L’Expérience Interdite / Flatliners version 2017 : le remake qui sert à rien

Commençons par une précision : nous n’avons strictement rien contre les suites, remakes, ou encore reboots. Au contraire, une nouvelle version / vision d’un film par un autre réalisateur (ou pourquoi pas celui d’origine) peut apporter de la fraîcheur et enrichir l’oeuvre de base. Nous avons dans le cas présent affaire à un remake pur et dur : même histoire, mêmes thématiques, mêmes rebondissements : L’Expérience Interdite version 2017 n’apporte pas grand chose au matériau d’origine, et s’avère même nettement moins bon. Notre avis ci-dessous !


Résultat de recherche d'images pour "flatliners"


L’Expérience Interdite de Joel Schumacher date déjà de 1990 ! Le film a forcément vieilli, mais reste toujours aussi bon, avec une bande d’acteurs au top, dont Julia Roberts ou encore Kiefer Sutherland (que l’on retrouve ici dans un autre rôle) ! Pourquoi donc proposer un remake de ce film en 2017 ? Le mystère reste entier, mais Sony Pictures a du voir là l’occasion de faire un peu de pognon. C’est raté, tant le film est décevant, et bien souvent mauvais.

Pourtant, l’idée de base reste excellente : celle de jeunes médecins souhaitant découvrir ce qu’il se passe après la mort. En se provoquant volontairement des crises cardiaques, Marlo, Courtney ou encore Ray souhaitent vivre des expériences de mort imminente. Se plongeant dans la mort pendant de longues minutes avant de se faire réanimer, nos médecins vont vivre bien plus que de simples visions d’après mort, et tout ceci ira même jusqu’à les hanter dans leur vie de tous les jours. Tout ne se passe pas comme prévu et certains souffrent de visions terrifiantes : à eux de découvrir ce qu’il se passe dans leur quotidien.


Résultat de recherche d'images pour "flatliners"


L’idée est bonne, mais la réalisation est bien loin du compte, malgré un casting pas vilain, Ellen Page en tête. En fait, Flatliners ne sait pas sur quel pied danser : film d’ado ? film d’horreur ? film scientifique ? Il n’est rien de tout ça et le mélange ne fonctionne pas du tout. Certaines scènes sont d’ailleurs complètement inutiles et à la limite du ridicule… et lorsque le film tente de faire peur, il le fait de manière vraiment aseptisée. C’est dommage, car le potentiel « peur » est bel et bien là par moments, avec des visions qui auraient pu être vraiment flippantes. Les personnages auraient gagné à être davantage développés, surtout leur passé (en lien avec leurs visions et cauchemars), et leur chute psychologique aurait pu (du) être mieux expliquée.

Finalement, on ne s’attache à aucun d’entre eux, et on se fout pas mal de ce qui pourrait leur arriver. L’idée de vivre des expériences de mort imminente est vraiment excellente et donne parfois lieu à des scènes plutôt travaillées… mais nous sommes restés sur notre faim.


Image associée


Le film tente pourtant de mettre en place l’intrigue, et les enjeux qui vont avec… jusqu’aux 30 dernières minutes complètement rushées. Le mot rédemption aurait pu être au coeur des histoires de chacun, mais rien n’est expliqué. Et lorsqu’un personnage comprend par quel moyen il pourra se débarrasser de ses vieux démons… le film est quasi terminé. Il est également dommage que certains acteurs fassent le strict minimum… on sent que le film se veut tout public et tout ceci ne vole pas très haut. Rien n’est approfondi, et on reste constamment en surface. On en attendait beaucoup plus !



Flatliners est l’exemple type du remake inutile. Cette nouvelle version n’apporte rien, et se veut bien radine en développement et en explications. On sent que le studio a souhaité proposer un film tout public, et c’est franchement naze. Des scènes pour les ados, des dialogues creux, de l’incohérence en veux-tu en voilà, de l’horreur de bas étage, et quelques effets spéciaux histoire de claquer du pognon… Non, vraiment, le film est une déception.


Lageekroom

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *