Avis Bande dessinée : Sonic The Hedgehog Tome 1 et Tome 2 chez Mana Books

On ne présente plus Sonic, le hérisson bleu, mascotte de Sega depuis 1991. Ce dernier a connu des hauts, comme lors de l’époque Megadrive, avant de connaître des bas, avec des opus à la qualité variante. Dernièrement, il a surtout brillé dans Sonic Generations et dans Sonic Mania (et la version Plus), alors que Sonic Forces a eu plus de mal à convaincre. Mais le hérisson le plus rapide de l’univers ne s’est pas arrêté aux jeux vidéo. Outre un film en préparation qui fait déjà couler pas mal d’encre (à tel point que le design de Sonic va être revu) et un Team Sonic Racing en préparation, il évolue également en comics / bandes-dessinées et au travers de séries animées, sans parler des produits dérivés. Sans vous faire le topo complet de toutes les adaptations qui existent, je tiens à vous parler aujourd’hui de la récente production de Mana Books sobrement intitulée Sonic The Hedgehog… 


Avis Bande dessinée : Sonic The Hedgehog Tome 1 et Tome 2 chez Mana Books blog jeux video BDA la plume, on retrouve Ian Flynn, écrivain américain bien connu des fans de la licence puisqu’il a notamment œuvré sur la série Sonic The Hedgehog pour Archie Comics, sur Sonic Universe ou encore sur la série animée Sonic Boom. Pour ces nouvelles BD (réalisées pour IDW Publishing), Ian Flynn s’est entouré de collaborateurs proches avec lesquels il a l’habitude de travailler, comme Tracy Yardley, Adam Bryce Thomas, Jennifer Hernandez et Evan Stanley, tous les quatre s’étant occupés des illustrations. Bien entendu, je n’oublie pas de citer Matt Herms et Heather Breckel qui ont travaillé sur la colorisation ou encore Jim Amash et Bob Smith en charge de l’encrage. Je n’oublie pas non plus Tyson Hesse, l’artiste qui a produit plusieurs artworks, tous aussi précis et magnifiques les uns que les autres (c’est à lui que l’on doit les mini-séries animées Sonic Mania Adventures et Team Sonic Racing Overdrive).


Avis Bande dessinée : Sonic The Hedgehog Tome 1 et Tome 2 chez Mana Books blog jeux video BD


Ceci étant dit, on comprend mieux pourquoi les planches sont aussi séduisantes. Les dessins sont respectueux des personnages originaux, les contours sont volontairement épais et la colorisation est très précise, les dessins étant vraiment superbes et haut en couleurs. Il y a un bon travail sur les ombrages et les dessinateurs ont réussi à matérialiser la vitesse de Sonic par le biais de plusieurs effets graphiques différents. Cela évite la redondance d’un même effet utilisé ad nauseam, ce qui a de quoi ravir le lecteur. Bien entendu, contrairement à une série animée ou aux jeux vidéo, ils ont dû rivaliser d’astuces pour donner cet effet de mouvement à des images fixes, allant même jusqu’à jouer avec l’enchaînement des vignettes pour dynamiser l’action. Seuls quelques plans plus larges donnent un rendu plus simpliste ou laissent transparaître quelques couleurs un peu plus ternes. Rien qui ne vient entacher le plaisir d’enchaîner les pages, surtout que la grande majorité des dessins fourmillent de détails. Il y a un vrai travail sur les environnements. Bref, c’est beau, c’est dynamique, c’est coloré, c’est le Sonic que l’on connaît et que l’on aime. Les artworks qui font la transition entre les chapitres et qui se multiplient à la fin de l’ouvrage sont presque comme une sorte de fan-service, avec un vrai coup de cœur pour le travail de Tyson Hesse et de Jonathan Gray, leur style ressortant clairement du lot.

Côté histoire, le tome 1, Le Hérisson contre-attaque, nous permet de retrouver Sonic alors que le Dr Eggman a été vaincu. Les amis du hérisson sont éparpillés et la Résistance s’est formée pour éliminer les quelques Badniks qui errent encore. Néanmoins, les apparences semblaient trompeuses, les Badniks s’avèrent plus nombreux que prévu… Pire, ils commencent à s’organiser pour attaquer, voire même à créer des pièges. Cela ne ressemble pas au Dr Eggman, qui n’a pas annoncé son retour en grande pompe… Sonic part donc en quête de réponses, avec son célèbre aplomb et son arrogance qui donne droit à quelques répliques à l’humour savamment dosé. Je ne vais pas vous spoiler, la réponse présumée à l’intrigue étant donnée à la 90ème page (la dernière de l’histoire), mais je dois avouer que je suis un peu sur la réserve concernant le scénario de ce premier tome. Chaque chapitre est plus un prétexte pour amener Sonic voir un de ses anciens amis (Tails, Amy Rose, Knuckles et Blaze), tout en introduisant Tangle, un nouveau personnage, et en revenant sur le concept des Wisps, les créatures extraterrestres aperçues dans Sonic Colours ou encore Sonic Forces. Quelques clins d’œil sont bien présents pour les fans et j’imagine aisément que ce choix vise surtout à accueillir un nouveau public, sans le perdre dans un univers déjà assez riche. Au moins, les personnalités de chacun sont bien respectées et c’est un plaisir de voir quelques séquences, comme les attaques combinées de Sonic avec Tails ou encore celles de Sonic et d’Amy, sans parler de notre Knuckles qui ne demande rien d’autre que de botter les fesses des Badniks et autres méchants qui se dresseraient devant lui…


Avis Bande dessinée : Sonic The Hedgehog Tome 1 et Tome 2 chez Mana Books blog jeux video BD


Avis Bande dessinée : Sonic The Hedgehog Tome 1 et Tome 2 chez Mana Books blog jeux video BDPour le Tome 2, le bien nommé Le retour du Dr Eggman, l’équipe du premier a été réduite, Jennifer Hernandez, Heather Breckel et Bob Smith n’ayant pas participé au projet. Rien ne change pour autant sur la qualité visuelle de l’ensemble, les dessinateurs ayant un certain talent pour la mise en scène, le travail sur les détails et les expressions. Quant à Matt Herms, il suffit de voir ses collaborations avec Jonathan Gray ou Evan Stanley pour voir que le coloriste est doué. Non seulement ce Tome 2 est visuellement agréable, mais en plus il se paie le luxe d’offrir une histoire qui décolle. Les faux semblants, la question du jugement sur la personne en fonction de sa version présente ou de ses erreurs passées, voilà déjà deux sujets de réflexion qui sont développés dans ce tome pour notre plus grand plaisir. C’est aussi l’occasion pour Ian Flynn d’intégrer toujours plus de références à l’univers de Sonic, notamment lors d’une rencontre de haut vol entre Sonic et Shadow. On a également plaisir à retrouver Rouge ou l’équipe des Chaotix, sans parler d’un autre personnage cher à la licence que je n’évoquerai pas ici pour éviter tout spoiler. La lecture est rapide, j’ai l’impression qu’il y a plus de planches dont l’enchaînement des vignettes assure le dynamisme des affrontements. L’humour est toujours présent et lorsqu’un mystère est résolu, il ne fait qu’en amener un autre. Bref, un vrai régal à lire, d’autant que la fin de l’histoire donne clairement envie de se plonger dans le Tome 3, tome qui ne sera pas disponible avant le 5 septembre prochain…


Avis Bande dessinée : Sonic The Hedgehog Tome 1 et Tome 2 chez Mana Books blog jeux video BD


Etant un fan de Sonic depuis ma plus tendre enfance, je suis ravi d’avoir pu lire les deux tomes de ce Sonic the Hedgehog. Si le premier tome a du mal à démarrer au niveau du scénario, misant surtout sur la répétitivité de la mise en avant de l’interrogation pour savoir si le Dr Eggman se cache ou non derrière les événements qui surviennent, le deuxième s’envole pour nous proposer une intrigue mieux ficelée, avec quelques rebondissements et surtout avec deux sujets de réflexion importants. Ces derniers sont en plus bien amenés et bien traités, notamment lors d’un dialogue de qualité entre Sonic et Shadow. Je suis également sous le charme des visuels, les dessinateurs ayant fait de l’excellent travail, sans oublier la touche de Matt Herms qui assure une colorisation au poil. Ajoutez à cela du fan-service, un petit tour de plusieurs personnages emblématiques de la licence et vous obtenez une œuvre qui a toute mon attention. Désormais, j’attends avec impatience la suite !


Article rédigé par Vincent – Lageekroom

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *