Avis Manga Kazé : Jagaaan – Tome 4, Jagasaki combat ses propres démons

Après la légère déception engendrée par le tome 2, Jagaaan avait réussi à nous surprendre et à relancer la machine et l’intérêt avec un tome 3 très accrocheur ! Nous étions de ce fait très impatients de découvrir la suite de l’histoire de Jagasaki et son groupe de Détra-combattants et assister à l’évolution de la relation entre notre héros et sa nouvelle petite amie Belle. Avons-nous été convaincus ?


Synopsis du tome 4 : Jagasaki a pris la décision de quitter le groupe de Détra-combattants afin de consacrer sa vie à Belle, sa nouvelle petite amie. Mais en plein tête à tête, un incident lui fait redouter l’évolution de sa mutation… Soutenus par les habiles campagnes de communication de Misogi, les Triple H continuent à gagner en popularité. Et tandis que le gouvernement propose une « loi Crapadingue », le leader prend la tête d’une immense manifestation où la ferveur populaire est à son comble.


Avis Manga Kazé : Jagaaan – Tome 4, Jagasaki combat ses propres démons blog manga


Ce nouveau tome de Jagaaan nous propose 2 axes scénaristiques principaux. Nous allons d’un côté assister à l’évolution et la croissance des Triple H, qui deviennent de plus en plus médiatisés et influents, et d’un autre côté découvrir comment évolue la relation entre Jagasaki et Belle. Pour ces derniers, tout n’est pas simple, et le pouvoir de Jagasaki semble difficilement contrôlable, et les transformations déboulent sans crier gare. Alors que le jeune homme souhaitait consacrer sa nouvelle vie à sa petite amie en quittant les Triple H, celle-ci risquerait bien de prendre peur face à ses débordements et ses transformations un peu flippantes. Les Triple H surfent quant à eux sur leur popularité et se lancent dans une campagne marketing géante en investissant internet, la publicité ou encore la chanson. Chaque personnage du groupe gagne donc en notoriété, et leurs actions les rendent de plus en plus appréciés du grand public. Misogi, leur leader, a un énorme rôle à jouer dans tout ça.


Avis Manga Kazé : Jagaaan – Tome 4, Jagasaki combat ses propres démons blog manga


Ce tome s’attache donc à nous présenter chaque personnage, et on se rend rapidement compte que leurs pouvoirs peuvent être difficiles à gérer. Bien que Jagasaki et ses compagnons consomment leurs fameuses boulettes pour empêcher leur corps de partir en vrille, celles-ci s’avèrent de plus en plus indispensables et doivent être utilisées à une fréquence plus importante. Les émotions sont toujours au cœur des transformations, et elles peuvent concerner aussi bien la violence, le sexe, ou encore le désespoir. Comme toujours, la lecture du tome est vraiment plaisante, mais ne s’adresse pas à tous les publics. Les dessins sont superbement détaillés, et certains visages font froid dans le dos, tout comme certaines transformations. La tension est palpable, et l’état se doit de réagir face aux nombreux dommages collatéraux liés aux détraqués. Chaque humain est potentiellement dangereux, et une loi pourrait être votée obligeant la population à effectuer un scanner pour détecter un danger potentiel. Tout part en vrille, et Jagasaki a lui-même bien du mal à tout gérer.


Avis Manga Kazé : Jagaaan – Tome 4, Jagasaki combat ses propres démons blog manga


Ce tome 4 de Jagaaan est fidèle à l’univers proposé par ses auteurs et travaille toujours autant ses personnages, mettant même en avant un contexte politique délicat. Bien que l’histoire n’avance pas plus que ça, les événements s’enchaînent et on assiste à la relation compliquée entre Jagasaki et Belle et à l’évolution des Triple H. Un événement capital se produit en fin de tome, et la situation s’annonce encore plus compliquée que prévue ! Avec sa dose de sexe et de violence, ses dialogues toujours bien écrits et des personnages qui gagnent encore en profondeur, ce tome fait encore très fort. Comme d’habitude, il faudra patienter pour découvrir la suite !



Lageekroom

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *