savoir sa partie technique. Trop fournie en « simples » remasters ne proposant que des lissages, certes réussis, mais limités, la génération de console actuelle accueille du coup à bras ouverts les « vrais » remakes proposant une réelle évolution technique. Autant le dire tout de suite, Resident Evil 2 est une vraie réussite. Jamais vous n’aurez vu de zombies aussi réalistes et bien modélisés ! C’est bien simple, ils font froid dans le dos, et le soucis du détail est incroyable. Expressions faciales travaillées, animations réalistes, cheveux et vêtements qui bougent avec les mouvements : tout y est pour les rendre encore plus effrayants, et c’est encore plus le cas en gros plan lorsqu’ils tentent de vous arracher la carotide ! Cerise sur le gâteau, la localisation des dégâts est excellente, et les membres s’arrachent sous l’impact de vos balles tout autant que les têtes se fendent. Le jeu est violent, sanglant, et se débarrasser d’un zombie n’est pas chose facile, tant ils sont résistants. Les balles dans la tête ne suffisent plus, et il faudra souvent leur couper les jambes au couteau pour les empêcher de vous traquer, les munitions se faisant d’ailleurs assez rares, surtout dans la première moitié du jeu.


TEST : Resident Evil 2, Claire et Léon capcom survival horror blog gaming lageekroom zombies
La modélisation des zombies est exemplaire

Resident Evil 2 s’avère parfois difficile et exigeant, le bestiaire étant sans pitié, comme les habituels chiens zombies ou des mutations bien crades se baladant dans les égouts. Mais ce ne sera rien comparé à notre M.X national, géant indestructible envoyé par Umbrella pour faire le ménage et arracher la tête de Léon et Claire. Ce monstre monolithique avance sans relâche et vous traque, n’hésitant pas à grimper aux échelles et à ouvrir les portes. Quand il sera à vos trousses, la fuite sera la seule solution. Une menace quasi permanente, stressante, mais également frustrante, qui empêche parfois de prendre son temps et de fouiller les décors. L’idée est bonne, mais l’agacement est parfois présent.

Nous avons parlé des zombies, mais les décors ne sont pas en reste : le jeu est souvent superbe, mis à part quelques flous « artistiques » étranges et quelques textures qui pixelisent un peu trop. Quoi qu’il en soit, le travail réalisé est remarquable et on reconnaît sans soucis nos endroits cultes de l’époque. Resident Evil 2 est l’épisode du commissariat, mais pas que, et la variété est de mise : Léon et Claire iront faire trempette dans les égouts ou découvrir les sombres secrets du labo d’Umbrella. Malgré quelques passages inédits, que l’on vous laissera découvrir, le jeu garde les bases posées par l’original, et manque peut être de quelques environnements nouveaux, comme c’était le cas dans l’épisode Rebirth. On reste donc globalement en terrain connu, et les 2 scénarios se terminent en une douzaine d’heures. Pour être précis, nous avons terminé le jeu avec Léon en 6H50 en mode normal, puis le scénario bis de Claire en moins de 5h. Notez que si les 2 scénarios sont complémentaires, il faudra refaire avec Claire des énigmes déjà terminées par Léon (ou inversement). Pas très cohérent, mais c’était déjà le cas à l’époque. L’aspect technique est également mis en avant par de très chouettes textures, notamment les parties « organiques » des ennemis ou boss, et les effets de lumière ne sont pas en reste ! Le tout est sublimé par un frame rate impeccable, qui tourne en 60 images par seconde !


TEST : Resident Evil 2, Claire et Léon capcom survival horror blog gaming lageekroom zombies
On vous laisse apprécier le chouette travail sur la lumière

C’est l’aspect sonore qui nous a quelque peu déçu. Pas le sound design qui s’avère de qualité (portes qui grinces, râles des ennemis, vent qui s’engouffre dans une fenêtre brisée, bruits de pas de M.X présageant son arrivée) mais plutôt la soundtrack, qui s’avère bien souvent inexistante. Mis à part 2 ou 3 thèmes récurrents, dont celui bien stressant qui accompagne M.X (encore lui) lorsqu’il vous capte, le jeu manque d’ambiance musicale, un atout majeur dans les jeux de l’époque. Ou est cette mélodie apaisante que l’on retrouve dans les salles pour sauvegarder, histoire de réellement se sentir en sécurité ? Il est néanmoins possible de bénéficier de l’intégralité de la bande son de Resident Evil 2 de 1998 dans ce nouvel opus… A condition de payer. Dommage. Notez enfin que le jeu peut être mis intégralement en français, et que le doublage est vraiment bon ! Les puristes préféreront la version originale, parfaitement dans le ton elle aussi.


TEST : Resident Evil 2, Claire et Léon capcom survival horror blog gaming lageekroom zombies
Encore une partie de cache-cache qui a mal tourné

Tournons-nous pour finir vers un des aspects les plus importants du jeu : son gameplay. Contenter les fans de la première heure et les nouveaux joueurs est-il possible ? Oui et non. Resident Evil 2 reprend de nombreuses mécaniques de gameplay de l’époque, et s’avère extrêmement fidèle à l’original. L’inventaire limité est bien présent, tout comme les machines à écrire pour les sauvegardes (notez que les sauvegardes auto ne sont pas présentes en mode Hardcore). On retrouve les habituels mélanges de plantes, de munitions, les améliorations d’armes, les clés à dénicher et les énigmes sur les statues à décrypter. Du pur Resident Evil comme on aime, mais qui montre malgré tout quelques limites. Certains seront agacés des allers-retours nombreux et parfois frustrants, surtout lorsque vous ne pouvez pas ramasser un item parce que votre inventaire est plein et qu’aucun coffre ne se trouve à proximité. D’autres jugeront la jouabilité trop rigide, et d’un certain côté, ils n’auront pas tord. Les développeurs devaient trouver le parfait mélange entre le côté « rigide » de l’époque et les trop nombreuses actions à effectuer dans un Resident Evil 6 pour faire une simple roulade, ce qui n’est pas chose facile. Les personnages de Léon et Claire sont assez lents dans leurs déplacements, même lorsqu’ils sprintent, et il n’y a aucun moyen d’esquiver une attaque. Une touche d’esquive aurait été très utile face aux boss notamment, qui ne retiennent pas leurs coups. Cela aurait peut être facilité un peu trop le jeu, mais lorsque vous vous retrouvez coincé par un élément du décor et ne pouvez pas esquiver la baffe de M.X, c’est plutôt frustrant. Malgré tout, on s’y fait sans mal après une petite heure de jeu, mais certains manques restent surprenant.


TEST : Resident Evil 2, Claire et Léon capcom survival horror blog gaming lageekroom zombies
Le parking vous réservera quelques surprises

Resident Evil 2 est un remake, un vrai ! En proposant de superbes graphismes retravaillés de fond en comble et une grande fidélité à l’oeuvre d’origine, les développeurs de chez Capcom ont frappé fort. Le jeu, sans faire réellement peur, s’avère bien souvent stressant et oppressant, et certaines scènes sont au top en terme de mise en scène. Les zombies sont les plus beaux jamais vus et l’histoire se suit toujours avec plaisir. Seule la partie sonore sonne parfois un peu creux, avec très peu de thèmes musicaux, et la jouabilité encore un poil rigide en découragera peut être certains. De notre côté, l’expérience fut excellente, prenante et addictive, et seule l’absence de touche d’esquive nous aura à certains moments dérangés. Quoi qu’il en soit, des remakes comme ça, on signe direct !


Les +

  • des graphismes vraiment réussis
  • certaines textures de toute beauté
  • des effets de lumière qui filent le frisson
  • 60 images par seconde, le pied
  • les plus beaux zombies jamais vus
  • des détails graphiques qui font plaisir
  • Claire et Léon, 2 personnages vraiment attachants
  • quelques passages inédits
  • un bestiaire qui fait le taf
  • c’est violent et gore juste comme il faut
  • sound design réussi
  • on retrouve parfaitement l’esprit du jeu d’origine
  • les égouts toujours aussi oppressants
  • la VF, plutôt bonne
  • durée de vie correcte en ligne droite (quasi 12h)
  • plein d’easter eggs à découvrir
  • des remakes de cette qualité, c’est quand vous voulez !

Les –

  • quelques textures floues
  • le level design « à l’ancienne »
  • beaucoup d’allers-retours
  • manque une touche pour esquiver, surtout contre les boss
  • ou sont les musiques ?
  • M.X parfois plus pénible que flippant

TEST : Resident Evil 2, Claire et Léon capcom survival horror blog gaming lageekroom zombies
Préparez-vous à courir !

 
Resident Evil 2 – Edition lenticulaire – Exclusivité Amazon


Lageekroom

2 pensées sur “TEST : Resident Evil 2, Claire et Léon repartent à la chasse aux zombies !

  • 1 février 2019 à 22 h 31 min
    Permalink

    Encore un super test que vous nous avez écrit ! Ça se sent que vous êtes de vrai passionnés ! Mercii, certains site de jeux devraient en prendre de la graine d’ailleurs 🙏

    Répondre
    • 2 février 2019 à 10 h 04 min
      Permalink

      Merci à toi, ton commentaire nous fait extrêmement plaisir ! Kiffe bien le jeu 😉 !

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *