TEST : Atelier Lydie & Suelle : The Alchemists and the Mysterious Paintings

Atelier Lydie & Suelle : The Alchemists and the Mysterious Paintings reste un titre encore trop méconnu par chez nous. La licence existe pourtant depuis de nombreuses années, et ce nouvel épisode vient conclure la trilogie entamée avec Atelier Sophie : The Alchemist of the Mysterious Book et Atelier Firis : The Alchemist and the Mysterious Journey. Voyons voir ce que ce nouvel épisode a dans le ventre.


Les 2 frangines sont aspirées dans une peinture, qui les envoie dans un monde féerique. Le but du jeu sera de découvrir les différentes peintures et les différents mondes qui vous entourent, et entrer dans ce qui fait le cœur du jeu : l’alchimie. Concrètement, vous incarnez les 2 héroïnes dans des zones plus ou moins grandes (attention, point de monde ouvert dans cet opus), à la recherche d’ingrédients pour concocter tout ce qu’il faudra pour vous défaire de vos ennemis. Le concept du jeu s’avère vraiment très addictif, et on y reviendra souvent pour tenter de trouver l’ingrédient manquant à votre mélange. Attention, le tout peut paraître un poil compliqué pour les nouveaux arrivants, qui risquent d’être un peu perdus dans les menus du jeu. Il faut néanmoins préciser que la progression de chapitre en chapitre se fait sans limite de temps. Bien que la narration soit imparfaite et que le jeu peine à faire ressentir certaines émotions au joueur, l’humour fait souvent mouche, et le jeu donne facilement le sourire. La capitaine Bakken est particulièrement réussi en terme d’écriture. Toutes les actions à effectuer seront listées sur le carnet de notes de nos héroïnes, et il s’agira de faire grimper la notoriété de l’atelier pour progresser, via les quêtes principales et pas mal d’objectifs secondaires.

Du côté de l’alchimie, nous avons face à nous un système à damier ou il s’agira de placer un ingrédient catalyseur ainsi que des ingrédients supplémentaires afin de créer des objets. La liste d’objets à créer est plutôt limitée dans un premier temps mais s’enrichit rapidement, et on pourra se confectionner des bombes ou autres armements, ainsi que des moyens de défense, à utiliser lors des combats. On prendra donc plaisir à dégommer les ennemis pour espérer mettre la main sur l’ingrédient idéal. Des cases bonus permettront même de varier les plaisirs.

Les combats, vous l’aurez compris, sont également au rendez-vous, en mode JRPG ! Comprenez par là que vous allez devoir affronter vos adversaires en tour par tour, et l’alchimie pourra bien évidemment être utilisée.  L’univers du jeu est vraiment travaillé et dégage une personnalité propre. On prend plaisir à découvrir les environnements, les nouveaux ennemis, et à fouiller un peu partout. Un système de temps est également de la partie, vous proposant de jouer à différentes heures, la météo pouvant être changeante. Cela aura un impact, forcément, sur les objets à trouver.



Techniquement, nous avons eu la version Nintendo Switch entre les mains. Le jeu est plutôt joli et coloré et la direction artistique est efficace, mais quelques défauts techniques viennent gâcher la fête, comme ces textures baveuses ou le frame rate pas toujours au point. Cette version Switch reste en deçà de son homologue PS4, ce qui est assez regrettable. Du côté de la bande son et des voix des personnages, c’est du tout bon ! On regrettera tout de même des cut-scenes à rallonge et des dialogues pas toujours très inspirés. De plus, le jeu est intégralement en anglais. On mettra donc de côté le scénario du jeu, assez prévisible et manquant d’intérêt, pour se concentrer sur le plaisir de la découverte. Nous avons affaire à un jeu typiquement japonais, et cela se ressent parfois beaucoup.

Ce dernier Atelier Lydie est un jeu vraiment plaisant, si l’on met de côté son scénario en retrait et ses dialogues un peu longuets. Les systèmes d’alchimie et de combat se marient bien dans ce jeu qui pousse à la recherche et à l’exploration, et dont la durée de vie dépasse facilement les 50h pour en voir le bout. Les personnages sont attachants, la direction artistique est travaillée, et le titre se parcourt avec plaisir. Si vous aimez le genre et cette série, vous ne serez pas déçus, malgré quelques petits soucis techniques et des zones de jeu un peu restreintes.


Les +

  • personnages attachants
  • direction artistique top
  • excellente durée de vie
  • pas mal d’humour
  • un mode facile pour les débutants
  • le mélange alchimie/combat qui fonctionne bien
  • la bande son très plaisante
  • un concept addictif

Les –

  • le scénario, pas top
  • un peu répétitif à la longue
  • narration un peu lourde
  • une version Switch en deçà graphiquement
  • intégralement en anglais

Lageekroom

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *