TEST : GRID, un reboot classique mais efficace

Nous avons toujours apprécié la licence GRID (qui a succédé à la série TOCA ayant fait notre bonheur sur PlayStation) depuis ses débuts sur Xbox 360 en 2008, bien que nous n’ayons jamais posé nos paluches sur le dernier opus intitulé GRID Autosport, adapté récemment sur Nintendo Switch. La licence s’offre aujourd’hui un reboot, sobrement intitulé GRID, et c’est ce dernier opus que nous avons entre les mains. Ce retour est-il concluant ?


TEST : GRID, un reboot classique mais efficace blog jeux video lageekroom Codemasters


TEST : GRID, un reboot classique mais efficace blog jeux video lageekroom CodemastersPour résumer GRID en quelques mots, on dira que ce reboot reste classique dans son approche, son gameplay et son contenu, mais qu’il s’avère néanmoins efficace. Commençons par le contenu du jeu, qui propose de participer à un mode carrière ou à des courses en multi, sans oublier les parties personnalisées. Rien de bien original, et c’est dans la carrière que nous nous sommes plongés dans un premier temps. Le tout est très classique donc et demande au joueur d’enchaîner les courses. On pourra participer à six types de compétitions (Touring, Stock, Tuner, GT et les épreuves Fernando Alonso et Invitational) en choisissant l’ordre que l’on souhaite. L’avancée est plus que linéaire, mais tout le monde y trouvera son compte, car il n’est pas nécessaire de remporter les conditions d’une épreuve pour débloquer la suivante. C’est top pour les joueurs ne souhaitant pas se prendre la tête et découvrir les différents tracés.


TEST : GRID, un reboot classique mais efficace blog jeux video lageekroom Codemasters


Même si l’on progresse de manière machinale, le tout n’étant pas le moins du monde scénarisé, on ne s’ennuie pas et la variété est de mise d’autant plus que le but reste de gagner les courses avec un maximum de style pour engranger de l’XP et de l’argent à investir. Comme dans tous les jeux de course récents, il sera possible de gagner des niveaux, de débloquer de nouveaux véhicules et d’embaucher un équipier, que l’on pourra diriger durant les courses en lui donnant quelques ordres. On notera que l’IA est très agressive et que vous allez rapidement vous faire des ennemis si vous vous frottez de trop près à vos concurrents. Ceux-ci n’hésiteront pas à vous pousser ou vous rentrer dedans violemment, via le sytème « Nemesis », qui choisit donc vos rivaux pour la course. On apprécie le challenge, mais cette agressivité est parfois pénible, notamment au départ lorsque vous vous trouvez au milieu de la mêlée. Afin d’éviter cela, vous aurez la possibilité de participer à un tour de qualification pour gratter quelques places sur la ligne de départ.


TEST : GRID, un reboot classique mais efficace blog jeux video lageekroom Codemasters


GRID est un jeu d’arcade, et il le reste même si vous désactivez les quelques aides à la conduite. La prise en main est donc immédiate et vraiment agréable. Attention toutefois, nous avons trouvé les véhicules légers, bien loin du poids de ceux de Wreckfest pour ne citer que lui. Le moteur physique n’est d’ailleurs pas toujours nickel, et certaines réactions sont un peu étranges, notamment lors des collisions. Mis à part ce petit bémol, qui fera fuir les fans de simulation adeptes de transferts de masse, c’est du tout bon. La prise en main est rapide et la sensation de vitesse excellente. On s’amuse après seulement quelques tours de piste, et c’est bien là le principal. On ressent néanmoins bien les différences entre les différentes classes de véhicule, et il sera possible de piloter plus de 60 bolides superbement modélisés. L’aspect sonore est de son côté exemplaire. Les bruits des moteurs sont parfaitement crédibles et on sent nettement la différence en passant d’une vue à l’autre. La vue volant est top en terme d’immersion, encore plus lorsque les conditions climatiques se dégradent. Bien que le jeu ne propose pas de météo dynamique comme dans WRC 8, qui les gérait de bien belle manière, il est possible de se la donner sous la pluie, de nuit, ou sous un soleil de plomb. Techniquement, GRID tourne comme une horloge à 60 images par seconde, ne lésinant pas sur les effets de lumière sur la route ou encore sur les carrosseries. C’est souvent très beau, malgré un certain manque de variété dans les environnements (San Francisco, Silverstone, Sepang ou encore Indianapolis pour un total de 12 environnements).


TEST : GRID, un reboot classique mais efficace blog jeux video lageekroom Codemasters


Nous avons passé un excellent moment sur GRID, qui reste malgré tout très classique dans son gameplay et ses modes de jeu. Si on ne retrouvera aucune folie dans le titre de Codemasters, on sent la maîtrise des développeurs qui parviennent à nous accrocher dès les premières courses, à condition bien entendu d’aimer le côté arcade du jeu. Si vous n’êtes pas trop regardant sur le poids des véhicules et que vous avez envie d’enchaîner les courses sans vous prendre la tête, GRID est idéal et son aspect technique le rend encore plus attrayant. Le jeu est beau et fluide, et la prise en main immédiate le rend agréable dès les premières courses. La licence effectue donc un chouette retour, même si un prix de vente un peu plus doux aurait été préférable du fait du contenu un peu chiche.


Les +

  • prise en main immédiate
  • conduite arcade efficace
  • épreuves nombreuses et variées
  • fluidité au top
  • souvent très beau, avec des effets climatiques réussis
  • les voitures parfaitement modélisées
  • l’IA qui propose un bon challenge…

Les –

  • … mais qui s’avère parfois trop agressive
  • la carrière très linéaire et très classique
  • manque de contenu
  • des circuits qui laissent une impression de déjà-vu

Lageekroom

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *