TEST : The Yakuza Remastered Collection, la compil qui claque !

On peut dire que les fans de la saga Yakuza sont gâtés ces dernières années, avec les très bons Kiwami 1 et 2, Yakuza 0 ou encore l’excellent spin-off Judgment, qui se payait même le luxe de proposer des sous-titres français (tous les tests de ces jeux sont à découvrir en fin d’article). Histoire de compléter notre collection Yakuza sur PS4, l’éditeur Koch Media propose en ce mois de février la Yakuza Remastered Collection. Nous allons voir ce qu’elle contient et si le travail réalisé sur les opus présents justifient l’achat !


TEST : The Yakuza Remastered Collection blog jeux video lageekroom SEGADisons le d’emblée : il faudra faire avec les sous-titres anglais une nouvelle fois. Si vous vous étiez habitués à la traduction française de qualité de Judgment, il va falloir cette fois-ci vous remettre à la langue de Shakespeare. La Yakuza Remastered Collection contient les jeux Yakuza 3 et Yakuza 4 sur un premier disque, puis Yakuza 5 sur un second disque. Ce dernier opus n’étant jamais sorti en boite chez nous (uniquement en dématérialisé), l’éditeur ajoute à cette édition un boitier PS3 de Yakuza 5, histoire de faire joli dans votre collection. Le tout est vraiment très chouette et fait vraiment plaisir, surtout pour des fans de la saga comme nous !


TEST : The Yakuza Remastered Collection blog jeux video lageekroom SEGA


Cette compilation étant vendue entre 45 et 60 euros suivant les enseignes, il est intéressant de voir si elle vaut son prix. Pour les collectionneurs que nous sommes, disposer de tous les épisodes sur PS4 (exception faite de Dead Souls) est une aubaine, et même si nous avons déjà terminé tous les opus de cette compilation, c’est avec grand plaisir que nous nous sommes plongés à nouveau dans l’histoire captivante de Yakuza 3 et dans celle mettant en scène les 4 personnages jouables de Yakuza 4. Quant aux allergiques au dématérialisé, ils pourront enfin découvrir Yakuza 5 en version physique. Mieux vaut tard que jamais ! En terme de durée de vie, on peut dire qu’on en a pour son argent. La saga Yakuza est réputée pour proposer un contenu de plus en plus conséquent à chaque nouvel opus, avec des histoire de plus en plus complexe et une tonne de mini-jeux. Pour tout terminer à 100%, il faudra compter au minimum 50h par épisode. En ligne droite, une petite vingtaine d’heures par jeu suffira, ce qui est déjà excellent. Seul le système de combat a pris quelques rides, surtout après nos heures passées sur Kiwami 2 ou Judgment, mais le tout reste assez classe et souvent jouissif, surtout lorsque l’on balance un coup bien violent dans le nez d’un adversaire.

On notera également le présence de missions inédites et du retour de certains mini-jeux, absents à l’époque pour cause de censure (principalement dans Yakuza 3). On retrouve également, et malheureusement, tous les défauts de l’époque : sous-titres anglais, comme précisé précédemment, dialogues souvent à base de textes un peu longuets, quelques animations rigides… Ces défauts pourront éventuellement gêner les nouveaux venus, mais ils sont heureusement vite oubliés face aux nombreuses qualités de ces jeux. Il faut dire que la saga de Ryu Ga Gotoku Studio bénéficie d’un scénario riche aux personnages nombreux et charismatiques, et sait proposer des moments de détente en plus de son scénario on ne peut plus sérieux. Il faut une concentration de tous les instants pour ne pas se laisser submerger par les informations et ne pas perdre le fil, l’histoire étant riche en rebondissements ou encore trahisons. Mais enchaîner Yakuza 3, 4 et 5 est un réel plaisir et une sacrée opportunité pour les joueurs PlayStation 4 n’ayant pas connu la saga sur PS3, celle-ci étant montée en puissance avec les derniers opus en date. Si nous aimons autant Yakuza, c’est parce que la saga a su combler le vide laissé par la fin de Shenmue 2 et parce qu’elle a su en devenir sa suite spirituelle, tout en proposant ses propres qualités ! De jeu en jeu, les développeurs ont amélioré l’expérience jusqu’à un Yakuza 6 de haute volée ! Le septième opus va débarquer cette année, et on peut dire qu’on l’attend avec impatience.


TEST : The Yakuza Remastered Collection blog jeux video lageekroom SEGA


Et techniquement, qu’est-ce que ça donne ? Chaque jeu tourne en 1080p (1440p sur PS4 Pro) et 60 images par seconde et a bénéficié d’un petit coup de polish. Le tout est donc plus fluide et plus propre, mais également mieux contrasté. Certaines textures trahissent les années, tout comme certains détails visuels (oreilles des personnages, grain de peau, feuillages en 2D) mais la plupart sont moins baveuses et l’aliasing est nettement atténué. Mention spéciale, comme toujours, aux visages impressionnants et expressifs. La direction artistique reste quoiqu’il en soit excellente, et on prend toujours autant de plaisir à arpenter les rues de Kamurocho ou encore d’Okinawa. Le plaisir reste donc intact ! Nous n’avons ici pas affaire à un « vrai » remake, comme ceux de Kiwami 1 et 2, mais ce remaster reste propre et permet de découvrir ces titres dans de meilleures conditions. Petit bémol néanmoins : les développeurs ont souhaité densifier quelque peu la foule, notamment dans Yakuza 3, et les PNJ sont beaucoup plus nombreux. Cela apporte un certain plus, certes, mais les promeneurs s’avèrent du coup trop nombreux, et les collisions étranges ou bugs sont fréquents. Une fausse bonne idée donc… Des 3 jeux, c’est clairement Yakuza 5 qui a le moins vieilli, et on sent bien l’évolution entre chaque épisode. Mais la saga Yakuza a toujours eu un temps d’avance, notamment au niveau de sa mise en scène et des visages, et le tout est encore très bon aujourd’hui.



Si le prix de vente de cette compilation de remasters peut sembler élevé pour des jeux déjà sortis sur PlayStation 3, il n’en est rien. En prenant en compte la durée de vie globale, l’ambiance géniale et l’histoire ultra bien écrite, le joueur en a pour son argent. Yakuza 3,4 et 5 sont certes un cran en dessous techniquement et en terme de contenu que les opus les plus récents, mais ils n’en restent pas moins indispensables si vous aimez le genre. Cette édition, en plus d’être très chouette et de proposer le boitier de Yakuza 5, mérite que l’on s’y attarde, et nous sommes de notre côté ravis que la saga ait connu un tel regain de popularité en Europe. Vivement Yakuza 7 !


A lire également : 


Les +

  • 3 jeux pour le prix d’un
  • ambiance au top, direction artistique toujours aussi efficace
  • visages superbes
  • histoire travaillée bourrée de rebondissements
  • Yakuza 5 enfin en version physique chez nous
  • un remaster fluide et propre
  • durée de vie excellente
  • Yakuza 3 n’est plus censuré

Les –

  • on retrouve tous les défauts de l’époque, forcément
  • toujours en anglais
  • la foule, parfois trop dense
  • certains dialogues toujours aussi mous

Lageekroom

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *