WRC 9 nous emmène en Nouvelle-Zélande, et ça en jette !

Après l’excellent WRC 8, la licence va faire son retour dès le le 3 septembre 2020 sur PlayStation 4, Xbox One et Epic Games Store pour PC, puis sur PlayStation 5, Xbox One Series X et Nintendo Switch un peu plus tard. L’équipe de KT Racing est toujours au commandes, et les développeurs nous réservent quelques nouveautés intéressantes dont la présence du Rallye de Nouvelle-Zélande, qui se dévoile aujourd’hui en vidéo. On vous laisse découvrir cette très chouette séquence de gameplay ainsi qu’un extrait du communiqué de presse de l’éditeur pour davantage de détails. C’est parti, et n’oubliez pas de jeter un œil à notre test de WRC 8 juste en dessous !


A lire également : 



« Cette vidéo de gameplay donne aux fans de la compétition un aperçu du travail réalisé par KT Racing pour recréer l’emblématique rallye de Nouvelle-Zélande qui, après 7 ans d’absence, fête son grand retour dans le calendrier du FIA World Rally Championship. C’est l’un des 3 nouveaux rallyes de la saison, avec le Rallye Safari du Kenya, et le Rallye du Japon, très attendus par les fans et joueurs de WRC.

Dans ce tout nouveau rallye, les joueurs de WRC 9 seront mis à l’épreuve le long des côtes abruptes et des terres sauvages des alentours de la ville d’Auckland, au cœur de l’Ile du Nord.
« Les routes de Nouvelle-Zélande figurent parmi les plus belles et les plus appréciées de l’histoire du Championnat. » indique Benoît Gomes, Lead Level Designer chez KT Racing. « Réputé pour ses enchaînements de virages rapides et son rythme très soutenu, ce sont aussi sont des paysages à couper le souffle qui font de ce rallye une expérience si particulière. Un long travail préparatoire nous a permis de reproduire le plus fidèlement possible la végétation luxuriante, les éclairages, les points de vue uniques sur l’océan, ainsi que la topographie et la surface des routes, principalement composée de gravier. Nous sommes convaincus que les joueurs de WRC 9 se plairont à relever ce nouveau challenge autant que nous. » conclut Benoît Gomes. »

Lageekroom

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *