TEST : Rage 2, le FPS open world tient-il ses promesses ?

Les gros moteurs et les flingues surpuissants sont là ! Rage 2 déboule sur consoles et PC, 8 ans après un premier opus franchement sympa. Cette fois-ci, Bethesda s’est offert les services d’ID Software pour la partie FPS du titre, et d’Avalanche Studios pour l’aspect open world. Le résultat est-il à la hauteur des attentes ?


test Rage 2 Bethesda ID Software Avalanche Studios FPS open world blog jeux video gamingGunfights survoltés, courses poursuites à la Mad Max, open world proposant diverses activités… Rage 2 a tout pour plaire. Le jeu prend place 20 ans après son prédécesseur, et la paix tant attendue n’est pas arrivée, la faute au Général Cross, grand méchant impitoyable qui ne l’entend pas de cette oreille. Après avoir récupéré l’armure d’un Ranger mort au combat, ce sera à vous de rétablir l’équilibre, tel l’élu… A ceci près qu’il va falloir défoncer tout ce qui bouge ! Rage 2 propose en effet au joueur tout le savoir d’ID Software en la matière, avec des affrontements jouissifs et nerveux, dans lesquels les cadavres s’empilent et les corps volent comme des pantins. Des améliorations seront à débloquer dans des Arches, procurant des pouvoirs spéciaux à votre personnage, pour par exemple provoquer une onde de choc au sol ou envoyer valser vos ennemis tel un Dark Vador en colère. L’armement ne sera pas en reste (malgré un nombre d’armes un peu juste), et les arbres de compétences sont plutôt nombreux, permettant de débloquer un rechargement plus rapide ou des chargeurs de plus grande capacité. Cette évolution de votre personnage est plutôt intéressante et fait monter le jeu en puissance, et si les premiers gunfights sont assez basiques, les suivants vont clairement gagner en intensité et en vivacité, notamment après avoir augmenté la vitesse de sprint ou le double saut de votre personnage.


test Rage 2 Bethesda ID Software Avalanche Studios FPS open world blog jeux video gaming
Le jeu alterne entre le très joli…

Autre point important lié à l’exploration : les phases en véhicule. Environ 15 bolides sont à débloquer et Rage 2 permet également, comme le premier opus, de participer à des courses dans le Wasteland pour gagner, une fois encore, des améliorations (vitesse, blindage, maniabilité, esthétique de la voiture, missiles). Le pilotage est vraiment bon et facile à prendre en main, et vous allez rapidement faire péter le frein à main tout en mitraillant les convois que vous aller croiser. Déjà rodés sur l’excellent Mad Max, les développeurs d’Avalanche Studios remettent ça et proposent une nouvelle fois des poursuites vraiment cool, violentes et explosives. Le kiffe est bel et bien là, et attaquer les convois (composés de camions blindés et véhicules qui le protègent) est vraiment excellent. La map est de taille correcte et les environnements parviennent à proposer une certaine variété (désert, marais…), plusieurs villes étant accessibles. C’est dans ces lieux que vous débloquerez vos missions principales et secondaires, et pourrez croiser marchands, vendeurs ambulants ou autres PNJ.


test Rage 2 Bethesda ID Software Avalanche Studios FPS open world blog jeux video gaming
Et le franchement moyen…

Vous alternerez lieux ouverts et d’autres plus confinés lors de vos missions. En ligne droite, Rage 2 est plutôt court, et il faudra moins de 10h pour en voir le bout. Si vous ne comptez pas le terminer plus en profondeur et découvrir la map et les objectifs secondaires, nous vous conseillons fortement d’attendre une baisse de prix. Dans le cas contraire, la durée de vie atteindra les 30h pour terminer de nettoyer les bases ennemis, barrages ou autres cités infestés de sales lascars. Les activités annexes tentent d’apporter une certaine diversité, et comme dans un Far Cry 5 par exemple, il faudra monter en niveau dans les différentes zones pour débloquer de nouveaux contenus. Pour un open world, Rage 2 reste néanmoins assez avare en contenu, et risque d’en décevoir plus d’un, le tout étant assez répétitif. On se contente en gros de rouler d’un point A à un point B et de faire le ménage ou de dénicher des coffres ou la dépouille d’un ranger mort au combat. On sent que le jeu a voulu associer la nervosité des phases FPS d’ID Software avec l’expérience d’Avalanche Studios pour l’open world, mais sans vraiment trouver la bonne alchimie. De notre côté, nous y avons joué par petites sessions, et nous y sommes revenus à chaque fois avec plaisir, mais il manque malgré tout un petit quelque chose. L’histoire passe également en second plan, malgré une bonne dose de personnages sortant de l’ordinaire et avec des tronches bien à eux. Les dialogues en français sont de bonne facture, mais le côté série B tranche quelque peu avec les ambitions du monde proposé. Nous aimons l’humour, mais aurions préféré un peu plus de sérieux dans certaines circonstances.


test Rage 2 Bethesda ID Software Avalanche Studios FPS open world blog jeux video gaming
On fait moins le malin maintenant !

Mais notre réelle déception réside dans l’aspect graphique du titre, et c’est clairement une surprise. Commençons pas le bon point : Rage 2 tourne en 60 images par seconde, et le jeu est fluide en toutes circonstances. Cela donne une sacrée pêche aux séquences d’actions et la jouabilité n’en est que plus nerveuse. Le jeu propose également de chouettes explosions, notamment lors des poursuites, et certains effets graphiques font clairement le job (soleil couchant, rochers qui se brisent au passage du véhicule). Mais Rage 2 passe trop souvent du « plutôt chouette » au « bordel mais c’est flou » ! Il faut avouer que la résolution en 1080p n’aide pas à proposer une finesse graphique : l’aliasing est très présent et le jeu est globalement flou, et à quelques mètres seulement. Ajoutez à cela du clipping, la végétation parfois ratée et des bugs d’interface ou de collision, et vous comprendrez que la finition n’est pas au rendez-vous. Encore une fois, le jeu donne l’impression que les 2 studios majeurs à son développement ont travaillé chacun de leur côté, et que le tout a été « collé » sans réelle finition. C’est vraiment dommage, et le gap entre les trailers et la réalité est plutôt grand, ce qui nous a parfois gâché notre immersion. Et encore, le jeu a été testé sur Xbox One X (il est optimisé sur cette console)… On n’imagine même pas le rendu sur la Xbox One standard, en 900p.


test Rage 2 Bethesda ID Software Avalanche Studios FPS open world blog jeux video gaming
Certains décors sont très… Colorés

Rage 2 est un excellent défouloir et sa prise en main immédiate fait que l’on enchaîne les premiers gunfights et les attaques de convoi avec la banane. Le jeu est nerveux et souvent jouissif, et les nombreuses améliorations poussent à l’exploration. Malheureusement, le monde ouvert de Rage 2 n’est pas aussi riche qu’il n’en a l’air, et il manque quelques missions principales et un vrai scénario pour réellement accrocher le joueur sur le long terme. Techniquement, nous avons été déçu, et les textures floues et l’aliasing gâchent un peu le plaisir, malgré de chouettes effets graphiques et des panoramas qui claquent. Une mise à jour en 4K serait clairement la bienvenue histoire d’affiner tout ça, en espérant également que les développeurs corrigent les quelques bugs qui entravent la progression. Espérons que le jeu saura se bonifier dans les semaines à venir !


Les +

  • les gunfights made in ID Software, nerveux et jouissifs
  • les « pouvoirs » de votre personnage, vraiment classes
  • bien violent comme on aime
  • les attaques de convoi, excellentes
  • une bonne grosse dose d’action qui fait du bien
  • ça tourne nickel en 60 fps
  • la map plutôt grande et variée
  • intégralement en VF
  • quelques décors sont franchement jolis…

Les –

  • …mais d’autres le sont beaucoup moins
  • c’est flou !!
  • pas mal de soucis techniques (aliasing, clipping, bugs de collision)
  • l’open world, trop vide
  • très court en ligne droite
  • l’armement, un peu limité

test Rage 2 Bethesda ID Software Avalanche Studios FPS open world blog jeux video gaming
Vous croiserez de sacrées gueules durant votre aventure

Lageekroom

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *