TEST : Harvest Moon fête ses 20 ans en version « Complete »

C’est en juillet 2018 que nous vous avions proposé le test d’Harvest Moon : Lumière d’Espoir sur Nintendo Switch. Un jeu tout mignon et très addictif, qui derrière ses graphismes assez basiques cachait une étonnante richesse. Cette année, la licence est de retour avec l’opus précédemment cité, mais disponible cette fois-ci en édition « Complète ». Proposée aux alentours de 25 euros, cette nouvelle édition mérite t’elle que l’on repasse à la caisse ?


Dans un premier temps, il est bon de préciser ce que contient cette édition complète du dernier Harvest Moon sorti sur nos consoles. En plus du jeu et du contenu de base, cette version embarque 4 DLC, soit la totalité du contenu ajouté au jeu depuis sa sortie. Notez par ailleurs que si vous possédez déjà le jeu de base, vous aurez la possibilité de récupérer tout ce contenu en achetant le Season Pass du jeu, vendu une dizaine d’euros. Revenons un peu plus en détails sur ces contenus additionnels avant de vous proposer notre test du jeu de base, paru l’an dernier sur le blog. Ces différents contenus s’avèrent assez inégaux, et on passera de nouveaux éléments (statues décoratives ou encore types de clôtures) à de nouveaux personnages et de nouvelles quêtes. De quoi prolonger une durée de vie déjà costaud, en précisant que vous aurez accès à de nouveaux événements d’amitié et de mariage. Toutes ces histoires secondaires permettront en bonus de débloquer des intérieurs pour vos maisons ou encore une quarantaine de nouvelles tenues. Ces quêtes inédites rajoutent donc encore de la durée de vie à un jeu déjà complet. Avec son prix de vente de 25 euros, cette édition est donc une aubaine pour les nouveaux joueurs. Ceux possédant déjà le jeu de base se contenteront du Season Pass, et n’auront pas besoin de tout racheter.


Test Harvest Moon Switch Lageekroom Blog Gaming


Découvrez notre test complet de Harvest Moon (version Switch) paru en juillet 2018


Harvest Moon est un jeu qui ne paye pas de mine. Avec ses graphismes tout mignons et ses personnages enfantins, le rendu est parfois simpliste mais propre et coloré. Vous aurez l’occasion de déplacer votre personnage en vue de dessus (avec la possibilité de zoomer ou dézoomer) et devrez commencer par découvrir votre environnement. C’est propre, fluide, et les couleurs rendent vraiment bien, surtout en mode tablette (notre test a été réalisé sur la version Switch). Non, Harvest Moon n’est pas un AAA aux textures photo-réalistes, mais on s’en fiche pas mal. C’est bel et bien le concept du jeu qui a su capter notre intérêt, et qui le rend très addictif. On commence par planter des choux, tout simplement ! On va coucher, on se lève, et nos récoltes ont poussé. Il ne reste plus qu’à les ramasser, et les revendre. Ce n’est que la première étape, le premier pas, vers un univers qui va s’enrichir et grandir grâce à vous. Car il ne s’agira pas que de culture, mais également d’élevage, et enfin de construction. Ce sera à vous, en bon samaritain que vous êtes, de rénover les bâtisses et autres maisons des habitants, afin de les faire revenir au pays. Une sacrée responsabilité ! La pièce maîtresse de l’île, son phare, sera à remettre d’aplomb pour qu’elle retrouve sa lumière d’antan !

Le jeu commence doucement avec quelques tâches à effectuer et quelques missions secondaire, et va vite proposer davantage de contenus. Les graines rares donneront lieu à des pousses plus intéressantes que vous pourrez revendre à meilleur prix, et le tout vous permettra d’acheter du matériel. Votre arrosoir et votre houe du début de l’aventure ne vous suffiront bientôt plus. Heureusement, les habitants récompenseront vos bonnes actions, et il sera nécessaire d’entretenir de bonnes relations avec eux, via des dialogues parfois un peu longuets. On ne meurt pas dans Harvest Moon, et on ne combat aucun monstre… Mais le challenge est bel et bien présent. Couper du bois et vous occuper de vos cultures et de vos animaux vous prendra du temps, et il sera difficile de poser la console.

Le joueur aura toujours quelque chose à faire, et les parties dureront souvent un peu plus longtemps que prévue. Allez, encore 5 minutes histoire de ramasser quelques récoltes et d’aller les vendre ! Petit bémol néanmoins, au delà de la simplicité graphique et de dialogues pas toujours inspirés : les temps de chargement. Ils sont nombreux et présents à chaque changement d’écran. Un écran noir avec un cercle de feuilles qui tournent… Pénible. Le rythme du jeu n’étant pas fou durant les premières heures, certains risqueraient vite d’abandonner le navire. Ce serait évidemment dommage, étant donné tout ce que le jeu a à proposer. Notez enfin qu’un peu de coop sera disponible un peu plus tard dans le jeu, histoire de jouer avec un deuxième joy-con.



Havest Moon est un jeu tout mignon, accrocheur, et vraiment addictif. Semblant basique durant ses premières minutes, le jeu cache en réalité une étonnante richesse avec de nombreuses choses à faire, à cultiver, ou encore à rénover. On s’attache à son petit personnage, et on prend plaisir à découvrir les moindres recoins de l’île et ses habitants, afin de leur venir en aide. On regrettera toutefois quelques dialogues moins inspirés et des temps de chargement trop présents qui cassent un rythme pas toujours au top. Harvest Moon reste néanmoins un jeu apaisant, accrocheur, que l’on a du mal à quitter. Cette version « Complète » comprend donc tous les DLC sortis ce jour et propose de nouvelles missions ou encore de nouveaux éléments histoire de rallonger quelque peu la durée de vie. Si vous ne possédez pas encore le jeu, optez bien évidemment pour cette édition, vendue à bas prix. Si vous êtes déjà en possession du titre, sachez que le Season Pass, vendu une dizaine, propose lui aussi tout ce contenu !


Lageekroom

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *