Avis : Spider-Man – Le retour de Silver, que vaut ce troisième et dernier DLC ?

Après un premier DLC mitigé et un 2ème essai plus loupé qu’autre chose, il est temps de conclure cette arc Hammerhead avec le dernier DLC du season pass : le retour de Silver. Encore une fois, qui dit nouveau DLC dit map « clean » dont les activités présentes ne concernent que le DLC en cours.


Après le cliffhanger à la fin du 2ème DLC, Hammerhead s’échappe, Silver se rend à NYC pour mettre fin à ses activités, puis deviendra au final notre allié. Nous en savons un peu plus sur les agissements de cette dernière et pourquoi elle vient en « renfort » auprès de Spidey. Une variante des ennemis déjà connus apparaît dans ce contenu, et autant vous le dire de suite : vous ne verrez plus que ce genre d’ennemis et la majorité des affrontements se résumera à vous mettre face à plusieurs dizaines d’adversaires à la fois… Autant dire que de ce côté-là, le DLC ne fera clairement pas le taff hormis pour le boss final (et encore). Il m’aura fallu à peine plus d’une heure pour aller en ligne droite au boss de fin et voir le générique du season pass, et une heure supplémentaire pour terminer le reste. Pour une conclusion, nous nous attendions à du lourd et une fin en apothéose, mais ce DLC restera finalement dans la lignée des précédents : on garde une recette connue, et on prend peu de risques. Au niveau du contenu, on reste également en terrain connu : Screwball, quelques crimes, des places fortes à prendre, et l’ajout de 9 collectibles. C’est bien maigre…



Le jeu d’origine m’avait convaincu : il était plaisant de parcourir la grand pomme dans le costume de Spider-Man et j’avais hâte de pouvoir me lancer dans les DLC ! Je m’aperçois malheureusement qu’ils ne font que prolonger un peu l’aventure sans apporter de réels plus. Mais si vous aviez accroché au jeu de base et qu’il vous en faut encore plus, allez-y, car la recette est toujours autant maîtrisée. A l’inverse, si le jeu vous a plu mais sans clairement vous emballer, gardez vos billets pour autre chose : le contenu se repose un peu trop sur ses acquis sans chercher une réelle fraîcheur. A se demander si ces DLC n’auraient pas pu/du être inclus au jeu de base de suite, quand on voit la rapidité à laquelle il ont été disponibles (dans les 3 mois après la sortie initiale, rappelons-le).


Avis rédigé par Hervé/Aeons

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *