TEST : Resident Evil 0,1 et 4 : que valent les portages Nintendo Switch ?

C’est une triple dose de Resident Evil qui débarque sur Nintendo Switch ! Resident Evil 0, 1 et 4 font en effet leur apparition sur le Nintendo Store, et nous avons eu la chance de pouvoir tester ces 3 portages des jeux cultes de chez Capcom. Resident Evil 0,1 et 4 sont des jeux archi connus, qui ont traversé les générations en étant adaptés sur différentes consoles. Gamecube, Wii, Xbox One ou encore PS4 ont vu débarquer ces survival-horror made in Capcom, et c’est la Switch qui a aujourd’hui l’honneur de les accueillir ! Mais que valent ces portages ? Nous n’allons pas revenir sur les qualités propres de ces titres, les tests étant déjà très nombreux sur le net (et nous avons déjà parlé du remake du 1 ici), mais allons plutôt participer à un petit jeu de questions/réponses ! C’est parti !


TEST : Resident Evil 0,1 et 4 : que valent les portages Nintendo Switch blog jeux video lageekroom


Graphiquement, que valent ces versions Nintendo Switch ?

C’est la question que l’on se pose en premier lorsque l’on parle d’un portage Switch. Certains sont de très bonne facture (Metro Redux, Outlast ou encore Zombie Army Trilogy) tandis que d’autres piquent quand même pas mal les yeux. Il faut avouer que Resident Evil 0 et 1 rendent toujours aussi bien, les décors en 2D pré-calculés faisant encore clairement le job ! En mode nomade, le rendu est très chouette et les couleurs sont éclatantes. Resident Evil 4 a davantage vieilli, et on retrouve les textures de l’ère PS2, qui font parfois tache. Malgré tout, le tout est fluide et affiche une certaine finesse, malgré un poil d’aliasing. Le remake du premier jeu reste le plus beau à nos yeux, avec ses décors travaillés, ses effets de lumière de folie et ses personnages réussis. Seuls des temps de chargement plus longs qu’à l’accoutumée gâchent un peu le plaisir (il y a même un logo qui s’affiche pour prévenir le joueur), les ouvertures de porte n’étant déjà pas forcément ce que l’on préfère. On se retrouve au final face à un portage propre, à l’image de ceux réalisés sur PlayStation 4 ou Xbox One X. Attention, l’écran de la Switch affiche pas mal de reflets… Il est donc préférable de jouer à ce genre de jeu le soir.


TEST : Resident Evil 0,1 et 4 : que valent les portages Nintendo Switch blog jeux video lageekroom


Et la maniabilité, pas trop rigide ?

Encore une fois, c’est clairement Resident Evil 4 qui a le plus vieilli, et l’impossibilité de marcher en tirant fait mauvais effet en 2019, surtout après un Resident Evil 2 remake excellent ! Lorsque nous avons lancé le jeu, ces contrôles nous ont refroidis, et il faut une nouvelle fois un temps d’adaptation pour s’y faire. Le problème étant qu’avec les nombreux jeux récents du genre, il est difficile de reprendre ses vieux automatismes. Les Joy-Con manquent également parfois de précision, étant trop sensibles. Du côté de Resident Evil 0 et 1, on retrouve la maniabilité de l’époque (pousser le stick vers le haut pour avancer) ainsi qu’un contrôle un peu plus moderne (le personnage se déplace dans la direction du stick) à sélectionner au lancement des jeux. Les nouveaux arrivants (il y en a encore ?) risquent d’avoir un peu de mal à se mettre dans le bain.


TEST : Resident Evil 0,1 et 4 : que valent les portages Nintendo Switch blog jeux video lageekroom


Des 3 opus, lequel est notre préféré ?

Resident Evil 0 est celui que l’on apprécie le moins, et c’était déjà le cas à sa sortie. Le switch entre les personnages est contraignant et le jeu manque de rythme à nos yeux, malgré un scénario qui éclaircit pas mal de mystères. Le choix reste difficile pour les 2 autres opus, entre un Resident Evil 4 toujours grandiose et qui avait clairement changé les choses à sa sortie, et le remake du premier superbe et vraiment flippant. Rejouer à Resident Evil 4 à chaque nouveau portage est un réel plaisir, et certaines scènes resteront à jamais épiques, mais pas sur que nous allions une nouvelle fois au bout du scénario, principalement à cause des contrôles à l’ancienne. Concernant le remake du premier opus, qui est en fin de compte notre préféré, nous allons le terminer à nouveau avec plaisir, mais avec Chris cette fois-ci.


TEST : Resident Evil 0,1 et 4 : que valent les portages Nintendo Switch blog jeux video lageekroom


A lire également : 


Bilan : Resident Evil sur Switch, ça vaut le coup ?

Il est toujours difficile et délicat de se prononcer face à ce genre de portage. Les jeux ne sont que de simples adaptations, et ne mettent pas à contribution les possibilités des Joy-Con ou encore l’écran tactile de la console. Nous aurions également apprécié que l’éditeur propose quelques bonus, mais ce n’est pas le cas, hormis quelques skins pour les personnages. Déjà sortis sur de nombreuses consoles, ces 3 opus pourraient donc sentir le réchauffé, mais y jouer en mode nomade reste une chouette expérience (malgré les reflets dans l’écran de la console). Si vous devez en choisir un, optez pour l’excellent Resident Evil (le remake du premier donc), beau, flippant, et proposant des musiques vraiment géniales. En second choix, ce sera Resident Evil 4, toujours épique et rendant plutôt bien, malgré ses textures old school et sa maniabilité qui a fait son temps. Resident Evil 0 sera donc le dernier de notre liste, mais nous n’avons jamais été de grands fans de cet opus. Si vous avez déjà terminé ces jeux, on ne peut que vous conseiller d’attendre une baisse de prix avant de craquer !


Lageekroom

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.