ET LE JEU DE LA SEMAINE EST : le premier opus de Yakuza, sur Playstation 2

A l’occasion de la sortie de Yakuza 6 le 17 avril, je reviens aujourd’hui sur le tout premier opus sorti en 2005 sur Playstation 2. Bien que le remake de ce premier épisode soit sorti cette année (notre test de Yakuza Kiwami est disponible ici), c’est bel et bien le tout premier, l’original, qui nous intéresse pour cet article. Revenons sur ce jeu qui a marqué ma vie de gamer.  


Image associéeMa plus grande claque vidéo-ludique du début des années 2000 est, et restera, la saga Shenmue. Son univers open world précurseur, ses missions exceptionnelles et ses personnages attachant me marqueront à jamais. Shenmue 2 terminé, j’attendais avec impatience le 3. La suite, on la connait, et ce troisième épisode se fait toujours attendre. J’ai enchaîné en attendant sur diverses consoles : Dreamcast, Playstation 2, Playstation 3 ou encore Xbox 360. La console de Microsoft s’amusait d’ailleurs souvent à me narguer avec son ROD, cette panne qui m’obligeait à l’envoyer au SAV en Allemagne. C’est à cette occasion que j’ai découvert la saga Yakuza. Ma Xbox 360 étant partie en vadrouille, j’ai enfilé Yakuza, version PS2, dans ma PS3 qui était à l’époque rétrocompatible. Oui, c’est sur Playstation 3 que j’ai joué à Yakuza pour la première fois, avec du retard donc. Et quelle claque !


Image associée


 Dans Yakuza vous fait incarner Kazuma Kiryu dans le quartier de Kamurocho. Meurtres, vol d’argent, bastons, découverte de la ville : on s’y croit à fond et l’immersion est juste géniale. Chose incroyable quand on y pense aujourd’hui : le jeu était sous titré en français : il s’agit du seul opus de la licence à avoir été traduit. Les voix anglaises étaient moyennes, mais les sous titres m’avaient permis de bien saisir les enjeux de ce scénario hyper bien écrit, contenant une sacrée brochette de personnages. Goro Majima ou encore le détective Mako Date font partie d’une galerie de personnages charismatiques aux dialogues captivants. L’histoire fait la part belle aux clans, aux trahisons et aux mensonges, et on s’y perd parfois. Avec 13 chapitres et plus de 4 heures de cinématiques, on peut dire que SEGA a vu les choses en grand.

Image associée

 Kiryu devra explorer la ville pour accomplir ses missions en fracassant quelques tronches au passage. Le système de combat est facile à prendre en main et vraiment fluide. Combos, esquives, prises au corps : le panel de coups et vraiment complet et on pourra même effectuer des « finish » sur les lascars qui tenteront de vous chercher l’embrouille. Le jeu est d’ailleurs assez violent, et on pourra éclater la tronche d’un gars avec une poubelle ou même un vélo, puis l’enchaîner à coups de poing dans le bide. Les cinématiques ne sont pas en reste, et votre personnage subira même une séance de torture fort déplaisante. En plus des missions principales, on trouvera pas mal d’objectifs secondaires, de nombreux combats, une salle d’arcade, des magasins et des restaurants pour manger ou boire, et bien d’autres choses. On n’atteint peut être pas la richesse d’un Shenmue 2, mais Yakuza a du contenu à revendre. Kamurocho grouille de vie et on a clairement envie de visiter chaque ruelle pour voir ce qu’il s’y passe. Niveau immersion, c’est le pied ! Votre personnage montera en niveau à mesure des missions, et on débloquera pas mal d’améliorations pour votre vie, la résistance aux coups, et de nouvelles possibilités pour les combats. Le système est riche et demandera pas mal d’heures pour être complété.

Résultat de recherche d'images pour "yakuza ps2 wallpaper"


 L’histoire de Yakuza est vraiment géniale, et le jeu mélange exploration et baston avec brio. Les cinématiques sont excellentes, et les personnages tous différents et bien écrits. La complexité de l’intrigue pourra en rebuter certains, mais on n’aura qu’une envie : connaitre la suite. Cette version PS2 a été adaptée sur PS3 en HD dans une compilation regroupant les deux premiers épisodes, et même sur WiiU, mais au Japon uniquement. Et si les graphismes vous freinent, foncez donc sur le remake Kiwami !! La saga Yakuza monte en puissance ces derniers mois en Europe, et ce n’est pas pour me déplaire.

Panzer


Notez, pour la précision, que la miniature de cet article est tirée de Yakuza 3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *