Avis Manga Glénat : Horion – Tomes 1 à 3, la montée en puissance

Bonjour tout le monde ! Nous allons parler manga aujourd’hui avec la réception des 3 tomes d’Horion, shonen édité chez Glénat qui nous parle d’un jeune homme parti à la recherche de son frère dans une cité interdite. Vous vous doutez bien que cette quête ne va pas se faire sans mal, et que les choses vont rapidement évoluer. De tome en tome, Horion parvient à densifier son histoire et ses personnages et monte en puissance, et il est temps de vous dire ce qu’on en a pensé. C’est parti !


Avis Manga Glénat : Horion - Tomes 1 à 3 blog lageekroom jeux video

Synopsis de l’éditeur : Pour changer de vie, ils sont prêts à la perdre… La cité interdite de Landgrave est un lieu dangereux, c’est du moins ce que raconte la rumeur. Koza n’ignore pas ce danger mais il est prêt à le braver pour retrouver son grand frère. Plein d’espoir, il se lance à sa recherche sans se douter qu’il suit les traces d’un fantôme… Notez que ce synopsis reste vague et laisse au lecteur la découverte de l’histoire. Les rebondissements sont nombreux, et le deuxième tome va apporter de nombreuses réponses. La fin de cet article contient des spoilers sur le tome 2, assurez-vous de bien l’avoir lu avant de continuer !


Avis Manga Glénat : Horion - Tomes 1 à 3 blog lageekroom jeux video


Nous avons eu la chance (et nous remercions chaleureusement les éditions Glénat pour cela) de recevoir les trois premiers tomes d’Horion, que nous avons pu enchaîner sans attendre ! Et heureusement, tant ce manga parvient, de tome en tome, à monter en puissance et à s’appuyer sur des thèmes forts qu’il développe avec brio. Koza et Valyu partent à la recherche de Vika, le grand frère de Koza, et vont rencontrer en chemin Nyrkki et Mira, deux éveillées (on découvrira ensuite ce que ce terme signifie) qui vont leur permettre de franchir les portes de Landgrave, la cité interdite. Une première rencontre qui sera capitale pour nos 2 héros, dont la quête va rapidement prendre des proportions nettement plus grandes. Nyrkki et Mira sont en effet traquées par des assassins et des chasseurs de prime, et leur retour à la cité va s’avérer plutôt compliqué. Le tout commence de façon plutôt posée, mais les événements et les rencontres vont rapidement s’enchaîner. Horion est shonen fantastique à l’univers parfaitement géré et très travaillé, qui arrive à susciter notre intérêt dès les premières pages. La concurrence est rude dans le genre, mais Horion parvient à captiver très rapidement.

C’est la qualité d’écriture qui arrive d’emblée à convaincre, avec des dialogues intéressants et riches qui ne lésinent pas sur l’humour ou encore les injures. Le ton est parfois léger, mais il faut garder en tête que cette histoire de retrouvailles va vite évoluer et emprunter une voie beaucoup plus sombre, penchant parfois vers l’horreur. Les textes sont parfois nombreux, mais jamais barbants, et l’histoire pose ses bases petit à petit jusqu’à atteindre une dimension politique qui pourrait bien dépasser nos héros. Les personnages sont nombreux, et les résumés en début de tome sont bien utiles pour s’y retrouver. Le charisme est au rendez-vous et on s’attache très vite à Koza et sa bande, notamment grâce à un chouette coup de crayon et des expressions faciales réussies. Comme nous l’avons dit précédemment, le manga aborde des thèmes forts : le dépassement et la découverte de soi, l’abnégation, la mort, le courage ou encore l’amitié.


Avis Manga Glénat : Horion - Tomes 1 à 3 blog lageekroom jeux video


Le deuxième tome fait avancer l’histoire d’un cran : si vous lisez ces lignes, assurez-vous de l’avoir lu ! Koza découvre en effet que son grand frère n’est plus de ce monde, et qu’il est mort en participant à l’épreuve d’admission au sein de la cité… Épreuve que Koza va s’empresser de passer à son tour, au risque de sa vie, suivi par Valyu qui ne compte laisser son ami prendre seul tous les risques. La cérémonie a lieu, et des choses inattendues se produisent, si bien que l’on assiste à la mort de Koza… Avant que celui-ci ne revienne à la vie. Koza et Valyu survivent donc à l’épreuve, et vont devoir découvrir leur talent enfoui. Nos 2 héros possèdent en effet des capacités uniques, qui pourront s’avérer dangereuses si elles ne sont pas maîtrisées, et vont devoir cohabiter avec les jeunes habitants de la cité. Plus notre histoire progresse, et plus la tension monte, rendant l’expérience plus adulte que dans les premières pages. Cette montée en puissance est une franche réussite, et il nous tarde de connaître la suite ! Nous ne pouvons que vous conseiller de découvrir Horion, sachant qu’il est possible d’en découvrir un extrait sur le site de Glénat, à cette adresse.


Lageekroom

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *