Avis Manga Glénat : Tokyo Revengers – Tome 3 : sauver Draken à tout prix

Le tome 3 de Tokyo Revengers est enfin disponible, et nous n’en avons fait qu’une bouchée ! Il faut dire que cette histoire mélangeant guerre des gangs et voyages temporels a de quoi accrocher, et que le suspense était à son comble à la fin du deuxième tome. On retrouve donc Takemichi, Mikey ou encore Draken au cœur d’une intrigue qui s’épaissit, et le but de notre héros sera de sauver à tout prix la vie de Draken afin d’éviter toutes les conséquences que l’on connait. Parviendra t’il à changer le futur ? 


Synopsis : À 26 ans, Takemichi a le sentiment d’avoir déjà raté sa vie. Vivotant de petits boulots ingrats tout juste bons à payer le loyer d’un studio miteux, il se lamente sur le désert de sa vie amoureuse lorsqu’il apprend la mort de Hinata, la seule petite amie qu’il ait eue… La jeune fille et son frère ont été les victimes collatérales d’un règlement de comptes entre les membres d’un gigantesque gang, le Tokyo Manji-kai. Encore sous le choc, Takemichi est à son tour victime d’un accident qui le ramène inexplicablement 12 ans en arrière, lorsqu’il était au collège et se donnait des airs de mauvais garçon. Et si c’était pour lui l’occasion de sauver Hinata ? Mais en tentant de modifier le futur, Takemichi se retrouvera inexorablement mêlé aux complots se tramant autour du Tokyo Manji-kai et de son charismatique et mystérieux leader…


Avis Manga Glénat : Tokyo Revengers - Tome 3 : sauver Draken à tout prix blog manga lageekroom


Ce tome 3 de Tokyo Revengers voit son histoire avancer moins vite que dans les 2 premiers tomes, ce qui ne nous a pas empêché d’être happés du début à la fin. Takemichi connait sa mission, et doit coûte que coûte sauver Draken, censé mourir le 3 août. La date fatidique approche, et les luttes entre gangs gagnent en intensité et en violence. Alors qu’il croit avoir empêché les événements de se produire, Takemichi va se rendre compte qu’il n’est pas aussi simple de changer le futur, et que le moindre événement peut finalement mener à ce destin qu’il veut à tout prix effacer. Il est qui plus est difficile de sauver la vie de quelqu’un quand on ne sait pas à 100% comment il est censé mourir. L’intrigue avance tranquillement dans ce tome, mais le suspense est une nouvelle parfaitement géré par Ken Wakui. Le cours du temps peut-il réellement être changé ? Peut-on échapper à son destin ? Est-ce qu’empêcher une séparation entre Mikey et Draken sauvera la vie de ce dernier ?


Avis Manga Glénat : Tokyo Revengers - Tome 3 : sauver Draken à tout prix blog manga lageekroom


Il ne faut pas oublier que Tokyo Revengers fait également la part belle aux bastons, et à des éclairs de violence. Les coups pleuvent, et ils font mal ! Le style parfois épuré des dessins permet d’apprécier l’action et les mouvements, et les combats sont graphiquement très réussis. On sent clairement la douleur ressortir des pages et de certaines cases, et certains en prennent pour leur grade. Les exploits de Mikey sont toujours aussi impressionnants, et on se demande bien qui pourra lui arriver à la cheville. Le charisme des personnages n’est plus à démontrer, et l’auteur parvient à donner à chacun son importance. Qu’ils soient masculins ou féminins, toutes et tous arrivent à trouver leur place. Notre héros Takemichi n’est pas en reste, même s’il passe par différentes phases et en vient à douter de lui et de sa mission. Certes, il n’arrive pas à la cheville de Mikey et Draken en terme de baston, mais ses qualités sont indéniables, et il est lui aussi unique en son genre. Takemichi passe par toutes les émotions, et il arrive à nous les faire vivre avec lui !


Avis Manga Glénat : Tokyo Revengers - Tome 3 : sauver Draken à tout prix blog manga lageekroom


Même si son intrigue avance timidement, ce tome 3 de Tokyo Revengers est ultra plaisant à lire. Le suspense est toujours présent et géré avec subtilité, et le charisme des personnages explose page après page. Takemichi doit tout faire pour empêcher Draken de mourir et accomplir sa mission et changer l’avenir, mais tout n’est pas simple et on serre bien souvent les dents avec lui. Toujours violent et dynamique, Tokyo Revengers parvient une nouvelle fois à gérer avec brio son rythme, et ses dessins simples mais efficaces le rendent agréable à lire. Du tout bon, même si on espère que l’intrigue montera encore d’un cran dans le tome suivant, à venir en octobre !



Lageekroom

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *