Avis Third Editions : L’Œuvre de John Carpenter. Les masques du maître de l’horreur

L’éditeur Third Editions est de retour avec un nouvel ouvrage que nous attendions tout particulièrement ! On s’éloigne quelque peu des jeux vidéo pour se plonger dans l’univers du cinéma, mais pas n’importe quel univers : celui du grand John Carpenter ! Les plus jeunes d’entre vous n’auront peut-être aucune idée de qui est ce réalisateur, mais le trentenaire que je suis a été bercé par son cinéma. Je vais vous parler sans plus attendre de cet ouvrage ultra complet !


Synopsis de l’éditeur : Longtemps sous-considéré, John Carpenter a peu à peu acquis un statut de cinéaste culte, au point de recevoir le Carrosse d’or en 2019, récompense spéciale décernée au festival de Cannes. Spécialiste du cinéma d’horreur, il a réalisé des films références, tels Halloween et The Thing. L’Œuvre de John Carpenter. Les masques du maître de l’horreur est l’ouvrage ultime sur le cinéaste ; une plongée unique dans tout ce qui a défini sa carrière, de ses influences à sa carrière musicale, en passant par les nombreuses déconvenues qu’il a connues à Hollywood.


L’Œuvre de John Carpenter. Les masques du maître de l’horreur avis test blog jeux video lageekroom


Bien que John Carpenter ait commencé sa carrière dans le long métrage avec les films Dark Star (en 1974) et Assaut (en 1976), c’est avec Halloween que j’ai découvert son travail. Le film étant sorti en 1978, je précise que n’étais pas encore né. J’ai vu Halloween pour la fois en 1993, pour mes 10 ans, et ce film m’a marqué à tout jamais. J’ai immédiatement accroché à la mise en scène du réalisateur, à ses plans immobiles mais bourrés de tension, et à l’ambiance musicale du film, dont il en est le compositeur. John Carpenter est un homme polyvalent : il réalise, compose ses musiques et écrit la plupart de ses films. Bien qu’il se soit spécialisé dans les films d’horreur, John Carpenter a également un penchant pour la science-fiction et des films davantage engagés. L’homme n’aime pas s’encombrer de scénarios trop complexes et n’a pas de temps à perdre à écrire ses scripts, il veut aller à l’essentiel et envoyer des messages forts au visage du spectateur. Si nous devions citer notre second film préféré du réalisateur, il s’agirait de l’incroyable The Thing. Un film stressant du début à la fin, qui impressionne autant par la qualité de la tension qu’il parvient à déployer que par le réalisme de ses effets spéciaux.


L’Œuvre de John Carpenter. Les masques du maître de l’horreur avis test blog jeux video lageekroom


L’ouvrage édité par Third Editions et écrit par Stéphane Bouley revient donc sur la carrière du bonhomme et s’avère ultra complet. On y découvre le parcours de John Carpenter, ses réussites mais également ses échecs. Tout n’a pas toujours été rose pour lui et il aura connu pas mal de déboires. Certains de ses films n’ont également pas rencontré le succès escompté, et bien que nous adorions Los Angeles 2013, il reste un échec pour le réalisateur. Idem pour Ghosts of Mars, sorti en 2001, qui propose une ambiance gothique réussie et quelques moments accrocheurs mais qui fleure bon la série Z à de nombreux instants. Les 40 ans de carrière du réalisateur sont abordées en détails, et les anecdotes sont nombreuses. On apprend par exemple que John Carpenter ne commence à composer les musiques de ses films qu’une fois ceux-ci terminés et montés. On découvre également les goûts du réalisateur, notamment en matière de western, ainsi que les nombreuses influences qu’il a eu sur d’autres metteurs en scène. Souvent considéré comme un réalisateur de seconde zone, son influence a néanmoins été énorme et son travail se doit d’être salué. L’ouvrage est donc très complet, et nous parle autant du réalisateur que de ses méthodes de travail. On citera, parmi ses autres films cultes, les très bon New-York 1997 ou encore l’Antre de la Folie, dont la création est détaillée avec précision. Cerise sur le gâteau, la qualité de l’ouvrage est excellente avec une couverture sublime !


L’Œuvre de John Carpenter. Les masques du maître de l’horreur avis test blog jeux video lageekroom


Si vous appréciez le travail de John Carpenter et qu’Halloween, L’Antre de la Folie ou encore The Thing font partie de vos films de chevet, l’ouvrage de Stéphane Bouley est fait pour vous. Comme toujours avec l’éditeur Third Editions, l’ouvrage entre nos mains est bourré d’infos et retrace la carrière du réalisateur en détails, tout en saupoudrant la lecture d’anecdotes. On en apprend beaucoup sur le réalisateur, ses influences, son travail, ses méthodes et bien entendu ses films, et tout ceci nous a donné envie de nous replonger dans son univers. Et si on commençait par Halloween !


A lire également :


Lageekroom

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *