TEST : Sniper : Ghost Warrior Contracts revoit sa copie… Pour le meilleur ?

La saga Sniper : Ghost Warrior, c’est notre petit plaisir coupable ! Mais il faut avouer que le dernier opus en date, Sniper : Ghost Warrior 3, était une réelle déception et que son monde ouvert ne fonctionnait pas du tout ! Heureusement, les développeurs polonais de CI Games ont revu leur copie et proposent cette fois-ci une expérience proche des derniers Hitman, avec des cartes relativement grandes aux objectifs divers. Un changement réussi ?


TEST : Sniper: Ghost Warrior Contracts revoit sa copie... Pour le meilleur ? blog jeux video lageekroomDisons le tout de suite : Sniper: Ghost Warrior Contracts est un jeu imparfait qui manque de budget, mais ce nouvel opus est bien meilleur que le précédent. Nous avons ici affaire à un spin-off, et le scénario tient sur un timbre post, mais on s’en fout ! En gros, vous incarnez Seeker, tireur d’élite et tueur à gages devant remplir des missions pour un mystérieux commanditaire. Équipé de votre fusil et d’autres armes plutôt classiques, Seeker disposera également d’un masque high tech permettant d’afficher une interface en temps réel en réalité augmentée, afin de voir ses objectifs, cibler ses ennemis, évaluer les distances ou encore voir à travers les murs via une des améliorations à débloquer. Une fois le briefing terminé, il est de temps de se lancer dans ses premiers contrats !


TEST : Sniper: Ghost Warrior Contracts revoit sa copie... Pour le meilleur ? blog jeux video lageekroom


Le jeu propose 5 grandes maps et de nombreux objectifs ! On retrouve une approche similaire aux derniers Hitman, et le joueur pourra aller ou bon lui semble et effectuer ses contrats dans l’ordre souhaité. Voler des documents, pirater un PC, assassiner une cible : à vous de vous organiser, et de choisir votre approche. On pourra par exemple prendre de la hauteur en escaladant un phare pour ajuster ses cibles de loin, tenter une approche furtive en passant par les canalisations ou encore foncer tête baissée tel un Terminator, ce qui n’est au passage pas l’intérêt d’un jeu du genre. En plus des objectifs principaux et secondaires, il sera possible de réaliser de nombreux défis, nécessitant par exemple d’interroger des ennemis ou de les tuer de certaine façon (à la suite, à la tête, de très loin…). Si le tout peut paraître un peu brouillon lorsque l’on se lance pour la première fois dans une map, les objectifs deviennent rapidement clairs et on s’organise en conséquence. On gagnera de l’argent en réalisant tous ces objectifs, qui permettra d’améliorer son arsenal (précision, puissance de tir, stabilité) et d’acheter de nouveaux équipements (grenades, munitions spéciales, viseurs améliorés). Le tout s’avère très classique mais la progression est assez agréable, et on se prend rapidement au jeu !


TEST : Sniper: Ghost Warrior Contracts revoit sa copie... Pour le meilleur ? blog jeux video lageekroom


Le fusil de sniper reste bien entendu l’élément central du gameplay, et son utilisation prendra tout son sens dans les modes de difficulté plus élevés. Le joueur devra trouver la position optimale, faire attention à la distance, au vent, le tout en prenant en compte les caméras de surveillance, les drones, et bien entendu les mouvements de vos ennemis. On retient son souffle, on ajuste sa cible, et la balle part, dans un ralenti du plus bel effet et toujours aussi jouissif, avec démembrements à la clé. Oui, le jeu est violent, et une bonne bastos en pleine poire fait mal, jusqu’à éclater la tronche en 2 dans une grosse gerbe de sang. Certains ennemis seront plus coriaces et mieux protégés, et poser des pièges pourra être une alternative. La discrétion est également importante, et certains défis demanderont par exemple d’assassiner sa cible principale et de remplir tous les objectifs en ne tuant personne d’autre. Le challenge est donc au rendez-vous ! Mais tout n’est pas rose, et si les phases de sniping sont assez jouissives, le reste est entaché par une IA par forcément au top. Bien souvent, vos ennemis auront du mal à vous voir à quelques mètres et il suffira parfois de se planquer dans l’herbe pour qu’ils cessent les recherches. Les réactions ennemies sont également un peu « spéciales », et ils auront tendance à faire des demi-tours sans aucune raison et à laisser leur petite tête dépasser, attendant de se prendre une bastos. On vous recommande donc d’augmenter la difficulté histoire de profiter d’un meilleur challenge.


TEST : Sniper: Ghost Warrior Contracts revoit sa copie... Pour le meilleur ? blog jeux video lageekroom


Techniquement, Sniper : Ghost Warrior Contracts est plutôt correct. Les environnements sibériens s’avèrent assez variés et quelques jolis effets de lumière viennent embellir le tout. On sent néanmoins un certain manque de budget, le flou s’invite régulièrement à la fête tandis que certaines textures font vraiment la tronche. Chaque zone est assez unique et le level design est travaillé, proposant différentes approches et des spots variés. La killcam reste toujours aussi jouissive mais met parfois en avant un poil de clipping. L’ambiance sonore est quant à elle de qualité, avec des bruitages réalistes et des musiques parfaitement dans le ton. Globalement, le résultat est donc tout à faire satisfaisant, d’autant plus qu’il faut préciser que le jeu n’est vendu que 35 euros dans le commerce. Il faudra bien entendu terminer un maximum d’objectifs pour profiter pleinement du jeu et augmenter une durée de vie qui dépassera difficilement les 12h.



Sniper : Ghost Warrior Contracts est de bien meilleure qualité que son prédécesseur. Le jeu reprend le système de grandes zones déjà vu dans les derniers Hitman, permettant de varier les approches et de remplir différents contrats. Même si le tout est un cran en dessous de la saga éditée par Warner, la faute à une IA très moyenne et une partie technique tout juste satisfaisante, on ne boudera pas notre plaisir, les jeux de sniper n’étant pas légion. La killcam est toujours aussi jouissive et on se prend facilement au jeu, améliorant son arsenal, son masque et sa combinaison pour devenir un tueur encore plus efficace. Avec ses 5 grandes zones, ses multiples objectifs et son prix de vente très correct, le jeu est vraiment sympathique et trouvera sa place dans votre ludothèque en période creuse. D’ici là, il aura peut être baissé en prix !


Les +

  • 5 grandes zones plutôt travaillées et variées
  • ambiance réussie
  • level design qui permet de varier les approches
  • l’arsenal, classique mais efficace, et améliorable
  • objectifs et défis nombreux
  • de jolis effets de lumière
  • la killcam, toujours aussi cool
  • les paramètres à prendre en compte pour réaliser le tir parfait
  • vendu à prix réduit

Les –

  • l’IA, pas au top
  • souvent flou, quelques textures moyennes
  • des bugs de collision fréquents
  • certains objectifs manquent de clarté
  • scénario au second plan

Lageekroom

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *