Avis Manga Doki-Doki : Cautious Hero – Tomes 1 et 2

Après Cube Arts le mois dernier, c’est d’un nouvel isekai dont nous allons vous parler aujourd’hui, lancé au Japon fin 2018 et qui arrive chez nous en cette rentrée grâce à l’éditeur Doki-Doki. Après le monde « à la Minecraft » de Cube Arts, nous découvrons dans ces 2 premiers tomes de Cautious Hero un univers médiéval dans lequel notre héros Seiya devra sauver le monde de Geaburande des griffes de démons menaçants. Mais tout ne va pas se passer comme prévu, et c’est ce que nous allons voir dans notre avis sur ces 2 premiers tomes disponibles depuis le 9 septembre 2020 !


Avis Manga Doki-Doki : Cautious Hero - Tomes 1 et 2 blog mangaSynopsis : La déesse Ristarte a reçu l’ordre de sauver Geaburande, un monde dont la difficulté de sauvetage est particulièrement élevée. Par chance, elle tombe sur le dossier de Seiya Ryûgûin, un héros hyper qualifié qu’elle décide d’invoquer aussitôt ! Alors qu’elle s’attend à une aventure bien tranquille, elle découvre vite que Seiya fait systématiquement preuve d’une prudence maladive, à un point qu’elle n’imagine pas ! Les nerfs de Ristarte vont être mis à rude épreuve pour convaincre son héros trop prudent d’utiliser ses talents ! Scénario : Tuchihi Light – Dessin : Koyuki. A découvrir sur le site de l’éditeur à cette adresse.


Avis Manga Doki-Doki : Cautious Hero - Tomes 1 et 2


La jolie Déesse Ristarte n’a pas le choix : elle va devoir trouver le héros idéal pour sauver le monde de Geaburande. Bien qu’elle ait déjà connu ce genre de situation, l’ampleur n’est cette fois-ci pas la même et la difficulté de ce sauvetage est de niveau S. Autrement dit, Ristarte n’a pas droit à l’erreur et se colle une sacrée pression, mais semble heureusement avoir mis la main sur la perle rare : l’humain Seiya possède des statistiques impressionnantes et pourrait la sortir de ce mauvais pas. Attaque, magie, agilité, défense, résistance : on retrouve tous les éléments d’un RPG dans le descriptif des capacités de Seiya, et le manga se construit à la manière d’un jeu-vidéo, avec des villes à visiter, des marchands avec lesquels faire des affaires et bien entendu des ennemis de plus en plus puissants à détruire. Mais là où un isekai classique se serait contenter de ces codes vus et revus, Cautious Hero parvient à apporter une chouette originalité, notamment grâce à son humour et à l’écriture de ses personnages. Seiya a beau être surpuissant, il n’en reste pas moins extrêmement prudent et n’hésitera pas à battre en retraite pour s’entraîner encore et encore et gagner en niveau. Cela donne lieu à des séquences franchement drôles, comme lorsque que Seiya balance tout ce qu’il a contre un pauvre Slime pour ne lui laisser aucune chance, ou quand il souhaite acheter 1000 flacons d’eau bénite pour ne pas être à court face aux morts-vivants à affronter. On retrouve à plusieurs reprises ce genre de « décalage », ce qui ne manque pas de surprendre Ristarte, qui n’en croit souvent pas ses yeux. C’est du point de vue de la déesse que la narration se construit, et bien qu’elle en pince parfois pour le beau Seiya, elle est la plupart du temps en colère contre lui, ce dernier lui parlant de manière hautaine ou carrément blasée. Le caractère parfois détestable de notre héros fait tourner la pauvre Ristarte en bourrique, ce qui n’a pas manqué de nous faire sourire.

Cette relation particulière entre nos 2 personnages principaux donne lieu à des visuels très réussis, misant sur les expressions parfois extrêmes de Ristarte quand elle est à 2 doigts de péter les plombs. Les dessins du mangaka Koyuki sont en tout cas excellents et riches en détails, notamment lors des gros plans sur les visages des personnages. L’univers se met également en place, même si le manga s’attarde clairement sur nos héros. On aurait aimé un peu plus de plans larges sur les décors pour découvrir la première ville qu’ils visitent. Les séquences plus dynamiques ne manquent pas de détails elles non plus et le combat contre le premier général du roi-démon (en 2 parties) est très réussi. Nous avions peur de nous retrouver face à un isekai un peu « classique », mais le travail sur les personnages et l’humour font vraiment mouche et rendent la lecture très agréable (mention spéciale également pour l’entraînement entre Seiya et Cercé, le Dieu de l’escrime, et cette présentation jour après jour). A voir si cela va continuer dans le tome 2, dont nous allons vous parler ci-dessous !


A lire également : 


Avis Manga Doki-Doki : Cautious Hero - Tomes 1 et 2Cautious Hero – Tome 2 : nous avions laissé nos héros en plein préparatifs pour leur nouvelle quête : direction Seimul pour découvrir leurs futurs équipiers. Sans oublier l’armée de morts-vivants qui ont envahi le château de la ville ! Mais la puissance brute et assez exceptionnelle de Seiya ne suffira pas, et le côté stratégique sera important, ce qui réservera quelques surprises lors de l’affrontement contre le deuxième démon de l’histoire. On retrouve une bonne grosse dose d’humour dès les premières pages du tome, et ça fonctionne toujours autant. Soucieux de ne prendre aucun risque, Seiya avait carrément mis le feu à la ville dans le tome précédent allant jusqu’à demander de l’argent en échange de ses exploits. Le début de ce tome 2 démarre sur la même bonne humeur, avec un Seiya qui balance de l’eau bénite à la tronche de tous les personnages pour s’assurer qu’ils ne sont pas des morts-vivants. Avec son ton toujours aussi sec et condescendant, Seiya fait beaucoup rire, ce qui fait une nouvelle fois enrager la jolie Ristarte. Seiya ne sera d’ailleurs pas tendre avec Mush (dont le nom entraîne des jeux de mots bien marrants) et Elh, le guerrier et la magicienne du clan dragon. Quelques blagues coquines s’invitent même à la fête dans ce tome 2 qui réserve malgré tout un moment assez éprouvant pour un de nos héros. L’action est également au rendez-vous et on retrouve le rythme du premier tome, des attaques spéciales dévastatrices et des dessins dynamiques et franchement détaillés. La qualité globale des ouvrages est d’ailleurs à signaler, avec des pages en couleur fort jolies en début de tome ! La quête de nos héros progresse, et il nous tarde d’en découvrir la suite !


Lageekroom

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *