Avis MANGA : The Promised Neverland, tome 2 (avec spoilers du tome 1)

Hey tout le monde !  La catégorie manga est de retour avec mon avis sur le tome 2 du manga The Promised Neverland. Je préfère vous prévenir de suite : je vais spoiler des passages du tome 1, étant donné qu’il est très difficile de faire une critique constructive avec des « si » et des « peut-être », et sans avoir de notion sur le début de l’histoire. On commence sans plus attendre !


Avis manga the promised neverland tome 2 lageekroom blog gaming


Et si on revenait sur le tome 1 (avec spoilers) ? Sur quelle base partons nous ?

Dans le premier tome, les bases étaient posées : des enfants, une maman et son assistante, des démons, ainsi qu’un plan d’évasion. Nous avons découvert les personnages principaux (Emma, Norman, Ray, la maman Isabella et la sœur Krone, l’assistante de maman). Emma et Norman se sont approchés un peu trop près du portail et ont découvert le secret atroce que l’orphelinat cachait… Maman donne régulièrement une offrande aux démons : un enfant. C’est au tour de Conny d’y passer, et non pas sans pitié. Les deux enfants n’en reviennent pas, et doivent à tout prix cacher leurs émotions face à Isabella, pour ne pas se faire détecter et établir une évasion avec tous les enfants. Ray se joint à eux pour aider à mettre en place ce fameux plan. Il faut espionner maman pour ne rien laisser passer… Sauf que maman à fait appel à sœur Krone pour l’aider, car elle sait que 2 enfants ont passé le portail, mais sans savoir de qui il s’agit (grâce à un système de détection qu’il leur faudra désactiver).

La narration est fluide et se met parfaitement en place. C’est un premier tome réussi en terme d’immersion mais j’ai déjà écrit sur ce dernier : je vous mets le lien ici.


Avis manga the promised neverland tome 2 lageekroom blog gaming


Venons en au tome 2 : les enfants arrivent-ils à mettre en place un plan d’évasion ? comment font-ils ? comment avance le scénario ?

Le trio est soudé plus que jamais et décide d’entraîner les plus faibles afin d’être prêt pour le jour de l’évasion : ils ont 1 mois et demi pour cela, et doivent donc les préparer physiquement. L’idée est de jouer à chat dans la forêt et voir comment chacun réagit, sans oublier de se renseigner sur Maman et l’orphelinat, ainsi que sur la puce qu’ils ont dans l’oreille pour la désactiver (ce qui permet à maman de les localiser).

Au niveau du scénario, le tome 2 tourne plus autour des enfants que de maman et son assistante, ce qui permet de redoubler l’attachement que l’on peut avoir pour eux. Emma est déterminée à sauver tout le monde contrairement à Ray et Norman. Elles est si naïve cette petite Emma, mais son côté humain et altruiste prend toujours le dessus. Le fait d’avoir des contradictions entre eux rend l’histoire plus dynamique et permet de voir les points de vues de chacun, lesquels ayant tous leurs avantages et inconvénients. Le temps avance pour nos amis, ainsi que la pression. Ils décident de faire part de cette découverte à deux autres enfants (en modifiant toutefois légèrement la vérité), mais le plan va tomber à l’eau car ils se rendent compte qu’une taupe fait partie du jeu. Il faut désormais découvrir qui est cette taupe, en élaborant un plan afin de dénicher le traître. Et c’est ce que nous allons chercher tout au long de ce tome (avec, bien évidemment, une grosse révélation). J’étais étonnée du résultat, mais dans le bon sens.

Pendant la lecture, je me suis posée plusieurs questions : pourquoi la taupe a-t-elle décidé de travailler pour maman (qui je le rappelle ne possède pas vraiment de cœur en offrant ses enfants aux démons) ? C’est volontaire ou alors la personne est-elle manipulée ? Quel est l’intérêt pour la taupe? Il faut lire le tome 2 pour découvrir et répondre à ces questions. Je ne sais pas vous, mais j’ai vraiment envie d’en savoir davantage sur maman/Isabella. L’impatience grandit et l’auteur à très bien compris cela, nous dévoilant l’histoire au compte goutte.


Avis manga the promised neverland tome 2 lageekroom blog gaming


Les dessins sont-ils toujours d’aussi bonne qualité ? 

Je suis toujours séduite par le travail de Posuka Demizu : ce sont des dessins dynamiques, passant de visages doux et mignons à des visages parfois flippants de maman et des démons. Deux dessins m’ont fait littéralement flipper et j’avais l’impression que la personne représentés allait prendre vie et sortir du manga ! Les décors sont toujours aussi détaillés et beaux, ce qui met en valeur le premier plan, sans oublier les nombreux détails au second plan. Un sans faute également pour ce tome 2.


Avis manga the promised neverland tome 2 lageekroom blog gaming


En conclusion ? Tu en dirais quoi ?

Ce deuxième tome me hype une nouvelle fois et je veux absolument savoir ce qu’il va se passer. Je veux connaitre les projets de la taupe, de maman, de sœur Krone, et bien sûr des enfants. Je me demande quelle sera l’orientation du tome 3 et si nous allons revoir les démons. Le scénario est maîtrisé et veut nous emmener sur le bon chemin, pour éviter toute déception (même si on se pose encore pas mal de questions sur ce qui se passe en dehors de l’orphelinat). Kaiu Shirai (scénariste) sait de quoi il parle, et ça fait plaisir à voir (et à lire). J’ai réellement eu un coup de cœur pour ce manga et je suis bien contente d’avoir décidé de me lancer dans cette aventure avec nos compagnons. N’hésitez surtout pas à commencer ce second tome, passionnant malgré quelques longueurs.


Bande-annonce AVEC spoilers :



Nouvia – Lageekroom

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *