TEST PSVR : Déraciné, From Software vous invite dans son orphelinat

Si vous n’avez pas encore ressorti votre PSVR à l’occasion de la sortie de Moss ou encore du génial Astro Bot, il est temps de le faire ! Sony propose aux adeptes de réalité virtuelle de bien chouettes expériences visuelles et sonores, à l’image de Tetris Effect, et c’est From Software qui sera à la baguette de notre test du jour. Déraciné vient d’arriver et nous vous en parlons sans plus attendre !


Test Déraciné PS4 PSVR Lageekroom Blog Gaming From Software Sony


From Software ? Oui, ce sont bien les lascars derrière la saga Dark Souls, qui vous aura sans aucun doute fait péter quelques boulons. Rassurez-vous, le rythme et l’ambiance de Déraciné sont tout autre. Dans ce jeu jouable aux PSMoves, vous incarnez un esprit évoluant dans un univers ou le temps est figé, dans un orphelinat plus précisément. Le début du jeu laisse un peu perplexe, le temps que l’on assimile bien les mécaniques de jeu et les objectifs, l’histoire se dévoilant au fur et à mesure et jouant avec le temps. Vous devrez interagir avec les enfants afin de déclencher des dialogues et ainsi découvrir vos objectifs, et il faudra la plupart du temps changer le cours des choses en intervenant « physiquement ». Certains enfants remarqueront ou ressentiront votre présence, d’autres non, et l’ambiance est clairement travaillée et réussie.

Dans Déraciné, il faudra explorer l’orphelinat afin de découvrir ses objectifs, que l’on pourra également consulter sur sa montre Gousset. La jouabilité est très intuitive et ne manque pas de précision, mais les possibilités offertes par la VR seront finalement assez simples, et il s’agira par exemple de dénicher 8 pièces cachées dans les décors pour allonger une durée de vie qui ne dépasse pas les 5 heures. Vous aurez également la possibilité, via une bague spéciale, d’absorber la vie pour la transférer ailleurs, dans une plante par exemple. Le jeu vous laisse découvrir les objectifs, et il arrive parfois de tourner en rond sans trop savoir ou aller. Les zones à explorer restent limitées, et des chats noirs vous bloqueront l’accès à certains endroits, mais le tout s’avère assez vaste pour se sentir libre. Les déplacement se font via téléportation, et le tout ne donne à aucun moment la nausée. Partager des moments de vie avec les enfants et entrer dans leur quotidien sera bien souvent très intéressant, et ce qui commence comme une promenade de santé va vite révéler des secrets bien plus sombres.


Test Déraciné PS4 PSVR Lageekroom Blog Gaming From Software Sony


Le jeu est plutôt facile, malgré le manque d’indications, mais certaines interactions seront originales et surprenantes, comme le fait de faire éternuer un enfant en lui chatouillant le nez pour faire changer les choses. Certains passages sont vraiment excellents, comme lorsque les enfants préparent une répétition de musique en votre honneur. Le jeu est vraiment très beau et bénéficie d’une chouette direction artistique. Le travail réalisé est d’une grande qualité et on prend plaisir à visiter chaque pièce de l’orphelinat et ses extérieurs. C’est globalement net et l’aliasing se fait discret. Les personnages sont également réussis et plutôt détaillés, arborant un léger côté « porcelaine » pas déplaisant. Fouiner les environnements, ouvrir les tiroirs et soulever certains objets permettra d’en apprendre plus sur l’histoire, les enfants, et leur directeur. Bien que l’ambiance musicale soit répétitive, avec un thème principal qui tourne souvent en boucle, le tout est très immersif et poétique, et intégralement doublé en français ! Une excellente chose, qui permet d’éviter de se coltiner des sous-titres souvent gênants en VR.

Déraciné est une expérience unique et propose de chouettes idées, avec son univers figé que l’on remet en mouvement en changeant le cours des choses. Les enfants sont attachants et les différents chapitres arrivent à se renouveler, malgré des errances parfois pénibles dans l’orphelinat. L’ambiance est excellente, qu’elle soit visuelle ou sonore, et l’immersion est au rendez-vous avec les PSMoves. On aurait aimé un rythme un peu plus soutenu, quelques heures de plus et une utilisation plus poussée de la VR, mais le résultat reste convainquant. Déraciné est une réussite et prouve, une fois encore, que le PSVR a un sacré potentiel, et surtout de beaux jours devant lui !



Les +

  • direction artistique réussie
  • une ambiance excellente
  • les enfants, attachants
  • une histoire qui monte en suspense
  • jouabilité précise
  • aucune sensation de nausée
  • c’est beau !
  • intégralement en français !

Les –

  • trop court
  • la VR aurait pu être encore mieux exploitée
  • doublage français parfois moyen
  • un rythme pas toujours maîtrisé


Lageekroom

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *