Avis Manga Editions H2T : Bloodline Symphony – Tome 1

Il y a déjà quelques semaines, nous avions chroniqué sur le blog, et pour la toute première fois, un ouvrage issu du catalogue des éditions H2T. C’était The Isolated Zone, et nous allons revenir sur cette histoire d’ici peu. En attendant, laissez-nous vous présenter une autre oeuvre originale de l’éditeur, nommée Bloodline Symphony. Nous venons de nous plonger et de terminer avec grand intérêt ce premier tome, et il est temps de vous en parler !


Avis Manga Editions H2T : Bloodline Symphony - Tome 1Synopsis : Amélia, 16 ans, vit loin de sa famille. C’est une jeune fille timide, harcelée par les autres filles de l’institut où elle étudie. Dès qu’elle le peut, Amélia trouve refuge dans une très ancienne bibliothèque, où elle passe ses après-midi à lire pour oublier les brimades quotidiennes dont elle est victime. Un jour Amélia, remarque une salle à l’écart qui attise sa curiosité. D’abord réticent à l’idée de la laisser entrer, le bibliothécaire finit par céder sous l’injonction d’Apnéa, une énigmatique jeune femme, habituée des lieux, qui ne vient qu’à la tombée de la nuit. Amélia y découvre d’étranges ouvrages traitant d’arts occultes et faisant mention d’un mystérieux talisman, identique au médaillon qu’elle porte depuis petite. Cette découverte changera la vie de la jeune fille pour toujours.


Avis Manga Editions H2T : Bloodline Symphony - Tome 1


C’est le 4 septembre 2019 que ce premier tome de Bloodline Symphony a vu le jour, la série étant prévue en 3 volumes. On retrouve Pablo Rey au scénario et Noelia Sequeida, qui s’est chargée des dessins. Et autant vous le dire tout de suite : le coup de crayon est exemplaire. C’est bien simple, certaines illustrations sont captivantes et offrent un excellent niveau de détail. Il s’agit du premier manga publié par ce duo argentin en France, et la barre est placée haute. L’ambiance dark et gothique est travaillée et s’affirme clairement à partir du chapitre 3 de ce premier tome. Le thème de départ est fort, l’histoire nous présentant la jolie Amélia, victime de harcèlement scolaire. La jeune fille vit loin de sa famille et son passé semble compliqué, voire même obscur. Un événement va cependant bouleverser son triste quotidien et lui faire franchir un cap qu’elle n’avait pas vu venir. Amélia va en effet perdre la vie et découvrir qu’elle est un vampire de sang pur. L’ambiance sombre de ce premier tome est donc clairement son point fort. La beauté d’Amélia, ainsi que son visage angélique et sa chevelure blonde tranchent avec la violence qui se dégage de certaines cases. Qui dit histoire de vampire dit morsures, décapitations ou encore démembrements, et les auteurs s’en donnent à cœur joie. Mais cette violence graphique ne tombe jamais dans l’excès et s’avère souvent « belle », une certaine sensualité se dégageant également de très belles illustrations. La plupart des personnages sont des femmes et leur beauté est bien mise en valeur. On citera également le très chouette travail sur les visages et sur les regards, très expressifs.


Avis Manga Editions H2T : Bloodline Symphony - Tome 1


L’histoire reste quant à elle un peu retrait, même si la fin du tome nous en apprend davantage sur un personnage clé de l’intrigue. Un flashback qui s’avère réussi et même émouvant. Les bases commencent petit à petit à être posées, et c’est sans aucun doute dans le tome 2 que les choses vont s’accélérer. Nous ne vous en dirons pas plus, mais certaines rencontres vont être capitales pour Amélia. Le scénario n’a pas vocation à redéfinir le mythe du vampire, mais Pablo Rey distille quelques mystères qui mettent l’eau à la bouche, et nous avons hâte d’en découvrir plus sur le passé de notre héroïne. Les auteurs nous donnent quoi qu’il en soit envie ! Envie tout d’abord d’en savoir plus sur l’intrigue qui se construit, mais surtout envie de découvrir de nouvelles illustrations au style aussi travaillé. On regrettera toutefois, histoire de pinailler, que quelques fautes d’orthographe se soient glissées dans ce premier tome, mais rien de bien grave.



Ce premier tome de Bloodline Symphony est une excellente surprise. L’histoire reprend le mythe du vampire en y apportant sa propre touche, et les thèmes abordés sont forts. Certaines illustrations sont aussi sensuelles que violentes, et le coup de crayon est exemplaire, avec un superbe travail sur les visages et les regards. L’ambiance est sombre et gothique, et nous avons hâte d’en découvrir plus !


Lageekroom

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *