Avis Manga Glénat : Ariadne L’empire Céleste – Tome 5

L’aventure Ariadne se poursuit ! Après un tome 4 parfaitement bien rythmé et toujours aussi accrocheur, il est temps de retrouver Lashil, Leana et Louloulola dans la suite de leur quête vers la lumière primordiale ! Ce tome 5 est disponible depuis aujourd’hui aux éditions Glénat, et nous avons eu la chance d’en recevoir un exemplaire afin de vous en parler. C’est parti !


Avis Manga Glénat : Ariadne L’empire Céleste – Tome 5Synopsis : Lashil, Leana et Louloulola pénètrent le cœur de la nécropole des rois mien-sis, où ils se retrouvent face à un être de cette espèce, mais aussi à Jiura, un représentant des pin-las ! Dans le chaos qui s’ensuit, Lashil et Louloulola s’éveillent à leur nature profonde de détenteurs de photons pour secourir Leana en danger. Le chevalier découvre l’essence de son devoir : protéger sa dame !


Avis Manga Glénat : Ariadne L’empire Céleste – Tome 5


Nous le disons quasiment à chaque nouveau tome, mais Ariadne L’empire Céleste adopte une structure narrative tout à fait classique et fidèle au genre Shônen fantasy. Mais alors comment l’oeuvre de Norihiro Yagi (auteur de Claymore) parvient à tirer son épingle du jeu et à se démarquer d’une concurrence féroce ? Par ses personnages tout d’abord, auxquels nous sommes fortement attachés. Le duo Lashil/Leana est désormais rejoint par la fougueuse Louloulola, ancienne connaissance de Lashil qui a oublié une partie de son passé aux côtés du jeune homme. Ensuite, c’est le dépaysement proposé par le mangaka qui fait plaisir. Un univers fantasy n’est cohérent et accrocheur que s’il est maîtrisé et s’il apporte suffisamment de nouveautés tome après tome. Dans Ariadne, la découverte est permanente, et le bestiaire s’enrichit, tout comme les lieux visités. Lire Ariadne, c’est jouer à un RPG. On y rencontre de nouveaux peuples dans des villes, des forêts ou encore sous terre, notre équipe de héros s’agrandit et de nouveaux indices les rapprochent de leur destination suivante. Notre équipe est toujours à la recherche de la lumière primordiale, dont on ignore encore beaucoup de choses. Il y a enfin le traitement des personnages, qui s’avère ici réussi. Lashil et Louloulola se rapprochent, et Leana commence à découvrir qui elle est vraiment. L’intensité monte, mais l’auteur sait nous faire sourire avec quelques gags bien dosés. La sauce prend une nouvelle fois, même si le tout reste très classique dans la forme.

Après un combat explosif dans lequel Lashil et Louloulola vont envoyer de l’attaque spéciale à gogo, nos héros vont découvrir le peuple gre-ti. Arrivent donc de nouveaux personnages mais surtout de nouveaux enjeux, les hommes du peuple gre-ti étant des chasseurs de dragons. Lashil va quant à lui retrouver une vieille connaissance… Mais nous vous laissons découvrir tout ceci par vous-même ! On retrouve l’énergie caractéristique de la série dans des dessins toujours aussi classes et explosifs. Les scènes de combats savent rester lisibles malgré le déluge de coups spéciaux, tandis qu’un soin tout particulier a été accordé aux plans larges (la double page présentant la terre déchirée est superbe) et aux dragons en fin de tome. Les visages et regards restent parfois basiques, mais les émotions passent sans mal. L’immersion est une nouvelle fois au rendez-vous, et on ne s’ennuie pas une seconde. Il manque peut-être une petite révélation supplémentaire pour parfaire le tout !


A lire également : 


Ariadne L’empire Céleste est à découvrir aux édition Glénat, et notre lecture s’est une nouvelle fois avérée excellente. Malgré un certain classicisme lié au genre, l’auteur parvient à donner une réelle identité à son univers et à ses personnages et à les rendre de plus en plus attachants. La découverte de nouveaux environnement et de nouveaux peuples relance constamment l’intérêt et l’envie d’en découvrir plus sur ce monde qui reste sur bien des points mystérieux. Vite, la suite !


Lageekroom

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *